Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Inauguration cabinet CIMEP

Inauguration du Cabinet International de la Médecine Préventive et de suivi psycho-nutritionnel (CIMEP)

Les maladies chroniques Non Transmissibles à l’image du diabète, du cancer, des Accidents Vasculaires Cérébraux (AVC), etc., longtemps considérées comme des maladies Européennes, déciment actuellement nos populations à une ampleur des plus inquiétantes. Selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), si rien n’est fait d’ici à 2030, 90% des populations seront malades. C’est donc dans l’objectif de travailler à freiner ces maladies que le CIMEP, vitrine scientifique du Mung-bean, sis à Boulmiougou a ouvert ses portes ce samedi 6 Juillet 2019.

Avec pour slogan : « Votre santé, notre raison d’exister », le Cabinet International de la Médecine Préventive et de suivi psycho-nutritionnel (CIMEP) auraune double mission. D’abord en tant que cabinet médical, ce centre travaillera à faire reculer les maladies, notamment celles Non Transmissibles. Ensuite en tant que Vitrine scientifique du Mung-bean, le cabinet aura pour mission d’une part de faire des recherches sur cette légumineuse en vue de déterminer scientifiquement les impacts du Mung-bean dans la prévention et le traitement des maladies, notamment celles Non Transmissibles et d’autre part de travailler à réduire le taux de prévalence de la malnutrition au Burkina Faso.

Pour réussir à accomplir convenablement ces missions, quoi de plus normal que de se doter d’infrastructures adéquats. A cet effet, le CIMEP occupe un grand bâtiment type résidentiel à un niveau avec un standing européen. A l’intérieur du bâtiment, on y dénombre entre autres un bureau pour le « Champion National de la Nutrition », un bureau « Médecin-conseil », une salle de consultation « Nutrition/Diététique », une salle de consultation « Psychologue », une salle de conférence dénommée « Larlé Naaba Tigré », une salle « Para-pharmaceutique » où est exposés le Mung-bean ainsi que ses produits dérivés. L’étage du premier niveau de la bâtisse est exclusivement réservé au volet sport.

Il est à noter à ce niveau que le cabinet est en partenariat avec les professionnels de l’aérobic qui se chargeront de la gestion de cet aspect sport.

Il était 11h00 quand la cérémonie marquant l’ouverture officielle du Cabinet International de la Médecine Préventive et de suivi psycho-nutritionnel (CIMEP), débuta dans la salle de conférence « Larlé Naaba Tigré ».

Ci-dessus, une vue du présidium au démarrage des activités.

Au démarrage des activités, la présentatrice a planté le décor en invoquant les raisons qui sont à l’origine de l’ouverture de ce cabinet médical que sont les maladies chroniques Non Transmissibles et la prévalence universelle de la malnutrition qui est la cause de 4 millions de décès par an dans le monde. Selon la présentatrice, la cérémonie devait s’étaler sur six (6) points à savoir l’allocution des deux (2) Promoteurs du cabinet suivi de celle du Secrétaire Général du ministère de la santé. Suivra l’intervention du Larlé Naaba Tigré qui fera suite à la découverte de l’enseigne du cabinet, une plantation d’arbre et du Mung-bean et enfin une dégustation des mets à base de cette légumineuse.

Ci-dessus, les participants attentifs aux allocutions.

Prenant la parole, l’un des promoteurs, nutritionniste de son état en la personne de Mme BAKERIGA née KABRE Jeanne d’Arc salue d’abord la présence du parrain en la personne du Larlé Naaba Tigré dont le leitmotiv demeure l’autosuffisance alimentaire qui se traduit par nourrir le peuple tout en le soignant.

Après avoir salué également la présence des autorités administratives, les distingués invités, elle a exprimé le privilège exceptionnel et l’insigne honneur qui les reviens pour l’accueil de ce matin et a souhaité la bienvenue à tous.

Elle a ensuite laissé entendre que ce cabinet est une heureuse initiative du Larlé Naaba Tigré, par ailleurs promoteur national du Mung-bean, de son nom scientifique « Vignaradiata ». Ce cabinet travaillera à faire reculer les maladies non transmissibles dans notre pays et sera la vitrine scientifique du Mung-bean, poursuit-elle.

A l’endroit du ministère de la santé, Mme la Nutritionniste tient à rassurer ce département par la réponse vigoureuse que ce cabinet va donner dans la lutte contre les maladies non transmissibles et cela en référence avec le plan stratégique intégré de lutte contre ces mêmes maladies lancé en 2016 par le ministère.

Avant d’inviter tout le monde à fréquenter et à faire fréquenter ce centre, Mme la Nutritionniste dit que la victoire sur les maladies non transmissibles passe par le contrôle des facteurs de risque et cela appelle surtout à la responsabilité individuelle.

C’est sur ces mots qu’elle a souhaité une belle cérémonie et une excellente journée à tous.

La Nutritionniste, Mme BAKERIGA/KABRE Jeanne d’Arc, un des Promoteur du CIMEP pendant son allocution

A sa suite, un témoignage sur les bienfaits du Mung-bean a été servi au public. A cet effet, le Technicien Supérieur en Agriculture en fonction à Léo dans la province de la Sissili dira qu’il a découvert le Mung-bean en 2012. Cinq (5) ans plus tard, sa sœur a été frappée à deux (2) reprises par une crise au lycée. Les crises s’apparentaient à l’épilepsie avec une très hausse de la tension et les rumeurs avaient déjà étiquetées l’épilepsie.

Connaissant le Mung-bean depuis 2012, il décida de l’utilisation de cette légumineuse pour le traitement. Chaque jour et pendant deux 2 à 3 semaines,sa sœur était au régime alimentaire de Mung-bean. C’est ainsi qu’il sentit selon ses propos que c’était « formidable ». Sa sœur retourna à l’école et lui il commença à faire la vulgarisation du Mung-bean.

Le Technicien Supérieur en Agriculture, M. Souleymane CONGO pendant son témoignage sur les bienfaits du Mung-bean

Il était 11h05 mn quand le Champion National de la Nutrition, S.E le Larlé Naaba Tigré prenait publiquement la parole. Comme à son accoutumé, il a tenu à saluer nommément toutes les autorités présentes ainsi que tous les participants, sans oublier les gens de la presse. Il a poursuivi en présentant les promoteurs de ce cabinet en tant que deux (2) jeunes étudiants Burkinabè.

Il dira ensuite pour son message de cœur, que le cancer était une maladie des « blancs » mais de nos jours, c’est devenu une maladie des Africains, alors que c’est un problème d’alimentation. « Je souhaite que ces jeunes soient soutenus, croyez en eux, fréquentez ce centre » dira-t-il.

Le Promoteur National du Mung-bean est revenu sur ses trois (3) noms caractéristiques de son règne depuis le 26 Février 1990 que sont le «  », le « Naaba Sanem » et le « Naaba Tigré ». Le dernier se traduisant par l’abondance, qui est l’une des causes de la cérémonie du jour, à travers le Mung-bean, qui d’ailleurs lui a été remis par Feu le Dr. Issa DRABO en Avril 2014 à une quantité de 3 kilogramme. De nos jours, 5000 tonnes de ce produit sont disponibles, ce qui a valu des ovations.

Côté statistiques, le Champion National de la Nutrition informe au public que selon l’Organisation Mondiale de la Santé (OMS), 41 millions de personnes souffrent dans le monde de maladies chroniques non transmissibles dont 71% dans les pays à faible revenu et à revenu intermédiaire.

S.E le Larlé Naaba Tigré rappelle qu’au Burkina, le diabète tue plus que le paludisme et réitère son soutien à l’initiative des promoteurs de ce cabinet, qui mèneront des recherches conjointement avec l’Institut National de l’Environnement et de recherches Agricoles (INERA), afin de donner des résultats scientifiques fiables en trois (3) ans sur l’impact du Mung-bean dans la lutte et la prévention des maladies non transmissibles.

Sur ce, le Promoteur National du Mung-bean a traduit toute sa gratitude aux Partenaires Techniques et Financier (PTF) et au gouvernement pour les efforts menés dans la lutte contre ces maladies et a souhaité que Dieu et les mannes des ancêtres bénisse le Burkina Faso.

Au micro et à côté du SG du ministère de la santé, S.E le Larlé Naaba Tigré pendant son intervention publique

A son tour, le SG du ministère de la santé a excusé l’absence du Ministre de la santé, parti au Niger dans le cadre du sommet de l’Union Africaine (UA).

Le SG dit être porteur de trois (3) mots de Mme la Ministre de la santé. Un premier mot à l’endroit du Champion National de la Nutrition qui se traduit par un renouvellement des félicitations à son égard par rapport à la promotion du Mung-bean qui est une légumineuse, oligo-élément et qui contribue beaucoup à la lutte contre les maladies chroniques.

Un second mot aux Promoteurs du CIMEP, dont les services du cabinet permettront aux jeunes, adultes et vieux de vivre sainement par la nutrition et le sport.

Le SG du ministère de la santé dit que c’est une innovation en la matière car on aura plusieurs services regroupés au même endroit.

Il donne enfin rendez-vous au public dans trois (3) ans pour la détermination scientifique des vertus du Mung-bean.

Le troisième mot du SG s’adresse au public et l’informe que contrairement aux maladies infectieuses qui tuent immédiatement, celles non transmissibles ne tue pas immédiatement le patient, mais celui-ci devient une charge. C’est pour cela qu’il invite le public à s’intéresser à ces maladies, en fréquentant ce centre.

Sur ce, le Secrétaire Général du ministère de la santé a déclaré ouvert, le Cabinet International de la Médecine Préventive et de suivi psycho-nutritionnel (CIMEP).

Le SG du ministère de la santé, Dr. Lionel L. S. W. OUEDRAOGO pendant son intervention publique, avec en arrière-plan, le second promoteur du CIMEP

Il était 11h40 mn quand les déclarations solennelles ont pris fin et il fallait passer à la découverte de l’enseigne du cabinet…

…à la séance de plantation d’arbre, coupure symbolique du ruban, visite des locaux, semence symbolique du Mung-bean et à la dégustation des mets à base de Mung-bean.

Le traditionnel point de presse est intervenu par la suite.

A cet effet, le Promoteur national du Mung-bean, S.E le Larlé Naaba Tigré, face à la question de pourquoi ce cabinet, dira que ce cabinet va permettre de lutter contre la tension, le diabète, le cancer qui sont des maladies récurrentes dans notre pays, qui handicapent les familles et que c’est une chance pour le Burkina Faso.

Il salue ensuite la disposition des deux (2) jeunes Burkinabè (Promoteurs) qui ont bien voulu se mettre à la disposition pour partager ce qu’ils ont appris au profit de la santé des Burkinabè.

Concernant le mot à l’endroit des populations, S.E le Larlé Naaba Tigré exhorte les femmes, les hommes, les vieux, toutes les sensibilités, la société civile d’être à l’écoute de ce centre pour avoir des conseils appropriés pour leur santé.

Ces propos ont ensuite été repris dans la langue Mooré par l’intéressé.

Le Champion National de la Nutrition, S.E le Larlé Naaba Tigré face à la presse.

Face à la presse et au tour de la promotrice Nutritionniste, à la question des spécificités qu’offrent ce cabinet, elle répond en disant que la santé sera en intégralité dans ce cabinet à travers notamment l’avis de médecin, les conseils en nutrition, conseils en psychologie, le volet sport dont l’OMS recommande la pratique au moins pendant 45 mm par jour.

La Nutritionniste, Mme BAKERIGA / KABRE Jeanne d’Arc lors du point de presse

Le second promoteur du cabinet a ensuite répondu aux questions des journalistes et à la question des services offerts, le promoteur dira essentiellement dans la langue Mooré que le centre regroupe toutes les spécialités en un. Qu’au lieu de se balader de gauche à droite, dans ce centre, on disposera du volet nutrition, psychologie, sport, de la para-pharmaceutique à base de Mung-bean, Moringa, etc.

Concernant la question des coûts des services, le promoteur répond en disant qu’ils vont discuter avec le Champion National de la Nutrition à cet effet.

Le second promoteur, Dr. Gildas ILBOUDO lors du point de presse

Le Secrétaire Général du ministère de la santé a clos le point de presse. A cet effet il exprime ses félicitations à ces deux (2) jeunes promoteurs dont l’ambition est de travailler à réduire le taux de prévalence des maladies chroniques non transmissibles à travers notamment une alimentation saine. Il se réjouit ensuite de savoir que le Champion National de la Nutrition accompagnera ce cabinet.

Il réitère ses remerciements à tous et appel le public à fréquenter ce centre.

Le SG du ministère de la santé, Dr. Lionel L. S. W. OUEDRAOGO lors du point de presse

La cérémonie officielle d’inauguration du Cabinet International de la Médecine Préventive et de suivi psycho-nutritionnel (CIMEP) sis dans le quartier Boulmiougou s’est achevée ce samedi 6 Juillet 2019 aux environs de 12h15mn. 

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *