Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

45 ambulances: Boulsa

BELWET  continue son programme de don d’ambulance : la province du Namentenga honorée

Boulsa est le chef-lieu de la province de Namentenga qui relève de la région du Centre-nord. C’est à cette province située à une cinquantaine de km au nord de Zorgho que l’Association BELWET avec son Président en tête a offert comme promis, une ambulance médicalisée. C’était à l’occasion d’une initiative des filles et fils de la province pour soutenir les actions du Président du Faso Rock Marc Christian KABORE que cette cérémonie de remise d’ambulance s’est déroulée ce samedi 1er Juin 2019 à Boulsa.

Avant d’en arriver, c’est le lieu d’informer que ce samedi 1er Juin 2019 marquait par ailleurs la 8ème édition de la journée mondiale du lait qui a été commémorée à Ouagadougou au siège du FESPACO sous le thème : « Filière lait du Burkina : la modernisation des unités de production et de transformation face aux défis d’investissement ». L’Association BELWET était l’invité d’honneur de cette cérémonie sous la présence effective de monsieur le Ministre des ressources animales et halieutiques, monsieur Sommanogo KOUTOU.

On retiendra de cette journée organisée par l’interprofession de la filière lait du Burkina (TFL-B / IPROLAIT) sous la campagne « Mon lait est local », que le Burkina Faso dispose d’un potentiel animalier d’environ 7 millions de bovin, 8 millions d’ovin et 11 millions de caprin. A cela il faut noter que 38% des revenus des ménages ruraux proviennent de l’élevage.

Malgré ces données importantes, la filière est confrontée à des difficultés notamment d’ordre financier malgré l’existence de plusieurs programmes à cet effet dira le Ministre.

Pour rappel, cette 8ème édition se tiendra durant 3 jours au siège du FESPACO à travers des expositions-ventes, conférence, dégustation, etc.

Ci-dessus, une vue des officiels lors du lancement de la journée mondiale du lait au Burkina.

C’est après cette étape que le cap est mis sur la région du Centre-nord, précisément à Boulsa, le chef-lieu de la province de Namentenga pour la remise d’une ambulance médicalisée.

Boulsa est une ville située à une cinquantaine de km au nord de Zorgho. L’accès à cette ville reste relativement difficile par l’inexistence d’une connexion de route bitumée au réseau routier national. En cette matinée de samedi 1er Juin 2019 où une grosse pluie est tombée dans presque toute la zone, le convoi des officiels qui a quitté Ouagadougou pour rallier Boulsa a eu du mal pour y arriver en raison de l’impraticabilité de la route. En effet après la ville de Zorgho, le reste du chemin jusqu’à Boulsa est aménagé mais encore bitumé et la grosse pluie qui est tombée n’a pas facilité le déplacement. C’est ainsi qu’en cours de route nous avons assisté à des abondons pour les petits véhicules et à des pannes pour certains véhicules tout terrain (4X4). C’est finalement à 14h30 que les « rescapés » du convoi arriveront dans le chef-lieu de la province après avoir quitté la capitale aux environs de 11h00.

A l’arrivée, les officiels ont d’abord rendu une visite au Chef traditionnel de Boulsa pour des salutations, lui exposer l’objet de leur présence et naturellement recueillir ses avis.

Ci-dessus les officiels en entretien avec le Chef de Boulsa le « Naaba Sonré ».

Après le palais du Chef de Boulsa, direction sur la place publique prévue pour la célébration officielle de la cérémonie. Cérémonie qui s’inscrit dans le cadre d’une remise ambulance médicalisée par BELWET à la province à l’occasion d’un grand rassemblement des fils et filles de la localité pour soutenir les actions du Président du Faso Rock Marc Christian KABORE.

C’est un rassemblement hors du commun tant les populations de la localité se sont fortement mobilisées. En effet en plus des délégations venues de Ouagadougou, Bobo-dioulasso et Zorgho, toutes les 8 communes composant la province de Namentenga étaient représentées.

Côté officiel, on notait entre autres, la présence de monsieur Simon COMPAORE, Président par intérim du Mouvement du Peuple pour le Progrès (MPP) parti au pouvoir, monsieur le Ministre des infrastructures, celui de l’administration du territoire, celui de l’énergie, de l’agriculture, d’honorables députés, de Maires des communes, de directeurs d’institution, de coutumiers et naturellement le donateur de l’ambulance, S.E le Larlé Naaba Tigré par ailleurs Parrain de la cérémonie de soutien aux activités de Président du Faso.

Ci-dessus, une vue des officiels à la cérémonie.

Quoi de plus normale pour débuter une aussi importante rencontre que par l’hymne national. En effet avant l’entame de la cérémonie, tous débout et en chœur, le « ditanyé » a été entonné.

Les interventions publiques ont débuté avec celle du représentant des coutumiers de Boulsa qui a excusé l’absence du Naaba Sonré (Chef de Boulsa) à la cérémonie, souhaité une bonne cérémonie à tout le monde  et que chacun regagne chez lui dans la paix.

S’en ai suivi l’intervention du Maire, celle du Président du comité d’organisation, du représentant de la Société Civile (OSC).

Tour à tour, tous ont reconnu que des efforts sont faits par le gouvernement actuel dans le cadre du développement du pays malgré les multiples difficultés auxquels il est confronté. Par conséquent, les intervenants ci-dessus cités réitèrent leur confiance au Président du Faso et l’ensemble de son gouvernement.

Il était 16h et quart quand monsieur le Ministre des infrastructures prenait publiquement la parole. Par ailleurs Co-parrain de la cérémonie, il a d’abord dit merci à Boulsa ainsi qu’au comité d’organisation.Apparemment, le grand public rassemblé l’attendait sur un dossier brûlant. Situation que monsieur le Ministre a anticipé par ses termes : « Je sais ce que vous attendez » et aussitôt un très grand rire s’est fait retentir dans la foule. Il poursuit en disant que contrairement aux rumeurs, la route Sapaga – Boulsa sera bitumée et le démarrage des travaux est prévu dans 3 mois et que l’entreprise chargée de l’exécution des travaux est également désignée. Ce qui a valu de grandes ovations du public.

Il faut noter à ce niveau que des rumeurs faisaient état du détournement du projet de bitumage de la route Sapaga – Boulsa au profit d’une autre localité et c’était le dossier brûlant sur lequel le public attendait le Ministre. La confirmation du maintien de ce projet initial par le Ministre a rassuré les ressortissants d’où les grandes ovations.

Le Ministre des infrastructures, Eric BOUGOUMA lors de son intervention publique

Après l’intervention du Co-parrain, place au Parrain de la cérémonie qui n’est personne d’autre que S.E le Larlé Naaba Tigré, par ailleurs donateur de l’ambulance médicalisée.

Il a tenu d’abord à invoquer le Chef de Boulsa, le « Neem Naaba », Simon COMPAORE avant de laisser entendre qu’il est ici ce jour d’abord pour saluer l’initiative de soutien des ressortissants de la province aux activités du Président du Faso, ensuite pour encourager Rock Marc Christian KABORE et le rassurer de son soutien sans faille et enfin apporter sa modeste contribution en collaboration avec M. Idrissa OUEDRAOGO composée d’une ambulance médicalisée plus 500 Kg de Mung-bean au profit des formations sanitaires de la localité.

Il poursuit en disant que le fait que les fonctionnaires soient payés est une preuve que le Président du Faso travaille et d’ajouter qu’il a trouvé 3 pseudonymes pour ce dernier :

Le premier pseudonyme est : « Nongbzanga », le second : « Lagmin-zilma » et le troisième : « Rayitaaba ».

Le Parrain de la cérémonie, S.E le Larlé Naaba Tigré informe le public que le don d’ambulance rentre dans le cadre de son ambitieux projet de doter toutes les 45 provinces du pays en ambulances.

C’est sur ces mots en substance qu’il a salué toute l’assistance avant de quitter le parloir.

Le Parrain de la cérémonie par ailleurs donateur de l’ambulance, S.E le Larlé Naaba Tigré lors de son intervention publique.

Le Président par intérim du MPP a clos la séance des déclarations publiques. A cet effet, à l’aise sur le podium et avec une voix forte, il a salué toute l’assistance avant de dire qu’avec l’accord du Chef de Boulsa, il a le feu vert pour dire ce qu’il veut. Il est revenu sur le contexte national et de dire que nous sommes tous dans le même véhicule où le Président du Faso tient le volant pendant qu’eux sont des mécaniciens prêt soit à serrer une vis qui tend à se desserrer soit à apporter de l’huile où il faut…Président d’ailleurs qui est en déplacement dans le cadre du G5 Sahel, qui est informé de la rencontre du jour dira-t-il.

Le Président par intérim du MPP poursuit en disant que ce jour est béni en raison de la grosse pluie qui est tombée dans la localité, conséquence de la fraicheur dont tout le monde profite actuellement. A cet effet, il remercie Dieu pour cette pluie et ce « climatiseur naturel ».

En substance c’est ce que dira M. Simon COMPAORE avant de quitter le parloir.

Le Président par intérim du MPP, M. Simon COMPAORE lors de son allocution publique.

Toutes ces interventions étaient intercalées par des prestations musicales traditionnelles et modernes, rendant ainsi conviviale la cérémonie. Et la particularité de toutes les interventions est qu’elles se sont toutes faites dans la langue locale, le Mooré.

Avant le point de presse, l’acte matérialisant le don de l’ambulance est intervenu.

Ci-dessus, la photo de famille de la réception de l’ambulance

La présente cérémonie s’est achevée avec le point de presse. A cet effet, à la question de savoir si cette cérémonie est politique, le Président par intérim du MPP répond en disant qu’il est venu pour dire merci aux camarades qui ont eu l’initiative de rassembler les fils et filles de la localité pour réfléchir sur comment aider le Président du Faso dans ses actions. Il dit par ailleurs être satisfait de cette forte mobilisation volontaire.

Par rapport au message qu’il a à faire passer, le Président du MPP dira que le premier message est de remercier les fils et filles de la localité pour leur initiative de soutien et d’aide au Président du Faso dans l’implémentation de son programme. Le second message est de remercier le Larlé Naaba Tigré d’une part pour son accompagnement sans faille au Président du Faso et d’autres part pour le don de l’ambulance et du Mung-bean.

Le Président par intérim du MPP, M. Simon COMPAORE lors du point de presse.

Au tour du donateur, à la question de savoir pourquoi ce don d’ambulance, S.E le Larlé Naaba Tigré répond en disant que : « Si au cours d’une bataille le cheval du Chef tombe, ce n’est pas le Chef seul qui est tombé mais tout le monde » avant d’ajouter que cette ambulance est une modeste contribution de sa part et rendre dans le cadre de sa vision de doter toutes les 45 provinces du pays en ambulance.

Pour le don du Mung-bean, le donateur est revenu sur le caractère alicamenteux de cette légumineuse et est convaincu que cela fera un grand bien aux pensionnaires des centres médicaux de la province.

Le donateur, S.E le Larlé Naaba Tigré face à la presse

Le Ministre des infrastructures a clos le point de presse. A cet effet, il se dit réconforté par cette cérémonie et de rassurer les uns les autres que la route Sapaga – Boulsa est maintenant une réalité. A cela s’ajoute les tronçons Fada – Bogandé, Koudougou – Solenzo, Tougan – Lanfiéra dont les entreprises chargées de l’exécution des travaux sont déjà sélectionnées.

Le Ministre des infrastructures, M. Eric BOUGOUMA lors du point de presse.

La cérémonie officielle de don d’ambulance médicalisée à la province de Namentenga à l’occasion du meeting de soutien aux activités du Président du Faso ce samedi 1er Juin à Boulsa s’est achevée aux environs de 18h30.

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *