Menu

Initiative villes propres

0 Comments

INITIATIVE VILLES PROPRES

Opération d’assainissement de la ville de Ouagadougou sur l’initiative du Président de BELWET

On se rappelle que le 27 septembre 2018, l’avenue du Larlé Naaba Ambga qui va du rond-point du 2 Octobre à l’échangeur du Nord était officiellement ouverte à la circulation après sa réhabilitation.

Comme pour paraphraser l’adage qui dit que : « Charité bien ordonnée commence par soi-même », l’opération d’assainissement de la ville de Ouagadougou initiée par le Président de BELWET S.E le Larlé Naaba Tigré a bien débuté ce jour 27 Avril 2019 dès 7h30 du matin sur la même avenue, sous la présence des autorités du pays et des populations qui se sont bien retroussées les manches.

En ce jour de samedi 27 Avril 2019 dès 7h du matin, les usagers de l’avenue Larlé Naaba Ambga avaient déjà pris d’assaut la route. On ne notait en ce moment aucune activité de salubrité sauf au niveau du marché de Larlé où quelques femmes et hommes en vert et gilet orange s’activaient.

Une trentaine de minutes après, comme si on avait sonné le rassemblement, la place du marché s’est subitement remplie de monde et une animation au son de tams-tams retentissait.

C’est à cet instant précis que les officiels, avec en tête le Président de BELWET, feront leur arrivée sur la place publique.

Ci-contre, l’initiateur de l’opération Villes propres pendant son allocution publique à la place du marché de Larlé.

C’est sous la Présidence de monsieur le Gouverneur de la région du Centre représenté par monsieur le haut-commissaire, et sous le Parrainage de monsieur le Maire de la commune de Ouagadougou que l’Association BELWET, à travers son président a organisé cette opération dénommée « Initiative Villes Propres ».

A cet effet sur la place publique de Larlé Yaar, prenant à témoin les responsables de l’environnement, les officiels du gouvernement, le Chef de délégation de l’union Européenne, les maires d’arrondissement, les opérateurs économiques, les populations de Larlé et environnent, le Président de BELWET laissera entendre que cette opération est une initiative citoyenne qui vise à rendre nos lieux sains. C’est l’occasion pour lui d’annoncer l’emploi de dix (10) femmes qui seront payées par l’Association aux fins de veiller à la propreté de l’avenue. A cela s’ajoute la disposition tout au long de l’avenue de poubelles destinées à collecter les ordures.

Succédant à l’initiateur Villes Propres, le Maire de la commune de Ouagadougou remerciera publiquement les populations d’être sorties si nombreuses ce matin pour répondre à l’appel de rendre la ville propre et de préciser qu’en début d’année, il avait fait la promesse d’assainir la ville. A cet effet dira-t-il, la mairie vient d’acquérir des camions à l’état neuf dont une partie commencera le travail aujourd’hui et ici même à Larlé.

A ce niveau, il est à noter en effet qu’étaient stationnés en bordure de route, trois (3) camions-remorqueurs visiblement neufs qui, tout au long de l’opération, feront des allez et retour en chargeant ou en déchargeant des bacs à ordures ou du matériels de nettoyage.

Le maire de la commune de Ouagadougou achève ses propos publics en invitant les populations à respecter les appels à sortir pour l’assainissement de la ville.

Troisième personnalité à prendre la parole en public, monsieur le Haut-commissaire de la province du Kadiogo, représentant monsieur le Gouverneur de la région du Centre, qui par une intervention brève a officialisé le lancement de l’opération d’assainissement de la ville de Ouagadougou sur l’initiative du Président de BELWET.

Avant d’entamer le marathon de salubrité d’environ 4 Km en direction de l’échangeur du Nord, les officiels se sont confiés à la presse.

Ci-contre, le Maire de la Commune de Ouagadougou, M. Armand Pierre B. OUEDRAOGO face à la presse.

A cet effet, le maire de Ouagadougou dira que cette initiative est à saluer et d’informer que l’année 2019 est placée sous le signe de la salubrité par la participation citoyenne. Ce que le Larlé Naaba Tigré vient d’anticiper en collaboration avec des amis. Il appelle les citoyens à participer massivement à cette tâche. C’est ce qui justifie du reste dira-t-il sa présence pour donner le coup d’envoi de cette journée de salubrité. Il explique par ailleurs que la journée de salubrité va s’étendre à tous les arrondissements et une journée nationale de salubrité est même envisagée. Il achève ses propos en laissant entendre l’acquisition par la mairie centrale de 15 nouveaux camions à cet effet.

Ci-contre, l’initiateur de l’opération Villes Propres, S.E le Larlé Naaba Tigré, répondant aux questions des journalistes.

Se confiant à la presse pour l’occasion, le Président de BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré remercie d’abord les populations d’être sorties nombreuses ce jour pour répondre à son appel. Il a laissé entendre que cette initiative est née de son ambition de faire de la ville ce que nous voulons qu’elle soit, c’est-à-dire un environnement sain. Il explique que les maladies liées à la peau, les engines et même le paludisme sont dues aux saletés. Il exhorte les uns et les autres à travailler pour que nos lieux privés, nos lieux de travail soient toujours propres. Le Président de BELWET poursuit en disant que cette initiative se veut mensuelle et d’annoncer que le Président Directeur Général (PDG) des chaines d’alimentation Marina market ici présent adhère à cette initiative et a promis de veiller à la propreté de l’avenue qui va de la grande mosquée de Ouagadougou au ciné Rialé. Le Directeur Général de la Coopération (DGCOOP) également présent prendra en charge la propreté de 2Km de route. Il y ‘a enfin l’avenue 56 qui est aussi pris en charge par un volontaire.

Avant de terminer ses propos, le Président de BELWET remercie l’Union Européenne pour son assentiment. Ses remerciements vont également à l’endroit des conducteurs de tricycles et aux vendeuses de légumes pour leur participation.

Ci-contre, on aperçoit le Maire de Ouagadougou (à l’extrême droite) avec d’autres officiels en pleine opération de salubrité dans un six-mètre d’habitation.

Après cette étape, c’est parti pour un long périple d’environ 4 Km en direction de l’échangeur du Nord. Ainsi, du marché de Larlé aux abords de la voie principale en passant par les « six-mètres » des habitations, l’on a pu constater la détermination réelle des officiels, des membres de l’association BELWET et des populations environnantes à rendre les lieux propres . Pendant 4 heures et sur une distance de 4 Km, l’on a assisté à l’exécution de l’opération Ville Propre par une équipe tenace sous un soleil de plomb en cette fin du mois d’Avril. Il faut noter à juste titre l’important travail fait par la police Municipale pour règlementer la circulation routière ainsi que l’escorte et la protection du convoi des nettoyeurs.

Ci-contre, le convoi de nettoyeur en branle sur le long de l’avenue du Larlé Naaba Ambga en direction de l’échangeur du Nord.

Cette cadence s’est poursuivie ainsi et de part et d’autre des abords de cette avenue en passant par les six-mètres des habitations, les opérateurs ont fait preuve d’une détermination farouche à combattre les ordures. C’est ainsi que dans le feu de l’action, le Chef de délégation de l’Union Européenne confiera à la presse qu’étant une initiative citoyenne, cette opération Ville Propre se doit évidemment d’être bien accompagnée d’où sa présence en ces lieux ce jour pour témoigner de l’assentiment de son département pour cette cause.

Ci-contre, le Chef de la délégation de l’Union Européenne M. Jean LAMY se confiant à la presse.

A sa suite, le PDG des chaines d’alimentation Marina market, par ailleurs Consul de la Syrie au Burkina Faso, quant à lui dira que cette opération va inciter tout le monde à faire nettoyer devant chez lui et d’ajouter qu’il est prêt à aider la mairie à avoir une ville propre.

 

 

 

Ci-contre, le PDG des chaines d’alimentation Marina market, M. Georges RESTOM se confiant à la presse.

Le directeur général de la Coopération à clos ce second point de presse. A cet effet, il dira que cette opération est à encourager car ce sont des initiatives qui existent partout et il est bon que les Burkinabé adhèrent à cet élan. Il ajoute que le fait d’avoir l’assentiment de l’Union Européenne est une bonne chose dans la mesure où c’est un partenaire de référence pour le Burkina Faso.

 

 

Ci-contre, le Directeur Général de la Coopération, M. Ambroise KAFANDO s’adressant à la presse.

Cette activité de salubrité s’est poursuivie ainsi avec des hommes et des femmes déterminés à combattre les ordures tout au long du trajet menant jusqu’au quartier Tampouy. Ce mouvement s’est accompagné également de cris, d’acclamations et de son de trompette sporadiques en brandissant les armes (balais, râteaux, etc.) tout au long du trajet, synonyme d’un engouement autour de la cause.

On assistait aussi à des scènes de distribution d’eau fraiche par des femmes portant sur la tête de grands récipients contenant ces sachets d’eau. Tout ceci contribuait à motiver encore plus les opérateurs de salubrité dans leur combat.

C’est aux alentours de 12h et sous toujours ce soleil de plomb du mois d’Avril que le mouvement commençait à faiblir.

C’est sur ces entre-faits qu’a pris fin l’opération d’assainissement de la ville de Ouagadougou sur l’initiative du Président de BELWET en cette journée de samedi 27 Avril 2019 sur tout le long de l’avenue du Larlé Naaba Ambga et ce jusque dans le quartier de Tampouy en passant par l’échangeur du Nord.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *