Menu

En Afrique, lorsqu’un vieillard meurt, c’est une bibliothèque qui brûle.

SOCIO-CULTUREL

 

L’aspect social est fondamentalement très important pour BELWET compte tenu de l’environnement dans lequel évolue l’association.
En effet au Burkina Faso où la majorité des populations vivent dans la précarité, il était de notre devoir de faire du social un tremplin.
C’est ainsi que l’association vient en aide de façon permanente aux personnes pauvres sans soutien et aux enfants orphelins et en difficulté. Les aides sont des dons de diverses natures et répondent aux besoins des bénéficiaires. Les dons concernent le plus souvent les vivres‚ les vêtements‚ les sommes d’argent non remboursables et remboursables à travers le micro crédit‚ les moyens de déplacement et bien d’autres besoins de première nécessité tels le savon‚ le sel. L’importance de cette activité a nécessité l’institution d’une journée de l’espoir qui se déroule chaque année depuis 2006 et est coordonnée par un secrétaire permanent.
A travers ces activités‚ BELWET développe l’esprit de solidarité et de partage en faveur des groupes en situation de précarité : personnes âgées (femmes et hommes)‚ jeunes‚ orphelin‚ veuves‚ handicapés.

Une photo de remise de dons aux nécessiteux

 

En ce qui concerne la culture, BELWET mène des actions de promotion car la culture constitue la base du développement.
Chaque année depuis 2006‚ elle organise des séminaires régionaux en faveur des droits des enfants. Le séminaire permet d’enseigner aux enfants burkinabé la culture du pays.
Un institut des sciences traditionnelles a été construit à Ouagadougou.
Des maisons de culture ont été construites pour les jeunes dans plusieurs localités du pays.
Des visites de sites culturels sont organisées.