Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Promotion du Mung-bean

Les Responsables des producteurs des 45 provinces du Burkina reçoivent des semences de Mung-bean pour la campagne agricole 2019-2020

Désormais au Burkina Faso, sur le plan alimentaire et agricole, il faut compter sur le Mung-bean ou Beng-Tigré. Cette légumineuse, par ces multiples vertus commence à rentrer progressivement dans les habitudes alimentaires et agricoles des populations. C’est donc dans l’optique de stimuler d’avantage les diverses formes d’exploitation de cette culture que l’Association BELWET, à travers son Président a organisé cette cérémonie de remise de semences de Mung-bean aux producteurs ce jeudi 20 Juin 2019 sur le site agricole de Dapelgo.

Placée sous le Patronage du Ministre d’Etat, Ministre de l’Administration Territoriale, de la Décentralisation et de la cohésion sociale, sous la Présidence de celui des ressources animales et Halieutiques et sous le Parrainage de Son Excellence M. LI Jian, Ambassadeur de la République Populaire de Chine auprès du Burkina Faso, cette cérémonie de remise de semences de Mung-bean aux responsables des producteurs des 45 provinces, organisée par l’Association BELWET sous la supervision de son Président, S.E le Larlé Naaba Tigré était prévue ce Jeudi 20 Juin 2019 à 10h00 à Soglezi.

Rappelons que le site agro-sylvo-pastoral de Soglezi relève de la commune rurale de Dapelgo, localité située à une cinquantaine de kilomètre sur la Route Nationale (RN)  n°22 menant à Koungoussi.

Sur ce site d’une superficie totale d’environ 136 ha, l’agriculture saisonnière et en contre-saison y sont pratiquées, à cela s’ajoute l’élevage de bovins, ovins, caprins, volailles, la pisciculture, etc. Le nombre d’employé permanents sur ce site est de 150 et les employés saisonniers tournent autour de 500 personnes.

Initialement prévue pour 10h, il fallait attendre après 13h pour voir l’arrivée des officiels, retard que le Président de BELWET excusera par la suite en disant « Qu’à travers ce retard, on sent qu’au Burkina Faso les choses bougent ».

La délégation officielle a d’abord fait une halte sur le site d’élevage où elle a pu constater de visu les poules de type 35/5, les pondeuses (12 000), les pintades (1000), les bovins (centaine) dont est extrait actuellement 73 litres de lait par jour, les ovins (centaine) et les caprins (centaine).

Après cette étape, cap sur le site réservé à la pisciculture. Là également les officiels ont pu admirer les acrobaties que se livraient le millier de poisson de type Silure dans un bassin spécialement aménagé.

Ci-dessus, les officiels visitant les poissons dans le premier bassin piscicole

Avec pour thème : « Producteurs du Burkina, engageons-nous dans la culture du Mung-bean afin que la fin de la faim soit une réalité au Burkina, pour une mise en œuvre réussie du P.N.D.E.S ».

C’est donc autour de ce thème que la cérémonie officielle marquant la remise de semences aux producteurs du Burkina débutera aux environs de 14h15 par l’intervention publique du Chef de terre (traditionnel) de Soglezi.

Celui-ci, tenant à sa main gauche une pioche qui ne sert visiblement pas pour les travaux champêtres et de l’autre main un sac décoré avec des cauris, dira d’un ton fort, précis et saccadé dans la langue Mooré qu’il a été envoyé dans ces lieux pour remercier le Larlé Naaba Tigré pour ces actions en faveur des ressortissants du village et rassurer l’ensemble des participants qu’ils sont en sécurité sur leurs terres. C’est sur ces mots que le Chef de terre souhaite un bon retour à tous avant de passer le micro.

Immédiatement après, le Conseiller du village prendra le relais. A cet effet, par une intervention brève, il a excusé l’absence du Maire, saluer la contribution du Larlé Naaba Tigré aux efforts de développement de la commune et souhaité une bonne cérémonie à tous.

Ce fut ensuite le tour de la Représentante des Producteurs des 13 régions de prendre la parole en public. A cet effet, Mme BALIMA à l’entame de son discours dira merci au Larlé Naaba Tigré pour son engagement au côté des producteurs, notamment par la formation de par le passé dans la fabrique des engrais bio solides et liquides.

La Représentante des producteurs rappelle qu’aujourd’hui, ils sont là pour recevoir des semences de Mung-bean. Elle saisit l’occasion pour rassurer les uns les autres au nom de tous les producteurs, qu’ils prennent l’engagement dès leur retour, à beaucoup d’ardeur au travail dans la production du Mung-bean.

La Représentante des Producteurs des 13 régions du pays, Mme BALIMA / SORGHO Abibou lors de son adresse au public

Après l’intervention publique de la Représentante des Producteurs, le Champion National de la Nutrition par ailleurs Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré est passé au parloir.

Si habitué au micro et visiblement détendu, il a tenu d’abord à saluer et remercier le Ministre d’Etat M. Simeon SAWADOGO, celui des ressources animales M. Somanogo KOUTOU, le représentant du gouvernement, le Haut-commissaire de la commune d’Oubritenga, le Secrétaire Général du Ministère de la santé, l’ambassadeur de la République Populaire de Chine (RPC) M. Li Jian par ailleurs Parrain de cette cérémonie, aux autorités politiques, religieuses, coutumières, aux Producteurs des 13 régions et des 45 provinces.

Il poursuit en disant un grand merci à M. l’ambassadeur de la RPC pour l’amitié et l’engagement de son pays auprès du Burkina Faso et rappelle que c’est grâce à ce dernier que les semences de Mung-beanont été acquises au profit des producteurs.

C’est le lieu pour de rappeler également que la Chine, l’Inde, l’Afrique du sud, la Turquie, tout le Maghreb consomment le Mung-bean.

Pour revenir au Burkina, le Champion National de la Nutrition donne l’information que l’armée, la commune de Ouagadougou, le Centre Hospitalier Universitaire de Ouagadougou (CHU-YO), l’hôpital de Koudougou, l’Université de Ouagadougou sont aussi de consommateurs réguliers et non des moindres de Mung-bean.

C’est le lieu pour l’intervenant de saluer la présence à cette cérémonie de deux (2) personnalités du monde scientifique qui ont pris l’engagement de produire une thèse de doctorat sur 3 ans pour déterminer le caractère alicamenteux (aliment – médicament) du Mung-bean.

Le Président de BELWET poursuit en disant qu’au Centre de Santé et de Promotion Sociale (CSPS) du quartier Larlé, le Mung-bean est utilisé pour récupérer les enfants malnutris en 3 mois, ce qui constitue à ses yeux un phénomène spectaculaire. Dans la même lancée, l’orateur laisse entendre que selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), si rien n’est fait sur le plan de la consommation d’aliment sains, d’ici à 2030, 90% des populations seront malades.

C’est l’occasion pour lui d’inviter les uns, les autres à consommer sain pour construire notre chère patrie, le Burkina Faso.

Le Président de BELWET déplore actuellement l’état d’insécurité qui prévaut au Sahel et dit un grand merci au représentant du Mung-bean dans le Sahel pour les efforts consentis dans la promotion de cette légumineuse.

Il souhaite vivement que Dieu fasse que notre situation actuelle d’insécurité soit reléguée dans le panier des oubliettes.

Avant de quitter le parloir, S.E le Larlé Naaba Tigré exhorte les producteurs de ne pas cultiver le Mung-bean uniquement pour revendre, mais d’en consommer également. C’est sur ces mots qu’il a souhaité une bonne saison hivernale à tous.

Le président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré lors de sa prise de parole en public

A sa suite, M. l’ambassadeur de la République Populaire de Chine, Li Jian est monté au parloir. Il dira tout d’abord que lorsqu’il est arrivé sur ce site, il a été impressionné par les pintades, les poules et les poissons. Il avance que le fait que le Larlé Naaba Tigré soit élu l’homme de l’année de 2018 tombe à point nommé car les activités de ce dernier fait honneur aux politiques et aux populations.

M. Li Jian poursuit en disant que sur le plan de la création d’une chaine de production, il s’engage à accompagner le Larlé Naaba Tigré et de travailler avec le Ministère en charge des ressources animales pour dit-il éradiquer la pauvreté.

M. Li Jian réitère sa ferme volonté de travailler ensemble dans la chaine de production avant de quitter le parloir.

A ce niveau il faut noter que l’ambassadeur, s’exprimant dans un français compréhensible a conduit son discours sans papier avec beaucoup de dynamisme.

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine, M. Li Jian lors de son intervention publique

Le Ministre des ressources animales et halieutiques a emboité le pas de l’ambassadeur. A cet effet, monsieur Somanogo KOUTOU, avant de s’exprimer en français, s’est d’abord adressé au public en Mooré. Il dira qu’ils étaient au départ 4 Ministres à vouloir venir sur ce site agricole mais pour des raisons de calendrier, c’est lui et le Ministre d’Etat en charge de l’administration du territoire qui sont présents pour voir et rendre témoignage car dit-il, les réalisations du Larlé Naaba Tigré sont une école pour nous.

M. KOUTOU poursuit en disant qu’il a connu le Mung-bean avec le Larlé Naaba Tigré et exhorte les bénéficiaires de cette légumineuse à beaucoup apprendre là-dessus afin de pouvoir à leur tout apprendre aux autres.

C’est sur ces mots que M. le Ministre remercie les gens d’être venus sous ce soleil.

Le Ministre des ressources animales et halieutiques, M. Somanogo KOUTOU lors de son intervention publique

A la suite du Ministre des ressources animales, celui de l’administration du territoire est monté au parloir. Egalement dans la langue locale (Mooré) avant de revenir en français, son introduction a consisté à saluer les personnes présentes ce jour sur ce site. Il poursuit en disant que la Président du Faso est au courant de leur visite sur ces lieux et il saisit l’occasion pour transmettre les salutations de Rock Marc Christian KABORE à cette terre de Soglezi.

Revenant sur leur présence en ces lieux, le Ministre de l’administration du territoire confirme que 4 Ministre devaient être présents pour soutenir un homme qui apporte sa solution à la paix.

Il remercie ensuite l’ambassadeur de la RCP, M. Li Jian car dit-il, c’est la première fois depuis son installation qu’il sort sur le terrain agricole, halieutique et pastoral.

Il exhorte cependant les uns et les autres à pratiquer ne serait-ce qu’un minimum l’élevage et l’agriculture car ça résout des problèmes.

Pour terminer, le Ministre avance que compte tenu de la chaleur qu’il fait, il souhaite une bonne séance, une bonne santé et une bonne pluviométrie à tous.

L’intervention publique de M. le Ministre de l’Administration Territoriale, de la décentralisation et de la cohésion sociale, Siméon SAWADOGO

Après l’intervention du Ministre en charge du territoire, de la décentralisation et de la cohésion sociale, l’acte matérialisant la remise des semences est intervenu.

Ci-dessus, la remise symbolique d’un lot de semence de Mung-bean à un producteur par l’ambassadeur de la République Populaire de Chine, M. Li Jian.

Ce fut l’occasion également, pour S.E le Larlé Naaba Tigré, d’offrir un présent de notre terroir à l’ambassadeur.

Ci-dessus, M. Li Jian recevant ses cadeaux du Larlé Naaba Tigré sous l’œil des Ministre de l’administration et celui des ressources animales.

Dernière étape de cette cérémonie officielle de remise de semences de Mung-bean aux producteurs des 45 provinces du pays, le point de presse.

A cet effet, face à la presse et à la question du sens de l’accompagnement de cette cérémonie, M. Li Jian répond en disant que son accompagnement s’inscrit dans le cadre de soutien aux efforts de développement initié par le Larlé Naaba.

A la question de son geste composé d’une dizaine de tonnes de semences de Mung-bean, M. Li Jian répond que ce geste est un début de leur coopération avec le Larlé Naaba et qu’ils sont sûrs de l’accompagner avec beaucoup plus d’expertise et leur savoir-faire. Il annonce en même temps l’introduction d’acteurs privés dans divers domaines, tout ceci dans l’optique de contribuer à mieux développer les productions de chaine agricole, halieutique, sylvo-pastorale à même d’améliorer les conditions de vie des populations.

L’ambassadeur de la République Populaire de Chine, M. Li Jian lors du point de presse

Quant au Ministre de l’Administration territoriale, de la Décentralisation et de la cohésion sociale, par rapport à la cérémonie du jour, celui-ci laisse entendre que ce n’est pas la première fois que le gouvernement accompagne le Larlé Naaba dans ses activités agro-sylvo-pastorales. Monsieur le Ministre précise que la lutte contre la pauvreté figure en bonne place dans le programme du gouvernement et tout ce qui se fait sur ce site participe de cela.

Le Ministre laisse enfin entendre que le fait que les producteurs arrivent aujourd’hui à avoir des semences traitées pour une meilleure production est à saluer à sa juste valeur.

Le point de presse de M. Siméon SAWADOGO, Ministre en charge du territoire

Au tour du Larlé Naaba Tigré face à la presse et en rapport avec la cérémonie du jour, celui-ci remercie d’abord les 45 provinces et souligne que cette remise de semences de Mung-bean est un premier pas mais un pas de géant car cela embrasse l’ensemble des producteurs du Burkina Faso. Il avance qu’avec ce geste, beaucoup de choses peuvent changer et il profite saluer ce partenariat de haut niveau avec la Chine Populaire pour enrayer la pauvreté.

Il laisse entendre enfin que la manifestation d’aujourd’hui est un acte d’encouragement car nous avons la présence des hautes autorités du pays, et la raison de leur présence est à mettre au compte de la cause des paysans.

S.E le Larlé Naaba Tigré lors du point de presse

Au tour du Ministre en charge des ressources animales et halieutiques, M. Somanogo KOUTOU salue la cérémonie du jour qui constitue une école et d’avancer en disant que toute chose ayant besoin de soutien, il sied de soutenir justement les éleveurs, agriculteurs, ainsi que les environnementaux.

Le Ministre achève ses propos en saluant et en souhaitant une longévité au Larlé Naaba Tigré.

Le Ministre des ressources animales, M. Somanogo KOUTOU lors de son point de presse

Le point de presse a été bouclé par l’intervention de la représentante des producteurs des 13 régions. A cet effet et en rapport avec semences de Mung-bean reçus, Mme BALIMA /SORGHO Abibou laisse entendre qu’au nom des producteurs, ils sont engagés pour la production du Mung-bean et le fait de recevoir les semences les encouragent d’avantages et ils sont contents.

Elle rassure que dès leur retour, ils vont distribuer convenablement les semences de Mung-bean reçues tout en réitérant leur engagement à redoubler d’ardeur en ce concerne cette légumineuse.

La représentante des producteurs des 13 régions souhaite enfin une bonne santé et un bon vent au Larlé Naaba Tigré.

La Représentante des producteurs des 13 régions du Burkina, Mme BALIMA / SORGHO Abibou lors du point de presse

Il était 16h15 quand la cérémonie de remise de semences de Mung-bean aux producteurs du Burkina Faso prenait fin par un lunch.

Il est à noter cependant qu’en matière d’agriculture, la pluie étant toujours un bon signe avant-coureur, après la cérémonie, une grosse pluie s’est abattue dans les localités. 

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *