Menu

Dégustation de Mung-bean

0 Comments

DÉGUSTATION DE MUNG-BEAN

Le Mung-bean ou Beng-Tigré sous toutes ses formes de dégustation

Mung-bean Basquaise, sauce de Mung-bean, Mung-bean au gras, soupe de Mung-bean, etc., tels étaient entre autres les mets présentés au public ce jour 23 Mars 2019 au palais du Promoteur National du Mung-bean.

Placée sous le patronage du Ministre du commerce, sous la présidence du Ministre de la santé et le parrainage du Programme Alimentaire Mondial (PAM), cette cérémonie de dégustation de mets à base de Mung-bean visait à faire connaitre d’avantage le Mung-bean en particulier aux responsables des alimentations, aux restaurateurs, aux gérants de kiosques, ainsi qu’aux femmes des marchés et yaars sur les multiples possibilités qu’offre cette légumineuse.

Débutée à 17h50 avec l’arrivée des officiels, le déroulement de cette cérémonie devait s’étaler sur 8 points à travers notamment des déclarations solennelles, des prestations d’artistes musiciens, la présentation du logo officiel du Mung-bean, pour atteindre l’apothéose avec la dégustation des mets proprement dite.

Ainsi, d’entrée de jeu, la représentante du comité d’organisation laissera entendre au parloir que cette manifestation se veut une cérémonie de présentation et de dégustation de mets à base de Mung-bean. Si cela a été possible, c’est grâce notamment à son Promoteur, le Larlé Naba Tigré qui, dira-t-elle est en un homme résolument tourné vers l’élevage, l’agriculture et dans les bios-carburants.

Ci-contre, la représentante du comité d’organisation de la cérémonie au parloir.

En outre, elle informe au public que cette légumineuse qu’est le Mung-bean est actuellement consommée par les hôpitaux, les militaires et les Étudiants. C’est sur ces mots qu’elle souhaite une bonne dégustation à tous avant de quitter le parloir.

L’artiste musicien de talent Jean Joé est monté sur scène pour détendre les invités avant la prise de parole en public du Promoteur National du Mung-bean, le Larlé Naba Tigré.

Ci-contre, une vue du présidium à l’entame de la cérémonie.

Très à l’aise dans son sport favori qu’est la prise de parole en public, S.E le Larlé Naba Tigré, présentera d’abord ses sincères excuses aux invités pour le retard indépendant de sa volonté. Il remerciera ensuite le restaurant cordon bleu pour le chef d’œuvre de cette cérémonie.

Il poursuit avec la philosophie qui dit que : « Le savoir-faire sans le faire savoir n’est rien » et c’est ce qui justifie cette présentation de mets à base de Mung-bean ce soir.

Le promoteur du Mung-bean est ensuite revenu sur les vertus de cette légumineuse qui ne sont plus à démontrer. A cet effet, l’orateur dira que le Mung-bean est un alicament de par ses fonctions nutritionnelles et médicamenteuses. La consommation régulière du Mung-bean dira-t-il rend les enfants intelligents, évite certaines maladies cardio-vasculaires, combat le cancer, le diabète de par sa forte teneur en antioxydant, élimine le mauvais cholestérol, etc. Telles sont les raison qui le poussent à promouvoir cette légumineuse et il invite du même coup les responsables des alimentations, les restaurateurs, les gérants de kiosques ainsi que les femmes des marchés et yaars à s’investir massivement dans la transformation culinaire et la commercialisation de ce produit.

C’est le lieu pour lui de réitérer ses remerciements au Ministre du commerce, au Ministre de la santé, au 2è vice-président de la chambre de commerce, à Monsieur Désiré NACOULMA, restaurateur dans le secteur minier, tous présents à la cérémonie.

Ce fut également le lieu pour le Larlé Naba Tigré de présenter au public le désormais logo du Mung-bean qui, dira-t-il s’affichera à partir de maintenant sur tous les emballages de cette légumineuse.

Ci-contre, le désormais logo officiel du Mung-bean.

Le Promoteur National du Mung-bean saisi cette occasion pour remercier le cabinet HTCM pour la conception de ce logo.

Il achève ses propos en revenant sur le mode de cuisson de ce produit qui se fait de deux (2) façons :

Soit par mouillage avec de l’eau tiède durant 4 à 5 heures avant la cuisson qui dure 20 à 30 mn ou par mouillage avec de l’eau chaude pendant 30 mn avant une cuisson de 20mn.

Le public apprendra en même temps que le Mung-bean se fait appeler « Li-to » chez les Chinois.

Ci-contre, le Promoteur National du Mung-bean, le Larlé Naba Tigré pendant son allocution publique.

Le Représentant résident du Programme Alimentaire Mondial (PAM), par ailleurs Parrain National du Mung-bean succéda S.E le Larlé Naba Tigré au parloir. A cet effet il introduit en disant que Dieu nous a mis sur terre pour rendre service.

Il poursuit en disant que le Mung-bean est économique en bois et que son profil en micro nutriment est positif. Il informe le public que le Mung-bean est distribué par son département dans plusieurs pays mais pas au Burkina. Cependant, il laisse entendre qu’ici au Burkina dans les restaurants français, le Mung-bean est accepté. C’est sur ces mots que le Représentant Résident du Programme Alimentaire Mondial achève ses propos par un proverbe de chez lui qui dit que : « la preuve de quelque chose, c’est en la mangeant ».

Ci-contre, le Représentant Résident du PAM, M. David BULLMAN pendant son allocution publique.

Madame le Ministre de la santé fut la 4è personne à passer au parloir. D’entrée, elle laisse entendre que concernant les vertus scientifiques des apports du Mung-bean dans la santé, le Larlé Naba Tigré à tout dit. Cependant elle va se focaliser sur les propriétés de cette légumineuse. A cet effet, elle a tenu d’abord à magnifier la noblesse et la grandeur d’un homme qu’est le Larlé Naba avant de laisser entendre que le Mung-bean est en effet nutritionnel et provient du soja vert qui est une espèce voisin du haricot. De par son caractère résilient, le Mung-bean a une forte teneur en magnésium qui est un anti-stress et combat les crampes et les colopathies. A ce propos elle se demande : « Que voulez-vous que je dise du Mung-bean qui est tout ? ».

Madame le Ministre de la santé invite les uns et les autres à s’intéresser au Mung-bean pour sortir de nos difficultés alimentaires avant de conclure que son département ne ménagera aucun effort pour soutenir l’élan du Mung-bean.

Ci-contre, le Ministre de la santé, Léonie LOUGUE pendant son allocution publique.

Avant la prise de parole en public du Ministre du commerce par ailleurs Patron de la cérémonie, l’artiste wendy est montée sur scène pour une ambiance bon-enfant.

S’exprimant exclusivement dans la langue Mooré et intercalé de temps à autre en Français, le Ministre du commerce dira que le larlé Naba Tigré est un homme hors pair en ce sens qu’il est toujours en train de réfléchir sur les voies et moyens pour sortir le pays du sous-développement.

Il poursuit en disant que le Ministre de la santé, le 2è vice-président de la chambre de commerce et lui-même sont témoins ce soir et vont s’atteler pour que tous les Burkinabè connaissent le Mung-bean. De ce fait, il souhaite d’emblée que le Mung-bean et ses produits dérivés soient commercialisés dans nos marchés et yaars.

Ci-contre, le Patron de la cérémonie, M. Harouna KABORE, par ailleurs Ministre du commerce.

Dans la promotion du consommons local ajoute-t-il, nous allons tout faire pour que le Mung-bean ait sa place. Il rassure le Promoteur National du Mung-bean de leur soutien total. Avant de quitter le parloir, à travers une plaisanterie, il dit ne pas être ici pour parler mais pour manger.

C’est en effet juste après l’allocution du Ministre en charge du commerce que le moment de la dégustation tant attendu est intervenu et c’était aux environs de 19h15. Les invités ont alors pu découvrir entre autres mets: le Mung-bean Basquaise, la sauce de Mung-bean, le Mung-bean au gras, la soupe de Mung-bean, etc.

Ci-contre, le Ministre du commerce et le Représentant du PAM devant les mets.

Le point de presse est intervenu après que les invités se soient restaurés. A cet effet, le Ministre du commerce laisse entendre que la promotion du consommons local va créer des richesses à l’instar du Mung-bean actuellement. Il poursuit en disant que son département est prêt à encourager et à accompagner les acteurs de la filière. Il se dit satisfait d’être là et souhaite que les acteurs produisent suffisamment le Mung-bean pour réduire un peu les importations.

Il illustre ces propos en disant que pour un pays donné qui produit par exemple 20 tonnes sur un besoin de 100 tonnes, si ce pays arrive d’abord à écouler ces 20 tonnes avant d’importer les 80 tonnes manquantes, cela développe le pays.

Ci-contre, le Ministre du commerce M. Harouna KABORE face à la presse.

Madame le Ministre de la santé quant à elle est revenu sur les propriétés du Mung-bean. A cet effet elle dit que le Mung-bean a une forte teneur en protéine, lipides, glucides, en oligo-élément et en magnésium. A cela s’ajoute sa teneur en vitamine et est bienfaisant pour le bébé dès le ventre de sa maman. En somme, madame le Ministre de la santé avance que le Mung-bean est un aliment complet.

 

 

 

 

 

Ci-contre, le Ministre de la santé, Léonie LOUGUE face à la presse.

Le Représentant Résident du Programme Alimentaire Mondial (PAM) fut la 3è personne à s’adresser à la presse. A cet effet il laisse entendre qu’en 2030 il faut éliminer la faim et le Mung-bean est un outil indiqué au Burkina Faso. A cela s’ajoute le caractère économique du Mung-bean en bois et gaz. Il conclut en disant que lui-même consomme cette légumineuse depuis son enfance.

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, le Parrain National du Mung-bean, David BULLMANN face à la presse.

Le Promoteur National du Mung-bean a clos la séance avec la presse. Il explique que ce soir nous avons assisté à une dégustation de mets à base de Mung-bean en présence de responsables d’alimentation, de restaurateurs, de gérants de kiosques, des femmes des marchés et yaars et que les différentes interventions des Ministres ce soir sont justes pour dire ce qu’est le Mung-bean. Il se dit être un homme comblé de voir que cette légumineuse est consommée par tout le monde et promet que la promotion de ce produit va continuer car c’est une filière sur laquelle nous pouvons développer beaucoup de choses. Il se dit enfin confiant qu’avec les médias, le Mung-bean aura un écho positif.

Ci-contre, le Promoteur National du Mung-bean, S.E le Larlé Naba Tigré face à la presse.

Il était 20h quand prenait fin cette cérémonie de présentation et de dégustation de mets à base de Mung-bean au palais du Promoteur de cette légumineuse à Larlé.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *