Menu

Ambulance de la Sissili

0 Comments

PROJET DE DOTATION DE 45 AMBULANCES AUX PROVINCES

La province de la Sissili reçoit son ambulance

 

Rien ne semble freiner l’Association Belem Wend Tiga (BELWET) à travers son Président S.E le Larlé Naaba Tigré dans la suite logique de son ambitieux projet de doter toutes les 45 provinces du pays en ambulance. Actuellement, la région concernée est celle du Centre-ouest.

En rappel, la région du Centre-ouest du Burkina est composée des provinces du Boulkiemdé, de la Sissili, du Ziro et du Sanguié. Ainsi donc après la province du Boulkiemdé qui a reçu la sienne le 23 Octobre dernier, voici venu le tour de la Sissili dont le chef-lieu est Léo. Retour sur une cérémonie riche en couleur ce jour 18 Novembre 2018 à Léo.

Léo est une ville distante d’environ 160 km de la capitale Ouagadougou et fait frontière avec le Ghana où cohabitent 27 ethnies. C’est une localité essentiellement agricole où la végétation est très importante et où le climat est doux.

Avant d’y arriver, la délégation conduite par S.E le Larlé Naaba Tigré a quitté la capitale aux environs de 9h30. Le bon état de la route Ouagadougou-Léo a favorisé le déplacement du convoi jusqu’à Léo à 11h30 où attendait déjà une forte mobilisation.

Ci-contre, le comité d’accueil à l’entrée de la ville de Léo.

Après les salutations d’usages, cette forte délégation s’est dirigée chez le chef de canton de Léo, en l’occurrence Sa Majesté Léo Piyo.

Sur place, le chef de la délégation, S.E le Larlé Naaba Tigré a présenté ses hommages à l’hôte et lui a signifié l’objet de la visite. Celui-ci visiblement satisfait, a salué cette initiative qui tombe d’ailleurs à point nommé et a remercié le donateur qu’il qualifie de développeur sans frontière. Il a souhaité une bonne cérémonie à la délégation.

Ci-contre, les officiels chez le chef de canton de Léo.

La seconde étape qui a marqué par ailleurs la matérialisation de l’acte s’est déroulée sur la place publique du chef de terre de Léo où expressément face au public une bâtisse est érigée et à l’intérieur de laquelle était assis au milieu d’autres vieux, un vieux d’environ 80 à 90 ans qui est le chef de terre. Le chef de canton de Léo rejoindra par la suite ce conclave avant le début de la cérémonie. On pouvait aussi lire en face de cette bâtisse : « Chefferie traditionnelle de Léo : La terre sacrée de Léo vous souhaite la bienvenue dans la cité de Mandengha, garant des traditions ».

Ci-contre, S.E le Larlé Naaba Tigré présentant ses hommages au chef de terre de Léo.

C’est sous la Présidence du Professeur Nicolas MEDA, Ministre de la santé représenté par son Secrétaire Général, sous le Parrainage de El Hadj Madi CISSE qu’a débuté la cérémonie officielle de don de l’ambulance médicalisée pour les secours et les soins d’urgence à la province de la Sissili.

Etaient aussi présent à la cérémonie, le haut-commissaire de la province de la Sissili, le Secrétaire Générale de la Présidence du Faso, M. Ousmane NACRO Directeur Général de AGETEER, le Secrétaire Général de la province de la Sissili, le Prefet, les maires de la commune, les Directeurs et chefs de services, les autorités coutumières, militaires et paramilitaires ainsi que les populations de Léo.

Ci-contre, une vue partielle des participants.

C’est le chef de terre qui a ouvert les déclarations publiques. S’exprimant dans la langue Gourounsi qui sera traduite, il remercie tous ceux qui ont pensé et œuvré à la santé de la population de Léo, en particulier M. Ousmane NACRO et le Larlé Naaba Tigré. Il souhaite force et santé aux donateurs et que tous ceux qui ont fait le déplacement retournent dans la paix. Après le chef de terre, c’est le donateur, en l’occurrence S.E le Larlé Naaba Tigré qui a pris la parole.

« DA GUIWI » ont été les mots introductifs du donateur, ce qui a provoqué des acclamations de l’assemblée. Il a tenu ensuite à saluer le chef de canton de Léo, le chef de terre, M. Ousmane NACRO, les Maires des communes, les autorités militaires et paramilitaires, le Parain représenté par sa femme Mme CISSE, les fils et filles de la Sissili.

Il dit qu’il tient à clarifier certaines choses à savoir que dans un pays, ce n’est pas le chef seul qui construit le pays. Il poursuit en disant en substance qu’il y a des personnes qui comprennent mais qui ignorent, d’autres ne veulent pas comprendre et enfin il y en a qui ne peuvent pas comprendre.

Le Larlé Naaba Tigré avoue avoir renoncé à des postes et nominations pour se consacrer à son objet de passion, à savoir venir en aide aux populations à travers diverses actions et que l’ initiative de dotation d’ambulance ne date pas de maintenant mais depuis les années 2006 où il a commencé ces actions au quartier Tanghin de Ouagadougou sous le Ministre de la santé Seydou BOUDA.

Il y a eu ensuite des dons d’ambulance à Boussé, Tiébélé, à l’hopital Yalgado OUEDRAOGO de Ouagadougou, à Fada N’gourma, Koudougou, aux Forces de Défenses et de Sécurités (FDS), aux Sapeurs-pompiers et aujourd’hui à Léo qui n’était pas pour maintenant mais compte tenu de l’urgence, il a pu obtenir l’ambulance de Léo en une semaine, et cela notamment grâce à M. Madi CISSE et à M. Ousmane NACRO, ce qui a valu des ovations.

Il rassure que cette action va s’étendre aux autres provinces du pays. Cependant, le donateur promet à la population de la cité de Mandengha qu’il reviendra dans un semestre leur apporter d’autres projets à l’image des cultures biologiques comme le Mung-bean, ce qui a valu des ovations.

Ci-contre le donateur, S.E le Larlé Naaba Tigré pendant son intervention publique.

Après l’intervention de S.E le Larlé Naaba Tigré, l’orchestre de la localité a démontré son savoir-faire.

S’il faut également noter une chose à cette cérémonie officielle de remise d’ambulance médicalisée à la province de la Sissili en ce dimanche 18 Novembre 2018, c’est l’engouement qui se lisait sur le visage des habitants, preuve que cette action correspond à l’attente des populations.

L’acte final matérialisant la remise des clefs de l’ambulance est intervenue ensuite entre le haut-commissaire de la province et le Médecin-chef de District (MCD) sous l’œil bienveillant du Secrétaire Général du Ministère de la Santé.

Ci-contre, l’acte final de remise des clefs de l’ambulance au MCD.

A l’issu de l’acte final de remise des clefs, le Secrétaire Général du Ministère de la Santé est passé au parloir. A cet effet, il a salué d’abord cette forte présence de la population à cette importante cérémonie. Il poursuit en disant que le Ministre de la santé l’a chargé de dire ses vifs remerciements au Larlé Naaba pour cette action qui va accroitre la qualité des soins et les évacuations dans la région du Centre-ouest.

Avant de quitter le parloir, le Secrétaire Général avance qu’en dépit des efforts consentis en matière de nutrition et de santé qui sont d’ailleurs les actions phares du Ministère, les défis demeurent.

Ci-contre, le Secrétaire Général du Ministère de la santé, M. Robert KARAMA pendant son discours officiel.

Le moment réservé à la presse est intervenue après la prise de parole en public du Secrétaire Général du Ministère de la santé.

A cet effet, le donateur remercie les chefs coutumiers de la localité et se réjouit du fait qu’à Léo il n’y aura plus de situation sans ambulance. Il souhaite par ailleurs qu’il y ait moins de besoins en ambulance et salue la célébration de l’amitié entre Ousmane NACRO et lui. Il avoue qu’il n’est pas propriétaire d’un quelconque projet de l’état mais l’accompagne depuis longtemps.

Quant à la question de son retour sur Léo, le donateur laisse entendre que cela concernera l’aspect agriculture à l’image du Mung-bean, des engrais bio et du Sorgho. Il confie que ses champs lui ont permis de découvrir les secrets d’amélioration des cultures et qu’il souhaite partager ces secrets avec Léo.

Ci-contre, le donateur, S.E le Larlé Naaba Tigré face à la presse.

A la suite du donateur, le Directeur Général de la société AGETEER, M. Ousmane NACRO, par ailleurs ressortissant de la localité se dit heureux de bénéficier un don aussi précieux comme une ambulance car dit-il, il y avait une crise au Sissili. Il adresse ses bénédictions au Larlé Naaba Tigré et avance ne pas avoir assez de mots pour qualifier cette journée.

 

Ci-contre, M. Ousmane NACRO, DG de la société AGETER face à la presse.

Quant au Secrétaire Général du Ministère de la santé, il informe la presse que son département a au programme de doter chaque commune d’ambulance. Cependant il avoue que l’acte de doter en urgence cette ambulance est le bienvenu.

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, le Secrétaire Général du Ministère de la santé, le Dr Robert KARAMA face à la presse.

Le chef de canton de Léo a bouclé la séance de la presse. A cet effet, il avance que c’est une grande joie qui l’anime à travers l’acte que le Larlé Naaba Tigré qualifié de développeur sans frontière vient de poser. Il soutient que dorénavant les populations vont les écouter et seront encore plus solidaires car il y a 27 ethnies à Léo. Il réitère enfin ses remerciements au donateur.

 

 

 

 

 

Ci-contre, lLe chef de canton de Léo face à la presse.

La dernière étape de cette journée de remise d’ambulance médicalisée à la province de la Sissili s’est terminée par une visite terrain au Centre Médical avec Antenne (CMA) chirurgical de Léo.

C’est aux environs de 14h que la délégation est arrivée sur les lieux où attendaient déjà les agents du centre de santé bénéficiaire de l’ambulance.

Cette étape a consisté en une visite des installations notamment le bloc opératoire et en un entretien avec les responsables de la localité.

A cet effet, le commissaire de la province, a au nom du Gouverneur de la région traduit ses sincères remerciements au larlé Naaba qui s’est montré plus que sensible à leur doléance car il soutient que la province était obligée de se remettre à une ambulance d’emprunt depuis Koudougou, ce qui était triste. Il avoue que c’est un véritable soulagement et qu’ils sont plus que ravis.

Le commissaire de la province a saisi l’occasion pour remettre un document de plaidoyer qui résume la situation du CMA au donateur et au Secrétaire Général du Ministère de la santé.

Il faut noter entre autres difficultés, le cas de la radiologie, et de l’électricité qui constituent des priorités.

S.E le Larlé Naaba Tigré dit prendre bien note et travaillera les jours à venir pour y remédier.

Il était 14h45 quand la délégation quittait le Centre Médical avec Antenne chirurgical de Léo, non sans laisser la nouvelle ambulance au milieu de ses prédécesseurs qui sont hors usages.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *