Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Reboisement Seguenega

BELWET parraine la journée de reboisement organisée par l’association ADECUSS à Seguénéga

Seguénéga est une commune rurale située à environ 58 km à l’est de Ouahigouya. L’accès à cette localité à partir de Ouahigouya est relativement difficile par l’état de la route RN 15 non encore bitumée. Forte de 63 villages et 6 secteurs, c’est dans cette commune que le bureau national de l’Association pour le Développement Economique, Culturel et social de Seguénéga (ADECUSS) a organisé la journée de reboisement ce samedi 31 Aout 2019 sous le parrainage de BELWET et la présidence de Mme le Haut-Commissaire de la province du Yatenga.

Le comité d’accueil à l’entrée de Seguénéga formait une haie d’honneur qui attendait la délégation venant de Ouagadougou et de Ouahigouya pour respectivement parrainer et présider la cérémonie du jour.

Ci-dessus le comité d’accueil à l’entrée de Seguénéga

Il était 12 heures et quart quand les deux délégations mirent pieds à terre à l’entrée de la commune. Après les salutations d’usages, le cap est mis en directions de la place publique prévue pour abriter la cérémonie distante d’environ 5 km. C’était l’occasion de constater que la commune de Seguénéga est une localité à forte densité en termes d’habitation, d’enceintes commerciales, de population, d’infrastructures hydrauliques, etc.

A l’arrivée dans la place publique, la foule était comme à l’accoutumée déjà présente et attendait les autorités pour le déroulement de la cérémonie. Il est à noter qu’en ce samedi 31 Aout 2019 à Seguénéga, le ciel était dégagé et le soleil régnait en maitre.

C’est dans ce contexte que les officiels furent leur arrivée sur les lieux.

Ci-dessus l’arrivée des officiels sur la place publique.

Après une revue et salutation des autorités coutumières et des populations présentes, les officiels se sont installés pour le début de la cérémonie.

L’animateur du jour plantera le décor en laissant entendre que la cérémonie se déroulera à travers 11 interventions qui seront intercalées par de la musique du terroir. L’étape suivante consistera en une remise de présents au Parrain et à la Présidente de la cérémonie à l’issu duquel interviendra la plantation d’arbres.

Première personnalité à prendre la parole en public, le Chef traditionnel de Seguénéga, le NaabaSoudgo. En introduction celui-ci a tenu à saluer toutes les sensibilités présentes à cette cérémonie et de poursuivre en disant qu’il a entendu dire que le Larlé Naaba Tigré est un planteur, un nutritionniste, un humanitaire et de ce fait il est très honoré de le recevoir dans sa localité. Il dit être bref à cause du soleil et souhaite que le Parrain dès son retour transmette ses salutations au Mogho Naaba.

Cependant, le Chef de Seguénéga termine son allocution par une doléance concernant un forage au profit du Centre hospitalier de la localité qu’il adressera au Larlé Naaba Tigré. La manifestation de cette doléance a provoqué de vives ovations au sein du public. C’est sur ces mots que l’intervenant quitte le parloir, non sans dire que l’étranger du jour (le Parrain) est là pour arranger et invite les populations à l’accueillir comme tel.

Le Chef traditionnel de Seguénéga, le Naaba Soudgo pendant son intervention publique

Après l’intervention du Chef traditionnel de Seguénéga, place au représentant du Chef de Téonsgo, une localité voisine de Seguénéga. Celui-ci a laissé entendre qu’à cause de la pluie qui s’est abattue dans la localité, l’eau a barré les voies d’accès sinon les populations de Téonsgo auraient aimé que le Parrain en la personne du Larlé Naaba Tigré vienne constater leurs œuvres. Il termine également ces propos par deux (2) doléances concernant les routes et les retenues d’eau.

Le Président de de l’Association pour le Développement Economique, Culturel et social de Seguénéga (ADECUSS) section Seguénéga succèdera au représentant du Chef de Téonsgo au parloir. A cet effet, M. Zoumbri OUEDRAOGO remercie les femmes, les jeunes et invite les ressortissants de Seguénéga qui sont à Ouagadougou, Bobo-Dioulasso, Ouahigouya à l’entente et à la cohésion. Il souhaite enfin que Dieu fasse régner de nouveau la paix au Burkina et donne la capacité aux dirigeants du pays. C’est ainsi que le Président de l’ADECUSS local quitte le parloir par des vœux de bonne saison pluvieuse.

Ci-dessus une vue des officiels lors des activités.

La représentante des femmes en la personne de Adja Zonabo passera ensuite au parloir. A cet effet elle a tenu à saluer le Préfet, le Chef de Brigade (CB) de la Gendarmerie ainsi que les Gendarmes. Elle dit ensuite ses remerciements à l’endroit du Larlé Naaba Tigré pour sa présence à cette cérémonie de reboisement. La suite de l’allocution de la représentante des femmes consistera à demander une ambulance au Parrain au profit de l’hôpital de Seguénéga car dit-elle, jusqu’à présent les transferts des malades et des femmes enceintes se font soit à moto, soit au tricycle. Visiblement les populations attendaient cette doléance car de grandes ovations se sont fait entendre.

Au tour du Président de l’ADECUSS section Ouahigouya en la personne de Boureima OUEDRAOGO, celui-ci a d’abord demandé à la délégation de l’ADECUS de Ouahigouya de se mettre débout pour témoigner de leur présence. Demande que les intéressés ont exécuté en se mettant effectivement débout.

Il poursuit en remerciant le Président National ainsi que les sections ADECUSS de Djibo, Ouahigouya, Ouagadougou et de Bobo-Dioulasso. Avant de souhaiter une bonne saison et une bonne cérémonie à tous, il invite toutes les sections ADECUSS à la solidarité pour le développement communal.

M. Boureima OUEDRAOGO terminera ses propos à l’endroit du Larlé Naaba Tigré pour dire qu’ils sont contents de lui.

S’en ai suivi l’allocution du représentant de l’ADECUSS section Bobo-Dioulasso. Aussi bref que précis, celui-ci dira tout simplement ses remerciements et bénédictions à l’endroit de tous avant de quitter le parloir.

La 7è intervention publique a été assuré par le représentant des sponsors de la cérémonie. A ce niveau il convient de préciser que les sponsors sont constitués des eaux minérales YEELBA, la Compagnie de Transport Rallé Ouédraogo et Frères (CTROF), les Etablissement Niampa et Frères (ENF) et le Complexe Scolaire BangrNooma de Seguénéga. Les représentants des sponsors cités se présenteront au public sur invitation de l’orateur, après quoi il a souhaité la bienvenue au LarléNaaba Tigré et à Mme le Haut-commissaire. Il poursuit en disant que leur groupe est constitué de commerçants et que leurs produits viennent de Ouagadougou, Ouahigouya et que souvent ils font 4 jours sur la route compte tenu de son mauvais état. Le représentant des sponsors saisi l’occasion pour demander au Parrain de faire quelque chose dans ce sens.

Les interventions étaient de temps à autres entrecoupées par de la musique traditionnelle. Ci-dessus la prestation de la troupe traditionnelle de Seguénéga.

C’est à 13h45 que le Maire de la commune de Seguénéga fera son intervention. A cet effet, il a d’abord salué Mme le Haut-commissaire de la province du Yatenga Présidente de la cérémonie, le Larlé Naaba Tigré parrain de la cérémonie, le Chef de Seguénéga. Il laisse entendre par la suite que la présente cérémonie devait se dérouler dans la localité de Téonsgo et que cela n’a pas été possible car la pluie qui s’est abattue à obstrué les voies d’accès. A cet effet monsieur le Maire de la commune de Seguénéga remercie les populations de Téonsgo pour leur compréhension.Il poursuit par des remerciements à l’endroit de ses collègues Maires présents ainsi qu’aux membres de l’association ADECUS.

Le Maire informe au public que c’est depuis les années 2007 que les activités de reboisement ont débuté et qu’à ce jour, 35000 plants ont déjà été mis en terre d’où l’existence de 2 forêts actuellement dans la localité.

Il traduit par la suite les salutations de son conseil municipal composé de 128 membres avant de souhaiter que Dieu bénisse les filles et fils de Seguénéga partout où ils sont. C’est sur ces mots que le Maire a déploré l’existence de difficultés malgré les efforts du gouvernement et de certains particuliers.

Avant de quitter le parloir, le Maire a souhaité un bon retour aux délégations de Ouagadougou et Ouahigouya ainsi qu’une bonne pluie aux populations.

Le Maire de la commune de Seguénéga, M. Abdou Rasmané BELEM lors de son allocution publique

Après l’intervention du Maire de la commune, celle du Président exécutif du bureau national de l’ADECUSS a suivi. D’entrée en matière, il demandera une minute de silence pour l’assassinat par balle d’un fils de la localité de Gambo qui se trouvait dans sa boutique à Ouagadougou.

S’en ai suivi la présentation des membres du bureau exécutif nationale de l’association :

Ci-dessus une vue des membres du bureau exécutif national de l’ADECUS.

Le Président du bureau exécutif national continue par des remerciements au Forces de Défenses et de Sécurité (FDS), à toute la mobilisation, aux Maires à l’ADECUSS section Bobo-Dioulasso et Ouahigouya, aux femmes, aux jeunes et au LarléNaaba Tigré qu’il dit expressément saluer en dernière position car c’est un chef spécial. Spécial par sa promotion du développement rural ainsi que pour ses révolutions opérées dans le domaine de l’agro-sylvo-pastoral à travers notamment le Mung-bean, le Jatropha et le Moringa. C’est pour toutes ces raisons évoquées mais également par le fait que c’est un homme de grande valeur qui travaille contre l’éradication de la faim que nous l’avons choisi comme Parrain. Il réitère donc ses bénédictions à l’endroit du Parrain avant de laisser entendre que le reboisement est un facteur de développement, raison pour laquelle le gouvernement a procédé à son lancement annuel de cette année à Tenkodogo.

C’est sur ces mots que le Président du bureau exécutif national quitte le parloir.

Le Président du bureau exécutif de l’ADECUSS, M. Paul Nooma OUEDRAOGO lors de son allocution publique

Après une pause musicale, l’intervention du Parrain de la cérémonie est intervenue à 14h30. A cet effet et comme à l’accoutumé, S.E le Larlé Naaba Tigré a présenté ses hommages au Chef de Seguénéga, à Mme la Directrice provinciale de l’environnement, à la Police, Gendarmerie, au Maire de Ouahigouya, ceux de kalsaka, Kossouka, Ramdé, seguénéga, à toutes les sections de l’ADECUSS ainsi qu’aux populations.

Il dit être dans la localité de Seguénéga ce jour sur la demande du Président et Vice-président de l’ADECUSS et de poursuivre en disant qu’il sera toujours là où on aura besoin de lui et remercie les responsables de l’DECUSS pour la considération. Il poursuit en laissant entendre la sagesse qui dit que :« Tout digne fils doit avoir une dette pour son pays ».

C’est avec une mémoire phénoménale que le Parrain a égrainé les statistiques administratives et politiques du pays en donnant le nombre de 190 000 Fonctionnaires, 127 Députés, 358 maires et 6000 Conseillers. Cependant le Larlé Naaba  Tigré affirme que ces personnes ne peuvent pas faire l’économie du pays. Ce sont les agriculteurs et les éleveurs qui sont à même de sortir le pays de son sous-développement, non seulement par leur nombre (10 millions pour les agriculteurs et 5 millions pour les éleveurs), mais aussi par le fait que la Côte d’Ivoire, le Mali, le Niger, le Togo et même l’Europe consomment nos productions. Ce qui a suscité d’intenses ovations.Il prône à travers des sagesses pour des comportements dignes et responsables avant de reconnaitre à juste titre la diversité dans les besoins de tout un chacun.

« J’ai entendu tous les propos » dira ensuite le Parrain en illustrant d’abord cela par le manque de forage au Centre Hospitalier de Seguénéga et de poursuivre en promettant que d’ici la fin du mois d’octobre, le problème d’eau à l’hôpital ne sera qu’un vieux souvenir. Cette promesse a été suivie de vives ovations. Pour la circonstance, le Chef traditionnel de Seguénéga s’est déplacé à la tribune officielle pour remercier le Parrain.

Concernant le cas de manque d’ambulance pour le transfert des malades, le Parrain promet que d’ici la fin de cette année 2019, ce problème sera résolu, d’où encore d’intenses ovations.

Le Parrain a ensuite assuré que les promesses faites seront tenues car il y a 3 sortes d’hommes à savoir les hommes à femmes, les hommes de noms et enfin les hommes à hommes. Ces derniers disent publiquement ce qu’il projette de faire et le font réellement.

A travers également une sagesse, le Parrain laisse entendre qu’un homme doit savoir s’il ne peut pas exécuter toutes les trois choses, au moins parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays. Des ovations ont ponctué cette assertion. Il prône que cesse la jalousie entre les gens car c’est inadmissible de vouloir profiter d’une personne et de ne pas vouloir en revanche que cette personne jouit des fruits de son labeur.

Revenant aux perspectives, le Parrain a invité les 63 localités de Seguénéga de regrouper 63 millions de FCA d’ici la fin de l’année pour la mise en place d’un système de Micro-finance. Lui en tant que Parrain apportera également sa contribution à hauteur d’un million de nos francs.

Il justifie le bien-fondé de la réalisation de cette institution par le fait que depuis 2003 et jusqu’à maintenant, plus de 60 000 femmes ont vu leur situation économique se développer par la Micro-finance mis en place par lui-même.

Le Parrain est ensuite revenu sur la culture du Mung-bean ainsi que l’élevage des poissons qu’il pratique et invite les populations à ne pas cultiver uniquement pour la vente mais également pour s’alimenter.

Dans le cadre du reboisement objet de la journée, le Parrain a promis 700 pieds d’anacardes pour les 63 villages et les 6 secteurs de Seguénéga, d’une valeur d’environ 300.000 FCFA.

C’est sur ces mots que le Parrain quitte triomphalement le parloir.

Le Parrain de la cérémonie, S.E le Larlé Naaba Tigré lors de son intervention publique

Succédant au Parrain au parloir, Mme le Haut-commissaire, Présidente de la cérémonie a d’abord salué les ressortissants de la commune de Seguénéga avant de souhaiter la bienvenue à toutes et à tous à cette journée de reboisement. Elle poursuit avec des remerciements à l’endroit des populations pour la mobilisation et la patience et de transmettre les remerciements et les encouragements de la part du Gouverneur du Nord.

Par la suite, elle souhaitera la bienvenue au Larlé Naaba Tigré et de poursuivre en laissant entendre qu’il y a 2 ans, ce dernier a offert des moulins aux femmes de Gambo et qu’il y a de cela quelque mois déjà, il offrait 2 ambulances au centre hospitalier de Ouahigouya sans oublier la pose de la première pierre de la mosquée du Roi de Yatenga et qu’aujourd’hui, nous assistons à son parrainage pour cette journée de reboisement.

Mme le haut-commissaire est revenu sur les promesses d’ambulance et de forage faites par le Parrain et le remercie pour sa disponibilité et son engagement indéfectible.

Se basant sur les activités environnementales, agricoles et nutritionnelles salvatrices du Parrain, Mme le haut-commissaire souhaite que Dieu tout puissant l’accompagne toujours.

C’est l’occasion pour elle de rappeler au public que la date du 24 Juillet et depuis 2018 est déclarée journée nationale de l’arbre au Burkina Faso à effet de restaurer le couvert végétal ainsi que la gestion durable des ressources naturelles et environnementales.

C’est le lieu pour elle de dire merci à l’ADECUSS pour cette belle initiative et d’inviter les filles et fils de Seguénéga à travers cette activité à plus de fraternité et de solidarité.

Concernant la situation sécuritaire du pays, Mme le Haut-commissaire réitère ses vifs remerciements au FDS et a demandé une minute de silence pour les disparus. Elle invite l’ensemble de la population à être solidaire du Président du Faso.

Elle témoigne ensuite la reconnaissance et la gratitude  de toute la population du Yatenga pour l’ambulance et le forage promis au centre hospitalier de Seguénéga et félicite le Maire de cette localité pour son dynamisme à la tête de la mairie.

Enfin au Préfet, aux services déconcentrés, au Députés, aux Maires, aux autorités coutumières et religieuses, au chef de Seguénéga, au président de l’ADECUSS aux sponsors et aux femmes, le Haut-commissaire a réitéré ses remerciements et souhaité une bonne campagne agricole et que Dieu bénisse le Burkina Faso.

Mme le Haut-commissaire de la province du Yatenga, Kabou SENI lors de son inervention

Après cette étape, la remise de présents aux Parrain et à la Présidente de cérémonie est intervenue. A l’issu de cela est intervenu l’acte matérialisant la journée de reboisement de ce samedi 31 Aout 2019 dans la commune rurale de Seguénéga où plusieurs plants ont été mis en terre sur une superficie d’environ 1 hectare.

Après la photo de famille, le point de presse s’est invité

Ci-dessus la photo de famille.

Lors du point de presse, le Président du bureau exécutif national de l’ADECUSS  a laissé entendre qu’il est animé par un sentiment de satisfaction pour la tenue de cet évènement ainsi que la mobilisation. Il se dit ensuite satisfait par la présence des hautes autorités à l’image de Mme le Haut-commissaire et surtout du Parrain en la personne du Larlé Naaba Tigré et de qualifier cela comme une chance qui tombe sur leur tête.

Il poursuit en disant qu’il a été à l’école et à l’université mais n’avait jamais appris comme il vient d’apprendre avec le Parrain en une seule journée, et de qualifier le Parrain comme champion de tout ce qui est bien.

Le Président du bureau exécutif national de l’ADECUS, M. Paul Nooma OUEDRAOGO lors du point de presse

Le Parrain a succédé au Président de l’ADECUS au point de presse. A cet effet S.E le Larlé Naaba Tigré a souligné l’importance de la journée qui a consisté en un partage d’expérience rurale avec les gens du Nord, précisément avec ceux de Téonsgo et de Seguénéga. Il se dit ensuite heureux pour cette mobilisation autour du Haut-commissaire, du Chef de Seguénéga et de l’ADECUS pour travailler au développement de la localité.

Il réitère que ses promesses d’ambulance et de forage seront tenues car il estime que les populations de la localité se battent et remercie de ce fait Dieu et les mannes des ancêtres de pouvoir faire du bien.

Le Parrain de la journée de reboisement, S.E le LarléNaaba Tigré lors du point de presse

Le point de presse a été clôturé par Mme le haut-commissaire. A cet effet elle trouve que la promesse de l’ambulance et du forage constitue une cerise sur le gâteau en plus des 700 plants d’anacardes promis. Elle poursuit en disant que le Larlé Naaba Tigré a adopté la province du Yatenga et qu’également eux aussi l’ont adopté. Elle laisse entendre que tout le monde doit se mettre dans la plantation des arbres mais aussi leur entretien. Elle se dit par ailleurs contente du Parrain car il prodigue des conseils pour le vivre-ensemble et partage des connaissances. Elle remercie enfin le Parrain pour toutes les promesses faites et lui souhaite longévité et beaucoup de chance.

Mme le Haut-commissaire de la province du Yatenga, Kabou SENI lors du point de presse

Il était 16h30 quand prenait fin cette journée de reboisement organisée par l’Association pour le Développement Economique, Culturel et social de Seguénéga (ADECUSS) ce samedi 31 Aout 2019 dans la localité de Seguénéga.

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *