Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Soutien financier à la justice

L’association BELWET soutient le Fonds d’Assistance Judiciaireà hauteur de 5 millions de Francs CFA

Le Fonds d’Assistance Judiciaire est un mécanisme de soutien de l’Etat aux pauvres pour leur saisine des juridictions. Fort avec 25 structures déconcentrées dans les Tribunaux de Grande Instance (TGI), le Fonds a pour mission l’accompagnement de toute sorte à ceux qui sont poursuivis, ceux qui veulent poursuivre ou simplement qui ont des documents en justice qui nécessitent un coût. C’est à cette structure que BELWET a remis 5 millions de nos francs ce jeudi 21 Novembre 2019 dans la soirée.

Cette cérémonie officielle de remise des 5 millions de francs CFA au Fonds d’Assistance Judiciaire fait suite à la promesse du comité d’organisation du Grand Rassemblement National et de sursaut patriotique de soutien à nos Forces de défenses et de sécurité (FDS) qui s’est tenu le 26 Octobre 2019 au stade Municipal de Ouagadougou. La matérialisation de cette promesse s’est déroulée donc dans la soirée du 21 Novembre 2019 à 16h au palais de résidence coutumière du Larlé Naaba, par ailleurs Parrain lors de ce grand rassemblement patriotique.

D’entrée de jeu, le présentateur a d’abord présenté le comité d’organisation présent à la cérémonie qui est composé du Parrain S.E le Larlé Naaba, de Monsieur Dibi Alfred MILLOGO représentant le Président de comité d’organisation M. Emmanuel KABORE et de Mme BARRO, membre du comité d’organisation. Il a rappelé par ailleurs que ce don de 5 millions à la justice à travers les représentants du Fonds d’Assistance Judiciaire obéit au respect de la promesse faite le 26 Octobre dernier par le comité d’organisation du grand rassemblement national.

Selon toujours le présentateur, la cérémonie devait se dérouler dans un premier temps par l’allocution du comité d’organisation, suivi de l’intervention de la délégation  du Ministère de la justice avant de passer à la remise proprement dite des sommes de 5 millions.

A cet effet et prenant la parole au nom du comité d’organisation, le Larlé Naaba, en qualité de Parrain de ce grand rassemblement, a d’abord excusé l’absence du Président du comité d’organisation avant de laissé entendre que ce geste répond du besoin de faire en sorte que le citoyen lambda se sente à l’aise devant les juridictions pour plus d’équité. Selon toujours le Parrain, ce geste vise également à offrir les mêmes droits et les mêmes chances à tous les citoyens Burkinabè, afin de renforcer encore plus la crédibilité du Ministère de la justice.

Quant au représentant du Président de comité d’organisation, Monsieur Dibi Alfred MILLOGO, celui-ci a laissé entendre qu’il ne sera pas log dans son intervention car le Parraina tout dit. Cependant il affirme que ce don de 5 millions est un engagement qu’ils ont eu à prendre et de ce fait c’est un devoir pour eux de l’accomplir.

Au tour de la délégation de la justice de prendre la parole, Monsieur Ilasse PORGO, au nom de la justice à travers le Fonds d’Assistance Judiciaire dira merci dans un premier temps au comité d’organisation du grand rassemblement de soutien aux FDS pour leur sacrifice dans la défense du territoire, des personnes et des biens.

Il poursuit en disant qu’ils ont tous vécu l’annonce du Président du Faso à l’unité nationale et trouve qu’il était important d’organiser cette initiative avant d’affirmer que le Fonds d’Assistance Judiciaire est un concours aux pauvres, aux personnes démunies qui n’ont pas suffisamment de ressources pour faire face à la justice. Il saisit l’occasion pour exprimer sa joie du fait que le Larlé Naaba ait perçu cette situation.

Il poursuit en disant que la pauvreté n’étant pas un statut permanent ni définitif, il invite les uns et les autres à emboiter le pas des organisateurs du grand rassemblement.

Pour terminer, Monsieur Ilasse PORGO laisse entendre que la justice est libre, gratuite mais cependant la justice a un coût. Il rassure que les fonds alloués seront utilisés à juste titre afin de pouvoir répondre à la demande de nos parents pauvres.

Ci-contre, M. Ilasse PORGO lors de son intervention.

A l’issue de cette étape, la remise officielle des 5 millions a eu lieu. Après cette remise des fonds aux représentants du Ministère de la justice, une photo de famille s’est invitée avant que le point de presse n’intervienne.

Au point de presse, le représentant de la délégation du Fonds d’Assistance Judiciaire, face à la question du don a répondu en saluant d’abord l’initiative de soutien patriotique et de poursuivre en disant que c’est une immense joie pour le Directeur et tout le personnel du Fonds d’Assistance Judiciaire qu’une initiative privée ait trouvé un intérêt à soutenir le mécanisme de soutien de l’Etat aux pauvres pour leur saisine des juridictions à travers leur structure. Il se dit très content d’avoir reçu cette contribution immense de la part de cette initiative.

A la question de savoir ce que cette somme va apporter dans les activités du fonds d’assistance, M. Ilasse PORGO répond en disant qu’en ce qui concerne leur activités, ils apportent un soutien financier pour ceux qui ont des soucis avec la justice soit parce qu’ils sont poursuivis, soit parce qu’ils veulent poursuivre quelqu’un ou parce que tout simplement ils ont des documents en justice qui nécessitent un coût ou l’accompagnement de toutes sortes d’experts comme les avocats, les huissiers, les topographes, les médecins, etc.Pour tous ces actes, selon toujours le représentant du fonds dont le dossier doit aller jusqu’au bout, sa structure prend en charge ce dossiers.

Concrètement, poursuit M. Ilasse PORGO, quand un citoyen est assoiffé de justice,ils recommandent à ce dernier de prendre attache avec leurs structures déconcentrées au niveau des Tribunaux de grandes Instances (TGI) qui sont au nombre de 25. Cependant la commission d’assistance judiciaire examine votre dossier pour situer votre niveau de précarité financière. S’il est retenu que vous faite partie des personnes indigentes (personnes dont les ressources financières sont insuffisantes pour supporter tous les frais liés au procès), la commission décide de vous accorder un soutien et une assistance total. Dans le cas où vos moyen peuvent en partie ais pas tout, la commission vous apporte une assistance judiciaire partielle.

Une fois que la commission d’assistance judiciaire décide et que la Direction Générale est saisie, cette dernière instance, par rapport à la demande du citoyen, la Direction générale transmet à l’ordre indiqué (bâtonnier, ordre des médecins, Présidence d’assise…) qui doit revenir à la direction générale avec le nom d’un expert. A partir de ce moment, poursuit le représentant de la délégation, ils prennent en charge tous les frais, qui nécessitent d’abord que les deux (2) soient mis en contact et tout ce qu’il faut pour que le dossier aboutisse. Voilà à quoi va servir les 5 millions qui ont été remis par le comité d’organisation du grand rassemblement, laisse entendre M. Ilasse PORGO avant d’invité les gens à ne pas voir le montant mais ce que cela va apporter dans le cœur des citoyens.

Ci-contre le représentant du Fonds d’Assistance Judiciaire lors du point de presse.

Au tour du représentant du Président du comité d’organisation du grand rassemblement face à la presse, celui-ci laisse entendre qu’ils ont en tête cette situation de sécurité qui est précaire au Burkina, mais ils ont aussi en tête que parmi nos populations, personne ne souhaite aller en justice, cependant la société est faite qu’on ne peut pas s’en passer. A cet effet, poursuit le représentant du Président de comité d’organisation, pour que tout le monde ait plus d’égalité et d’équité d’accès à cette justice, ils ont pensé parmi leurs actions, de soutenir aussi le Fonds d’Assistance Judiciaire en plus du soutien au FDS ainsi qu’aux victimes des attaques terroristes. Il se dit finalement heureux aujourd’hui de tenir cette parole en donnant les 5 millions à ce fonds.

Ci-contre, le représentant du Président du comité d’organisation, M. Dibi Alfred MILLOGO lors du point de presse.

Le Parrain en la personne du LarléNaaba Tigré a clos le point de presse. A cet effet, il laisse entendre que la connaissance de l’existence du Fonds d’Assistance Judiciaire l’a beaucoup touché en tant que Chef, raison pour laquelle il a promis et il a tenu parole dans le soutien à ce fonds d’assistance. Il pense cependant que cela va interpeller nos administrés, interpeller le citoyen lambda qui a les moyen de savoir qu’aujourd’hui, certes on a les moyens mais demain, on peut être dans le besoin. Il se dit par ailleurs content et exprime également sa joie à tous ceux qui les ont soutenu pour la réalisation réussie du grand rassemblement du 26 Octobre dernier, qui a permis d’apporter du soutien financier, matériel, moral et vivrier aux Fonds d’Assistance Judiciaire, aux FDS ainsi qu’aux déplacés.

Ci-contre le Parrain du grand rassemblement patriotique, S.E le LarléNaaba Tigré lors du point de presse.

Ainsi prenait fin aux environs de 16h30 la cérémonie officielle de remise de 5 millions de francs CFA au Fonds d’assistance Judiciaire ce jeudi 21 Novembre 2019 dans la résidence coutumière du Larlé Naaba.

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *