Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Visite Barkoundouba

Le Président de BELWET rend une visite de remerciement au Chef Peuhl de Barkoundouba

Le périple des visites de courtoisie et de remerciement continue avec le Président de BELWET. En effet après l’étape de Bobo-Dioulasso, la délégation restreinte conduite par le Président de BELWET a mis le cap sur le village de Barkoundouba, localité essentiellement Peuhl située à une soixantaine de km sur la RN 3 menant sur la ville de Kaya. Reconnaissances, remerciements et promesses de réalisations d’infrastructures au profit du village ont ponctué cette visite au cours de laquelle tous les participants ont unanimement prié afin que Dieu éloigne cette pandémie qu’est le COVID-19 de la nation Burkinabè. C’était ce samedi 21 Mars 2020 à la résidence du Chef de Barkoundouba.

Il était 11h et quart quand la délégation conduite par le Président de BELWET mis pieds à la résidence du Chef Peuhl de Barkoundouba.

Mesures barrières contre le virus à Corona obligent, c’est-à-dire pas de regroupement de plus de 50 personnes, port de masque, distance d’au moins 1 mètre entre les personnes, utilisation permanente du gel hydro-alcoolique, etc. C’est dans ces conditions que s’est déroulée la rencontre entre la délégation conduite par le Président de BELWET et le Chef Peuhl de Barkoundouba avec quelques membres de sa communauté.

Après avoir pris place, bu l’eau de bienvenue et après avoir respecté tout protocole, une prière musulmane (doua) a été dite afin que Dieu bénisse la rencontre et apaise la souffrance des populations du pays. C’est à l’issue de cette prière que le Chef de la délégation venue de Ouagadougou en l’occurrence le Larlé Naaba Tigré pris la parole pour situer les raisons de sa visite dans le village de Barkoundouba. C’est ainsi qu’il laissera entendre qu’à l’occasion de la célébration réussie de ses 30 années de règne, la communauté peuhl de Barkoundouba à travers leur chef a beaucoup contribué au bon déroulement de l’évènement, d’où sa présence ce jour pour témoigner à cette communauté et son chef ses remerciements et reconnaissances.

Le chef de la délégation venue de Ouagadougou poursuit en disant qu’il aurait aimé venir avec un plus grand nombre de personnes mais compte tenu de la situation sanitaire, il a jugé bon de réduire sa délégation.

C’est sur ces entre-dits que le Larlé Naaba Tigré a promis une batterie de projets à savoir la réalisation d’infrastructures d’eau potable, la réhabilitation en terre battue de la route à partir de l’embranchement sur la RN 3 jusqu’au village de Barkoundouba, distant d’environ une dizaine de km, le projet d’introduction du Mung-bean ainsi que l’organisation d’une grande rencontre dans le même village quand la pandémie due au COVID-19 aura disparue.

Après l’intervention du Président de BELWET, le Chef de Barkoundouba pris à son tour la parole pour d’abord dire merci à cette délégation qui s’est déplacée jusqu’à son village malgré la situation sanitaire difficile. Dans sa lancée, le chef du village laisse entendre que depuis leur installation sur ces terres bien avant les indépendances du pays, ils n’ont pas de problèmes avec leur voisin et que même s’il y en a souvent, ils arrivent à trouver un terrain d’entente même si au pire il faut aller jusqu’en justice.

Cependant poursuit-il, ils ne pratiquent pas de mariage forcé dans leur localité car depuis 1960 tous les ressortissants du village vont à l’école.

Il a enfin souhaité l’entente et la cohésion pour tous. Ce fut la substance de la déclaration publique du chef de Barkoundouba.

Ci-dessus une vue de l’assemblée lors des échanges.

Après l’intervention du Chef de Barkoundouba, ce fut une succession de témoignage de reconnaissances, de gratitudes, mais aussi de bénédictions à l’endroit du Président de BELWET et partant du pays tout entier de la part des notables du Chef de village.

C’est à l’issue de ces interventions de témoignage que le point de presse est survenu. A cet effet, le chef de Barkoundouba, premier à être interviewé a d’abord tenue à remercier le Larlé Naaba pour l’honneur fait à lui et à son village en l’invitant de venir parrainer à la cérémonie de son 30ième année de règne. Il qualifie cela d’action ‘’très-très-très’’ bonne qui doit faire école pour que tous les Burkinabè vivent dans une cohésion totale, une fraternité souhaitée et une collaboration efficace.

Il avance qu’ils ne peuvent pas trouver de mots justes pour qualifier ce que le Larlé Naaba fait comme gestes rentrant dans le cadre de l’honneur de la communauté Peuhl de Barkoundouba.

Concernant les doléances au profit du village, le chef du village avance qu’ils vont se garder d’en faire mais cependant comme le Larlé Naaba lui-même a vu le problème d’accès au village par la route et qu’il a promis d’y remédier, que cela leur va droit au cœur. A cela s’ajoute selon l’interviewé, la question de l’eau au profit du CEG (Collège d’Enseignement Général), qu’ils souhaiteraient voir résolue.

Sur la question de la pandémie due au COVID-19 qui frappe le Burkina et aussi bien le monde entier, le chef de Barkoundouba avance qu’en ce qui concerne ses habitants, il les a exhorté à obéir et à suivre les consignes donnés pour se protéger et protéger les autres contre cette maladie. Pour étayer ses dires, il explique qu’hier vendredi 20 Mars après la prière, ils ont tenu une réunion pour sensibiliser les habitants sur les comportements recommandés à adopter pour faire barrière à ce virus.

Le Chef Peuhl de Barkoundouba lors du point de presse

A la suite du Chef de Barkoundouba, ce fut le tour du visiteur de répondre à la question des Journalistes. A cet effet et à la question de la visite du jour, S.E le Larlé Naaba Tigré avance qu’il est venu d’abord pour encourager le Chef et sa population qui se battent chaque jour pour la paix et la cohésion du Burkina Faso. Ensuite l’interviewé laisse entendre qu’il est également venu pour s’inspirer de la sagesse du chef bien que sur le plan de la hiérarchie coutumière, le chef de Barkoundouba soit inférieur à lui, car selon lui, la sagesse n’a pas d’institution. Il est enfin venu pour bénéficier des bénédictions du chef.

C’est dans cette lancée que le Président de BELWET avance que face aux efforts inlassables des habitants de Barkoundouba, il faut bien les soutenir et c’est ce qui explique le fait qu’il a décidé d’apporter sa modeste contribution au profit du village avec les projets annoncés.

A la question du message particulier rentrant dans le cadre de la pandémie du Coronavirus, l’interviewé laisse entendre que les gens remarqueront que lui-même ainsi que le Chef de Barkoundouba ont porté des masques et cela s’explique par l’impératif du moment. Il exhorte ainsi les autres chefs du pays à suivre leur exemple pour se préserver et préserver les autres de cette maladie.

C’est sur ces mots que le Président de BELWET souhaite la santé à ceux qui sont déjà atteints, la paix du cœur aux familles éplorées par cette maladie. A ceux qui ne sont pas atteints, S.E le Larlé Naaba Tigré les exhorte de faire en sorte à ne pas contracter la maladie en suivant scrupuleusement les consignes, c’est-à-dire se laver plusieurs fois les mains, porter des cache-nez, éviter les regroupements que ce soit coutumier, religieux, social, administratif, être distant d’au moins 1m chacun.

Le chef de la délégation venue de Ouagadougou, S.E le Larlé Naaba Tigré lors du point de presse

C’est le point de presse avec le chef de la délégation venue de Ouagadougou, S.E le Larlé Naaba Tigré, qui marqua du même coup la fin de la visite de reconnaissance au Chef Peuhl de Barkoundouba ce samedi 21 Mars 2020.

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *