Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Projet 45 ambulances: Pâ

Programme 45 ambulances médicalisées de BELWET : la province des Balés reçoit la 17eme ambulance

La commune de Pâ dans la province des Balés, située à environ 235 Km à l’Ouest du pays a été le point de convergence pour la remise officielle d’une ambulance médicalisée, rentrant dans le cadre du vaste programme de l’association BELWET de doter toutes les 45 provinces du pays en ambulance. C’était à l’occasion de la pose de la première pierre d’une centrale solaire de 30 Mégawatt par le gouvernement au profit des populations de la région ce samedi 1er Février 2020 qui a connu une mobilisation massive des ressortissants.

L’acte 17 de l’association BELWET dans son programme de dotation d’ambulances médicalisées aux provinces s’est déroulé conjointement avec un programme du gouvernement Burkinabè rentrant dans le cadre de la promotion des énergies renouvelables, conduit par le premier Ministre.

Il était 9h45 quand la délégation sous escorte qui a quitté la capitale Ouagadougou était à la porte de Pâ. Après une escale au pied-à-terre du premier Ministre situé en bordure de route, la délégation s’est ébranlée chez le Chef traditionnel de la localité.

Sur les lieux, c’est Madame le Maire de la commune de Pâ qui fut l’intermédiaire entre les visiteurs et leur hôte.

Après plus de 20mn d’échanges entre le Maire et les responsables coutumiers de la localité dans la langue Boaba, l’on apprendra plus tard par la même intermédiaire qu’il était question d’informer aux autorités coutumière sur le déploiement d’une centrale solaire en plus de la dotation d’une ambulance médicalisé à la commune de Pâ.

Les hôtes ayant qualifié cette démarche de salutaire, il fallait sans plus tarder aller à l’essentiel.

Arès cette étape, direction sur la place publique prévue pour abriter la cérémonie. C’est le lieu de préciser que l’espace devant abriter la centrale photovoltaïque aura une puissance de 30 Mégawatt et sera directement interconnecté à une autre centrale thermique situé juste à proximité.

Après que les officiels se furent installés dans la tribune, prestations musicale et discours solennels ont marqué les temps forts de cette cérémonie devant une très grande mobilisation des ressortissants de la localité qui ne voulaient certainement pas se faire conter l’évènement. C’est le lieu également de souligner l’imposant dispositif de sécurité mis en place par les “Kogléwéogo”.

A cet effet le Chef traditionnel de Pâ fut le premier à ouvrir le bal des discours pour juste souhaiter la bienvenue à toutes les personnes ayant fait le déplacement à Pâ. Il se réjoui de la pose de la première pierre de cette centrale avant de souhaiter que chacun retourne chez lui dans la paix.

Mme le Maire de la commune de Pâ succéda au Chef au parloir. Après avoir salué tous les membres du gouvernement ainsi que toutes les populations, elle a laissé entendre que la pose de la première pierre de la centrale solaire de 30 Mégawatt de Pâ est plus qu’un symbole mais une vision de renforcer l’accessibilité des populations en énergie traduite en action concrète dont se réjoui la commune de Pâ.

Concernant sa localité, Mme le Maire laisse entendre que la commune de Pâ a été créée en Décembre 2004 avec une superficie de 94km2 pour une population de 19.755 habitants au recensement de 2006, les autochtones étant les Boabas.

Mme le Maire de la commune de Pâ a ensuite mis en exergue les bienfaits de l’énergie au profit des populations de sa localité.

Cependant avant de clore, elle a exprimé des doléances dont un centre médical au profit de Pâ, des locaux conformes pour le CSPS, un local pour l’inspection, des salles de classe et un bâtiment administratif pour le Lycée Départemental et le CEG continuum ainsi qu’une piste rurale de 15 km.

C’est sur ces mots que Mme le maire de Pâ a quitté le parloir.

Mme le Maire de la commune de Pâ pendant son allocution

A la suite du Maire de Pâ, le PDG de Urba Solar, entreprise devant construire la centrale photovoltaïque est passé au parloir.

C’est ainsi qu’après avoir salué nommément tous les officiels, il s’est dit heureux de procéder à cette cérémonie de pose de la première pierre de cette centrale de 30Mw qui selon lui à terme devra comporter 85 000 panneaux sur une surface de 30 hectares pouvant approvisionner en électricité environ 150 000 ménages. Cette centrale selon lui permettra également d’alimenter en électricité un certain nombre d’activités économiques.

Cette réalisation à entendre le PDG de Urba Solar ne va pas sans mesure d’accompagnement environnementale, sociale, de formation de 200 jeunes, d’ingénieurs qui iront en France. Il est également prévu la mise en place d’action de micro-financement au profit des femmes.

Concernant la fin des travaux, le PDG laisse entendre qu’elle est prévue pour la fin de cette année.

C’est sur ces mots que l’orateur a remercié le public avant de quitter le parloir.

Ci-contre le PDG de Urba Solar, M. Arnaud MINE lors de son allocution

Une prestation musicale est intervenue avant la prise de parole du Ministre en charge de l’énergie.

Après avoir sacrifié au traditionnel protocole d’hommage aux officiels, le Ministre dit prendre la parole avec beaucoup d’émotion car cela fait plus de 10 ans que le Burkina essai dans un partenariat public-privé, d’ouvrir le secteur de production d’énergie.

Dans cette lancée que le Ministre informe au public que dans le cadre du PNDES, l’objectif du Président est non seulement d’accroitre l’accessibilité de l’énergie à la grande majorité des populations, mais également de faire en sorte que le coût du Kilowatt/heure soit réduit car selon lui le Burkina Faso a l’un des Kilowatt/heure les plus chers de la sous-région malgré la subvention du gouvernement.

C’est l’occasion pour le Ministre de faire savoir que l’objectif du Président est d’amener 23% des populations qui ont accès à l’énergie en 2015 à 45 % d’accessibilité en 2020 dont un passage de 3% en milieu rural à 19%. En 2020.

C’est l’occasion de saluer à juste titre Urba Solar qui n’a pas attendu de rentrer en possession de tous les documents concernant le Partenariat Publi-privé avant de commencer les travaux.

Tel fut la substance de l’intervention du Ministre en charge de l’énergie avant de quitter le parloir sous un soleil battant.

Ci-contre le Ministre de l’énergie, M. Bachir Ismaël OUEDRAOGO lors de son allocution.

A l’issue de l’intervention du Ministre en charge de l’énergie, les actes matérialisant la remise de l’ambulance et la pose de la première pierre de la centrale ont intervenu.

La pose de la première pierre de la centrale photovoltaïque est intervenue après la réception de l’ambulance.

Avant le dernier point consacré au point de presse, la photo de famille immortalisant la cérémonie a eu lieu.

Au point de presse, le Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré face à la question du pourquoi ce don d’ambulance a répondu en disant que depuis le 3 janvier 2018 à Tiébélé et en présence de l’ex Ministre de la santé le Professeur Nicolas MEDA, il a décidé de donner 45 ambulances aux 45 provinces du Burkina et c’est ce qui justifie son geste du jour.

Le don de l’ambulance s’explique également selon le Président de BELWET par une réponse à l’appel du Président du Faso à tous les fils et filles de ce pays d’apporter chacun sa pierre à l’édification de la nation commune.

A la question de pourquoi cette localité de Pâ, S.E le Larlé Naaba Tigré laisse entendre que cette localité est bénéficiaire ce jour d’une centrale solaire de 30 Mégawatt dont la réalisation des travaux revient à ses amis qui sont le PDG de Urba Solar et de M. Emmanuel KABORE, qui des amis avec lesquels ils partagent la même ambition que sont l’humanisme et la solidarité, d’où le choix de cette localité qui avait par ailleurs un besoin d’ambulance.

Le Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré lors du point de presse.

Il était 12h30mn quand prenait fin cette cérémonie de remise de l’ambulance médicalisée à la ainsi que la pose de la première pierre de la centrale photovoltaïque au profit de la commune de Pâ.

C’est le lieu de préciser qu’après l’étape de Pâ, les officiels ont mis le cap sur la localité de Fara, distante d’une trentaine de Km dans le natal du Ministre de l’économie et des finances, M. Alassane KABORE pour assister à une opération de délivrance et d’établissement de Cartes Nationale d’Identité Burkinabè (CNIB) ainsi qu’un match gala de foot-ball.

Laisser une réponse

Votre adresse E-mail ne sera pas publiée. Required fields are marked *