Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Visite annuelle 2019 aux FDS

Visite annuelle du Président de BELWET aux Forces de Défenses et de Sécurité (FDS)

De la Gendarmerie Nationale du camp Paspanga à la Direction Générale de la police Municipale sise à la patte d’oie en passant par la Police Nationale et la Brigade des Sapeurs-Pompiers, ces unités de défense et de sécurité ont reçu tour à tour les encouragements et félicitations de la délégation conduite par le Président de BELWET, au cours desquels des kits alimentaires ainsi que des boissons sucrées énergisantes ont été remis à ces différentes unités ce 31 Décembre 2019 depuis 7h30 du matin.

Depuis maintenant trois (3) ans c’est-à-dire en 2016, le Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré a pris l’initiative comme il en a l’habitude, de faire une visite tournante aux corps des Forces de Défense et de Sécurité (FDS) que sont la Gendarmerie, la Police nationale et Municipale ainsi que la Brigade nationale des Sapeurs-pompiers. Cette visite tournante selon son concepteur est un plan quinquennal et se tient à la fin de chaque année.

Par ailleurs, cette visite tournante du Président de BELWET aux FDS en ce matin de 31 Décembre 2019 trouve tout son sens en rapport avec l’année 2019 au cours de laquelle la question sécuritaire des personnes et des biens au pays des hommes intègres a rudement été éprouvée.

Visite à la Gendarmerie

Il était 7h45mn lorsque la délégation conduite par le Larlé Naaba Tigré him self mettait  pieds à terre au niveau de la Gendarmerie Nationale camp Paspanga où attendaient déjà un nombre impressionnant de Gendarmes bien en ordre avec armes au poing.

A ce niveau la délégation a été reçue par le Chef d’Escadron, Commandant du Groupement Mobile de Ouagadougou en la personne de William A. N. COMBARY qui a vite mobilisé ses éléments autour de la délégation. Après une brève introduction sur la présence de la délégation, S.E le Larlé Naaba Tigré prit la parole pour dire que c’est un devoir moral pour lui d’être là ce jour conformément à ses engagements qu’il a pris il y a trois (3) ans de cela, mais aussi à cause de cette situation d’insécurité que vit le pays et où les FDS joue un grand rôle pour la sécurisation des personnes et des biens.

Il dit être venu pour féliciter et encourager les éléments pour le sacrifice consenti au quotidien pour la sécurité des personnes et des biens au Burkina Faso.

Outre cette visite morale, le Président de BELWET annonce également qu’il a apporté avec lui des kits alimentaires composés de sandwich avec des boissons énergisantes que l’on pouvait effectivement apercevoir.

Prenant la parole, le Chef d’Escadron, au nom du Chef d’Etat-major Général des Armées (CEMGA) a adressé ses remerciements pour l’attention accordée à son unité avant de demander une minute de silence pour les soldats tombés au front. Il poursuit en disant que cela fait deux (2) ans qu’il a pris fonction à ce poste et c’est aussi la seconde fois qu’il assiste à cette visite avant de laisser entendre que c’est avec un grand honneur qu’ils reçoivent la délégation. C’est aussi l’occasion pour le Chef d’Escadron de présenter la troupe présente et de dire que c’est grâce à elle que les gens sont en sécurité.

Une photo de famille a bouclé la première visite au niveau de la Gendarmerie Nationale camp Paspanga.

Visite à la Direction Générale de la Police Nationale (DGPN)

Après l’étape de la Gendarmerie Nationale, le cap est mis sur la Direction Générale de la Police Nationale. A ce niveau également des agents de police étaient groupés en ordre et attendaient visiblement la délégation.

Le mot introductif fut donné par le Commissaire Divisionnaire de Police en la personne de Désiré OUEDRAOGO qui a laissé entendre que cela fait maintenant la troisième fois de suite qu’il reçoit cette visite avant de passer la parole au chef de délégation.

Prenant la parole, S.E le Larlé Naaba Tigré dit effectivement qu’il est là pour la troisième fois pour saluer ses frères d’armes et les encourager pour les efforts inlassables consentis au niveau sécuritaire des personnes et des biens mais aussi au niveau de la sécurité routière. Il a par la suite demandé une minute de silence pour les frères d’armes tombés.

Revenant sur l’objet de la visite, le Chef de délégation dit être venu encourager et féliciter la Police nationale, mais aussi l’offrir de quoi s’alimenter afin de pouvoir tenir sur le terrain. Cette offre est composée de kits alimentaires et de boissons énergisantes.

A l’issue de la remise symbolique des kits alimentaires, le Commissaire Divisionnaire a livré un message au cours duquel il a laissé entendre que c’est un sentiment de satisfaction qui l’anime ce matin avant de poursuivre en disant qu’il n’est un secret pour personne que le Ministre de la sécurité a donné des instructions fermes pour qu’ils puissent sécuriser les populations de Ouagadougou et du Burkina à travers la fluidité de la circulation et de la présence de ses hommes au niveau des carrefours. Dans ce cadre justement, poursuit le Commissaire qui dit qu’à la date du 24 décembre, 26 accidents ont été enregistrés contre 24 accidents à la date du 25 décembre. Cependant il avance qu’aucune perte en vie humaine n’est à déplorer et met cela au compte de la présence de ses hommes sur le terrain mais aussi au civisme des usagers.

Pour revenir à la question du jour, le Commissaire laisse entendre que le donateur est un homme de cœur, un homme sensible aux efforts que la police fait au profit des populations et que cela n’est pas donné à tout le monde. La preuve selon lui c’est que ce matin il est là encore et pour la troisième fois pour faire un geste dont ils sont contents. C’est l’occasion pour lui d’inviter les autres promoteurs et les autres opérateurs économiques à emboiter son pas car dit-il, ce sont nos fils et frères qui sont sur la place publique au soleil et sous le froid pour la sécurisation.

Pour clore, le Commissaire au nom de sa hiérarchie et de tout son personnel remercie le Larlé Naaba Tigré pour son geste et souhaite que Dieu lui donne toujours la force de continuer.

Ci-contre le Commissaire Divisionnaire, M. Désiré OUEDRAOGO pendant son message.

Cette seconde étape de visite aux FDS s’est achevée avec une photo de famille avec les éléments de la Police nationale.

Visite à la Brigade Nationale des Sapeurs Pompiers (BNSP)

Après la Direction Générale de la Police Nationale, la délégation conduite par le Président de BELWET s’est dirigée à la Brigade Nationale des Sapeurs-Pompiers(BNSP), située en face de la bourse de travail de Ouagadougou.

A ce niveau, il faut noter que la délégation s’est renforcée avec la présence du 1er Adjoint au Maire de la ville de Ouagadougou. Il était 9h00 quand le convoi faisait son entrée dans la cour de la BNSP où le dispositif d’accueil était déjà en place. C’est le lieu de mentionner que les Pompiers ont mis en place un décor digne de ce nom autour du carré d’arme.

Après l’accueil et les salutations d’usages, place aux déclarations solennelles au cours desquelles le présentateur a d’abord présenté ses hommages au Commandant de la BNSP, à S.E le Larlé Naaba Tigré, au Commandant d’unité, aux officiers, sous-officiers, aux militaires du rang ainsi qu’aux invités.

Par la suite il laissera entendre que la BNSP est honorée en cette matinée du 31 décembre 2019 à travers la visite de S.E le Larlé Naaba Tigré, Président de BELWET, Ambassadeur Initiative Communauté Environnement, Champion National de la Nutrition.

Il poursuit en disant que la présence du Larlé Naaba Tigré en ces lieu malgré ses multiples occupations constitue à n’en a pas douter l’expression manifeste de l’intérêt tout particulier qu’il accorde aux activités des Sapeurs-Pompiers. Il ajoute que le donateur a toujours œuvré à améliorer les conditions de travail des braves Sapeurs-Pompiers à travers son appui alimentaire. Toute chose poursuit-il, qui vient raviver au sein des Sapeurs-Pompiers l’esprit de don total de soi pour sauver des vies et protéger les biens des vaillantes populations.

Par la suite et selon le chronogramme, la parole fut donner au Président de BELWET. A cet effet, après avoir présenté ses hommages au Capitaine représentant le Commandant de la BNSP, au 1er Adjoint au Maire de Ouagadougou, au Directeur de Cabinet du Maire de Ouagadougou ainsi qu’aux Sapeurs-Pompiers et l’ensemble des invités, le Président de BELWET laisse entendre que c’est un honneur pour lui d’être devant eux ce matin de 31 décembre pour leur témoigner et pendant trois années successivement sa solidarité, son soutien et ses encouragements pour l’œuvre de sacrifice consenti par les Sapeurs-pompiers pour sauver des vies et pour témoigner à la population Burkinabè, leur disponibilité dans les moments difficiles.

Il poursuit en disant que grâce à leur dextérité, à leur courage et à leur savoir-faire, beaucoup de vies ont été sauvées et ces vies sont celles nos parents, nos amis, en somme des citoyens Burkinabè. Sur ce, le Président de BELWET a demandé une minute de silence en mémoire des soldats tombés du fait du terrorisme.

Après la minute de silence, le Président de BELWET rappelle qu’il a pris l’engagement de témoigner sa solidarité au corps de Sapeurs-Pompiers pendant 5 ans. Cette année étant la troisième fois, il souhaite que d’autres Burkinabè fassent également le pas.

C’est après l’allocution du Président de BELWET que la remise symbolique des kits alimentaires est intervenue.

A l’issue de cette étape symbolique de remise des kits, le Capitaine représentant le Commandant de la BNSP a pris la parole.

A cet effet celui-ci a présenté ses hommages aux Commandant de la BNSP empêché, à S.E le Larlé Naaba Tigré, au Commandant d’unité, aux officiers, sous-officiers, aux militaires du rang ainsi qu’aux invités.

Il poursuit en disant qu’ils sont honorés de cette tradition qui n’est à point douter un attachement à leurs valeurs et de rassurer le donateur qu’ils demeureront éveillés pour parer à toute éventualité. C’est l’occasion pour sa hiérarchie et tout son personnel de traduire leur reconnaissance au Président de BELWET et de souhaiter une année de paix et de santé à tous.

C’est sur ces mots que le Capitaine représentant le Commandant de la BNSP a clos son intervention.

La photo de famille avec l’équipe des Sapeur-Pompiers a immédiatement suivi l’intervention du Capitaine.

A l’issue de cette étape, le représentant du Commandant de la BNSP a livré son message par rapport à la circulation routière en cette fin d’année 2019.

A cet effet, le Capitaine a laissé entendre qu’ils ont un dispositif qui est bien établit pour mailler toute la ville de Ouagadougou pour parer à toute éventualité. Il poursuit en disant qu’ils ont également disposé des moyens à certains endroits de la ville dits « axes accidentogènes »pour rapprocher les secours des populations. C’est l’occasion pour lui d’inviter toute la population au strict respect du code de la route, à la modération dans la consommation d’alcool afin de passer une bonne fin d’année 2019 et une bonne année 2020.

Ci-contre le capitaine représentant le Commandant de la BNSP lors de son message.

C’est sur ces entre-faits que la délégation conduite par le Président de BELWET quittait le siège de la BNSP pour la destination finale à la Direction Générale de la Police Municipale.

Visite à la Direction Générale de la Police Municipale (DGPM)

Au siège de la Direction Générale de la Police Municipale, le même dispositif d’accueil était déjà en place quand la délégation faisait son entrée aux environs de 10h15.

Après les protocoles d’accueil et de salutations, le donateur en la personne du Larlé Naaba Tigré a livré son message au cours duquel il s’est dit honoré d’être en ces lieux ce matin de 31 décembre 2019 pour témoigner de sa solidarité à la Police Municipale conformément à son engagement quinquennal. Il a tenu par la suite à faire une promesse à la Police Municipale par rapport à un don de matériel de sonorisation, ce qui a valu des cris et des ovations.

C’est à l’issue du message du donateur que la remise symbolique des kits est intervenue.

Après l’étape de remise symbolique des kits alimentaires, la photo de famille a été l’étape suivante.

Le point de presse a clos avec cette troisième visite annuelle du Président de BELWET au FDS. A cet effet et face à la visite du jour, le Directeur Générale de la Police Municipale laisse entendre qu’ils s’en orgueillissent du geste de S.E le Larlé Naaba Tigré qui est venu ce matin avec des kits alimentaires pour les agents de la Police Municipale de Ouagadougou, chose qu’il fait depuis 3 ans au profit des FDS en général et la Police Municipale en particulier. Il poursuit en disant que comme tout le monde peut le constater, que ce sont des kits alimentaires énergiques qui permet de donner de l’énergie aux agents qui sont en poste chaque jour sur le terrain et donnent le meilleur d’eux-mêmes pour sécuriser les populations de la ville de Ouagadougou.

Il se dit en outre très content de cette initiative qui se répète chaque année et qui va couvrir une période de 5 ans.

A la question de l’abattage clandestin des animaux, le Directeur Générale de la Police Municipale répond en disant qu’il y a en effet depuis une semaine qu’ils ont commencé la lutte contre les abattages clandestins et la circulation de la viande foraine qui sont une pratique courante dans les villes de Ouagadougou, précisément dans les zones périphériques.

Surtout en ces fêtes des fins d’année qui est une occasion pour certaines personnes qui font cette pratique dans l’intention de satisfaire la demande qui est forte et qui malheureusement ne vont pas dans les aires d’abattage prévu.

Face à cela poursuit-il, il est de bon ton pour la commune de Ouagadougou de mener des actions fortes dans ce sens pour non seulement préserver la santé des populations, mais aussi pour lutter contre ces pratiques malsaines, eu égard aux lieux d’abattages qui sont insalubres, qui sont des atteintes à l’hygiène publique.

Le Directeur Général de la Police Municipale, M. Sylvestre N’DO lors du point de presse.

La seconde personnalité à passer au point de presse fut le Premier Adjoint au Maire de la ville de Ouagadougou.

A cet effet et face à la question du jour, le premier Adjoint au Maire de Ouagadougou a rappelé qu’il y a 3 ans, le Larlé Naaba Tigré a pris l’engagement de soutenir les FDS en leur donnant des kits alimentaires et en tant que Champion National de la Nutrition, ce geste les va droit au cœur. Se disant prendre la parole au nom du Maire de Ouagadougou, le premier Adjoint au Maire avance que le donateur les a invité et ils sont là ce matin pour lui témoigner de leur attachement.

Il rappelle qu’au niveau de la commune de Ouagadougou, ils sont très reconnaissant aux actions du donateur à l’endroit du pays, des femmes et des jeunes. Il illustre cela par le don cette année par le même donateur à la commune de deux (2) engins motorisés pour le ramassage des ordures, qui seront utiles pour la brigade verte ainsi que les femmes qui travaillent dès 4h du matin.

Il réitère ses remerciements au nom de la Mairie de Ouagadougou et du conseil Municipal au Larlé Naaba Tigré pour son action de ce matin qui a commencé avec la gendarmerie, s’est poursuivi à la Police Nationale, à la brigade des Sapeurs-pompiers et actuellement à la police Municipale.

Le premier Adjoint au Maire de Ouagadougou promet de faire un plaidoyer pour que d’autres personnes emboitent ces pas car ce sont des gestes utiles.

Il termine ses mots avec des vœux de paix, de sécurité, de bon vivre et de cohésion sociale au Burkina Faso.

Le premier Adjoint au Maire de la ville de Ouagadougou, M. Moussa BELEM lors du point de presse.

La dernière personnalité à l’épreuve du point de presse fut le donateur, Président de BELWET en l’occurrence le Larlé Naaba Tigré.

A cet effet et à la question de pourquoi cette initiative, le donateur répond en disant qu’il est adepte de la philosophie qui veut qu’il faut savoir : « Donner pour être utile, travailler pour être utile ou parler pour être utile ». C’est dans cette dynamique, poursuit le donateur, qu’il a pris l’engagement que pendant 5 ans, il va soutenir les FDS avec des kits alimentaires de qualité en tant que Champion National de la Nutrition. Ces kits alimentaires selon le donateur sont énergisants et éveillent l’esprit pour aider à veiller à la sécurité des personnes et des biens. Cette année, poursuit le donateur,  consacre sa troisième année avec 2700 FDS bénéficiaires contre 2615 pour les années antérieures.

Il tient par la suite à féliciter les FDS pour les bons résultats engrangés ces derniers moments qui permet d’espérer que 2020 sera une année de paix, de sécurité mais aussi une année dans laquelle les gens vont manger sain et cela notamment à cause de l’opération réussie de la police Municipale en ce qui concerne les abattages clandestins.

Dans sa lancée, le Président de BELWET laisse entendre en ce qui concerne le terrorisme, que ce sont des ennemis et que leurs actes néfastes ont touché la corde sensible de Dieu et de leurs mannes et que pour cela, les conséquences seront désastreuses à leur niveau.

Il souhaite enfin qu’à l’unisson, les gens prient et agissent concrètement  pour soutenir les FDS, avant de dire ses vœux de bonne et heureuse année 2020 au Burkina.

Ci-contre le Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré lors du point de presse.

Le point de presse avec le donateur fut la dernière étape de cette visite annuelle d’encouragements, de félicitations et de don de kits alimentaires aux FDS dans sa troisième année qui a eu lieu ce mardi 31 décembre 2019 depuis 7h30 du matin et qui a concerné la Gendarmerie Nationale, La Police nationale et Municipale ainsi que la brigade des Sapeurs-Pompiers.

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *