Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Visite site Agro-sylvo-pastoral coeb-ci

Le Conseil des Opérateurs Economiques Burkinabè de Cote d’Ivoire (COEB-CI) sur le site agro-sylvo-pastoral de BELWET

Présents à Ouagadougou depuis 72 heures dans le cadre du Traité d’Amitié et de Coopération (TAC) entre le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire, les membres du Conseil des Opérateurs Economiques Burkinabè de Côte d’Ivoire (COEB-CI) ont effectué une visite sur le site agro-sylvo-pastoral de BELWET sis à Dapelgo ce jeudi 25 Juillet 2019. Avec la société Fish Feed Burkina présente sur le terrain, ce fut également une journée de reboisement où 400 plants ont été mis en terre en cette fin de mois de Juillet.

Le Conseil des Opérateurs Economiques Burkinabè de Côte d’Ivoire (COEB-CI) regroupe des Entrepreneurs Burkinabè résidants en Côte d’ivoire qui interviennent dans les domaines du commerce, des Bâtiments et Travaux Publics (BTP), de la sécurité, du Transport, des finances, de l’agriculture, etc.

Présent dans le cadre duTraité d’Amitié et de Coopération (TAC) initié par les deux pays voisins le Burkina Faso et la Côte d’Ivoire prévu pour se tenir à Ouagadougou du 27 au 31 Juillet, le COEB-CI a saisi l’occasion pour rendre une visite de courtoisie et d’amitié au Président de BELWET dont la renommée dépasse les frontières.

Ainsi en ce jour jeudi 25 Juillet 2019 dès 10h30, les membres du COEB-CI étaient déjà au palais du Président de BELWET sis dans le quartier Larlé.

Ci-dessus une vue des membres du COEB-CI posant avec le Président de BELWET au palais.

Après les salutations d’usages, le cap est mis sur le site agro-sylvo-pastoral situé à environ 45 km de la capitale sur la Route Nationale n°22 menant à Koungoussi. Avant d’y arriver, une escale a été marqué au niveau de la boutique BELWET où les membres du COEB-CI se sont approvisionnés en produits BELWET made in Burkina.

La visite de terrain a débuté à 13h15 sur le site avec la découverte du système amélioré de retenue d’eau par forage, les géantes couveuses d’œufs à l’énergie solaire, les poules pondeuses, les poulets de type 35/5, les pintades, les poules bios, les chèvres, moutons et bovins.

Ci-dessus une visite au niveau des poules de type 35/5.

Après cette première étape, cap sur le site prévu pour le reboisement où les femmes, jeunes, vieux étaient déjà à l’ouvrage.

Environ 400 plants composés de leucenas, de caïlcédrats, mélinas, goyaviers, etc. ont été mis en terre sur une superficie d’à peu près 5 hectares.

Ci-dessus les 2 Présidents BELWET et COEB-CI entrain de planter un goyavier.

Après la séance de plantation d’arbres, un point de presse a été improvisé au cours duquel le Président du COEB-CI a livré ses impressions. Celui-ci dira que depuis la Côte d’ivoire, ils suivent les activités du Larlé Naaba Tigré à travers l’association BELWET. Ils ont saisi l’occasion par leur présence à Ouagadougou dans le cadre du TAC pour venir sur le terrain afin de toucher du doigt les réalisations. Il laisse entendre que malgré tous les avantages dont dispose le Larlé Naaba, s’il a tout laissé pour travailler sous le soleil, c’est que réellement il a choisi de valoriser la nature, la terre et souhaite que Dieu lui donne toujours la force de continuer. Le Président du COEB-CI déplore le fait que certains y voient beaucoup de peines dans l’agriculture avant de laisser entendre que c’est pourtant ce secteur qui donne l’indépendance économique.

Concernant ce qui l’a impressionné, il laisse entendre que le travail est gigantesque et qu’il ne s’y attendait pas. Il est surtout impressionné par les bœufs, les pintades, les noms des plantes et leur utilité et avance que le Larlé Naaba a été un Professeur pour eux.

Le Président du COEB-CI, M. Moussa OUEDRAOGO lors du point de presse

Au tour du Président de BELWET, celui-ci avance qu’il est vraiment ému par le fait que la délégation du COEB-CI soit venue jusqu’ici pour voir ses œuvres. Leur présence en ces lieux est un immense cadeau pour lui et le fait qu’ils soient là pour apprendre démontre leur humilité. Il salue également le fait que les membres du COEB-CI depuis la Côte d’Ivoire n’ont pas oublié leur base. Il laisse ensuite entendre que malgré l’existence des problèmes d’eau pour l’agriculture, le génie et le courage de l’homme doivent permettre de transformer les choses. Pour finir, le Président de BELWET souhaite que dieu bénisse les activités des membres du COEB-CI pour qu’ils puissent apporter leur contribution au développement du Burkina Faso.

Le Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré lors du point de presse.

Il est à noter qu’une somme de 130.000 FCFA a été remise aux femmes et jeunes qui étaient depuis le matin en train de reboiser sur le site par les membres du COEB-CI.

Après ce point de presse improvisé, le cap est mis sur le second site où les visiteurs ont tour à tour vu la maraicher culture, le Mung-bean, l’arboriculture, les techniques de pompage, de retenue et de distribution d’eau, la pisciculture.

Ci-dessus la visite d’un champ de Mung-bean.

Ci-dessus la visite des poissons dans les bassins piscicoles.

La fin de la visite terrain par la délégation du COEB-CI s’est matérialisée par une séance de remise de présents au président de BELWET.

Ci-dessus la remise des cadeaux au Président de BELWET par les membres du COEB-CI.

Il était 16h et quart quand prenait fin cette sortie sur le site agro-sylvo-pastoral de BELWET par les membres du COEB-CI ce jeudi 25 Juillet 2019 à Dapelgo.

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *