BELWET souhaite au peuple du Burkina Faso et aux citoyens du monde, une année 2023 de Paix, de Sécurité, de Santé et de Cohésion sociale !  

A LA UNE

Le Champion national de la nutrition Co-parraine la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM)

Une femme allaitant son enfant dans le village de Sarogo, commune de Nobéré dans la province du Zoundweogo.-22 Déc. 2022-

Manga, la capitale de la région du Centre-Sud a été le lieu de convergence le vendredi 23 décembre 2022, des acteurs intervenant dans la promotion des pratiques de l’allaitement maternel, sous la présidence du ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Robert Kargougou et le Co-parrainage du Champion national de la nutrition, le Larlé Naaba Tigré.
Cette cérémonie s’inscrit dans le cadre de l’allaitement maternel, avec pour objectif de commémorer la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM), célébrée cette année en différé au Burkina Faso.
Avec pour thème : « S’engager pour l’allaitement : éduquer et soutenir » , la présente cérémonie a mobilisé outres les autorités administratives, militaires et coutumières, des populations venues notamment des autres localités des provinces du Zoundweogo, Nahouri et de Bazega.
L’allaitement maternel et surtout l’allaitement maternel exclusif, permet de réduire la mortalité au niveau des enfants. L’allaitement maternel permet aussi de réduire un certain nombre de maladies chez la femme, notamment le cancer du sein, le cancer de l’ovaire et bien d’autres pathologies. La Semaine mondiale de l’allaitement maternel permet donc chaque année, de faire le point des progrès, mais aussi et surtout des défis à relever. En ce qui concerne l’année 2021 au Burkina Faso, 69% d’enfants ont bénéficié d’allaitement maternel exclusif, pour un objectif d’atteindre 80% de couverture.
En rappel, c’est en Août 1990 que 32 gouvernements et 10 institutions des Nations unies signaient la déclaration d’Innoncenti pour encourager l’allaitement maternel, instituant de ce fait la Semaine mondiale de l’allaitement maternel (SMAM), qui a lieu chaque année du 1er au 7 Août…


Tenue de la caravane de presse sur l’allaitement maternel dans les régions du Centre et du Centre-Sud

Image illustrant T. A qui vient d’accoucher de jumelles au Centre médical de Kombissiri. -21 Déc. 22-

En prélude à la Semaine Mondiale de l’allaitement Maternel (SMAM) qui sera célébrée au Burkina Faso le vendredi 23 décembre 2022 à Manga, le Ministère de la Santé et de l’Hygiène publique à travers la Direction de la nutrition (DN) et ses partenaires l’UNICEF , en collaboration avec le Champion national de la nutrition, organisent une caravane de presse qui va sillonner les régions du Centre, notamment à Ouagadougou et du Centre-Sud dans les localités de Kombissiri et de Manga. Cette caravane de presse, qui a démarré dans la matinée du mercredi 21 décembre 2022, a mobilisé une dizaine de Journalistes et Communicateurs avec pour objectif principal de s’imprégner de la situation de l’allaitement exclusif dans les régions ciblées.
En rappel, l’allaitement maternel diminue le risque pour les mères de développer le cancer du sein, le cancer des ovaires, le diabète de type 2 et une cardiopathie. L’on estime qu’une augmentation de l’allaitement maternel permettrait chaque année d’éviter 20 000 décès maternels dus au cancer du sein…


Les vertus nutritionnelles et thérapeutiques du Mung-bean prouvées par la science

Image illustrant le promoteur national du Mung-bean, le Larlé Naaba Tigré (bonnet orange au milieu). A sa droite, l’impétrante Dr Jeanne d’Arc Kabré. -UJKZ/UFR-SVT/ 20 Déc. 22-

L’Unité de formation et de recherche (UFR) des Sciences de la vie et de la terre (SVT) de l’Université Ouaga I Joseph KI-Zerbo (UJKZ) a servi de cadre dans la journée du mardi 20 décembre 2022 pour présenter au monde scientifique, les résultats des études et recherches scientifiques concernant les vertus thérapeutiques et nutritionnelles du Mung-bean.
Avec pour objectif global d’évaluer les facteurs biochimiques et nutritionnels du Mung-bean cultivé au Burkina Faso et leurs impacts sur le métabolisme, trois années auront été nécessaires pour mener les études et recherches scientifiques de cette légumineuse qu’est le Mung-bean. A l’issue de ces années d’études et recherches notamment à travers le Burkina, le Bénin et Madagascar, il s’avère scientifiquement que le Mung-bean ou Beng-Tigré, est anti-inflammatoires, anti-oxydant, anti-cancereux, anti-diabétique et anti-hypertension. A cela s’ajoute les hautes valeurs nutritives dont possède le Mung-bean, ainsi que les capacités du Beng-Tigré à être transformées en divers mets culinaires.
En rappel, le Mung-bean, de son nom scientifique « Vigna radiata », a été introduit officiellement au Burkina Faso en 2015 par le Champion national de la nutrition, le Larlé Naaba Tigré. Présenté en thèse de Doctorat le mardi 20 décembre 2022 à l’Université Ouaga I Joseph KI-ZERBO par Kabré Wendmintiri Jeanne d’Arc, option Sciences et Biologique Appliquée, la thèse scientifique sur le Mung-bean a obtenu la mention « Très honorable » par un Jury international…


Le Président de BELWET parraine le Colloque international sur la sécurité sanitaire des aliments (CISSA)

Dans sa deuxième édition, le Colloque international sur la sécurité sanitaire des aliments (CISSA) se déroulera du 15 au 17 décembre 2022 dans l’enceinte de l’Université Ouaga I Joseph KI-Zerbo (UJKZ), sous le parrainage du Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré et le patronage du ministre de l’enseignement supérieur, de la recherche scientifique et de l’innovation, Adjima Thiombiano.
L’ouverture officielle du présent colloque, qui a eu lieu dans la matinée du jeudi 15 décembre 2022, réunira durant ces trois jours, plusieurs participants issus de la communauté scientifique de 10 pays Africains, qui devront travailler autour du thème : « La sécurité sanitaire des aliments pour une alimentation saine et l’atteinte de la sécurité alimentaire en Afrique ».
Au sortir de ce colloque, il est attendu des participants de formuler au profit des producteurs, des transformateurs et des consommateurs, des propositions claires pour une alimentation saine.
Pour le Parrain, le Larlé Naaba Tigré, les chercheurs et universitaires du Burkina ont beaucoup de résultats, ce qui représente pour lui une chance pour le pays et pour l’Afrique. Le Champion national de la nutrition plaide cependant qu’au sortir de ce colloque, que les autorités compétentes soient saisies pour travailler à la vulgarisation à l’échelle de ces résultats, afin que la sécurité sanitaire des aliments soit une réalité pour tous…


Le Champion National de la Nutrition Co-préside le forum national multisectoriel de la nutrition

Le Champion National de la Nutrition, S.E le Larlé Naaba Tigré a Co-présidé le mardi 13 décembre 2022 à l’hôtel résidence prestige de Ouaga 2000, le forum national multisectoriel de la nutrition, avec le ministre de la Santé et de l’Hygiène publique, Dr Lucien Robert Kargougou. Durant les deux jours de travaux du présent forum national, les participants auront à travailler autour du thème : « Renforcement de la résilience en matière de nutrition et de sécurité alimentaire sur le continent africain : renforcement des systèmes agro-alimentaires, de santé et de protection sociale pour l’accélération du développement du capital humain, social et économique ». Pour le Larlé Naaba Tigré, la multisectorialité de la question de la nutrition n’est pas seulement alimentaire, mais a beaucoup de variantes sur lesquels il faut tenir compte pour la santé des populations. Pour sa part, il assure toujours apporter sa modeste contribution en la matière, notamment par la production, la formation, la promotion du consommons bio, etc.
En rappel, la 1ère session du Conseil National de Concertation en Nutrition (CNCN), qui s’est tenue le mardi 17 juillet 2018 a investi le Larlé Naaba Tigré comme Champion national en nutrition, notamment pour son engagement personnel dans de grandes actions de sécurité alimentaire et d’amélioration de la nutrition du nourrisson et du jeune enfant…