Menu

Ambulance du Boulkiemdé

0 Comments

PROJET DE DOTATION DE 45 AMBULANCES AUX PROVINCES

Le Boulkiemdé reçoit à son tour les ambulances promises par BELWET

 

Le 30 Août 2018 lors d’une cérémonie de présentation des réalisations de BELWET à une délégation Américaine à l’usine de transformation sise à Kossodo, S.E le Larlé Naaba Tigré, par ailleurs Président de BELWET rappelait à l’assemblée de son intention de doter 45 ambulances à toutes les 45 provinces du Burkina et ce, sur une période de 5 ans.

C’est dans cette démarche salutaire que la province du Boulkiemdé dans la région du Centre-ouest a reçu ce jour 23 Octobre 2018 la délégation conduite par le Ministre de la santé pour la circonstance. Chose promise chose due, les habitants de la cité du cavalier rouge sont donc rentrés en possession de leur « chose ».

Il était 15h30 quand la délégation officielle est arrivée à l’hôtel de ville de Koudougou, lieu réservé pour la célébration de cette cérémonie où attendait déjà une forte mobilisation en dépit de l’annonce tardive de l’information sur cette cérémonie.

C’est sous la présence effective du Ministre en charge de la santé, du Président du conseil régional de la région du Centre-ouest, du Directeur de cabinet du Président du Faso, du Préfet de Koudougou, du Président du Conseil d’Administration (PCA) et du Directeur Général du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Koudougou, du parrain, de S.E le Larlé Naaba Tigré, d’honorables députés, d’autorités coutumières, militaires, para militaires des populations de Koudougou que le Maire de la ville a pris la parole à la tribune officielle.

Son intervention a consisté d’abord à saluer toute l’assistance et à poursuivre en disant que le conseil municipal ainsi que l’ensemble des populations de Koudougou, la cité du cavalier rouge, souhaite la bienvenue au Ministre de la santé et au Larlé Naaba Tigré pour cette cérémonie de remise d’ambulance au profit du CHR de Koudougou et dit toute sa joie pour le choix porté sur cette commune. Il poursuit en disant qu’il est d’autant plus content lorsqu’il se rappelle qu’en début d’année, une doléance avait été introduite justement pour une ambulance car au CHR, une seule était en état de marche et qu’avec ce geste, le vide est comblé.

Cependant, le maire de la commune de Koudougou a tenu à rendre compte de la situation du centre médical. A cet effet, il dit que les installations sont dans un état de délabrement avancé et que les malades sont dans des conditions très difficiles et sollicite que les décideurs apportent des solutions.

Avant de quitter le parloir, le maire exhorte le bon Dieu à ouvrir de nouvelles portes pour de nouveaux donateurs.

Le Maire de la commune de Koudougou, Maurice Mocktar ZONGO lors de son allocution.

Le Wiiré étant une danse traditionnelle propre à la cité du cavalier rouge, après l’intervention du maire, la troupe Beog-néeré est montée sur scène.

 

Le Parrain de la cérémonie par ailleurs Directeur Général du Projet Production Solaire (PPS), monsieur Emmanuel KABORE, a succédé au maire dans les déclarations publiques.

Il a tenu d’abord à saluer toutes les autorités présente en particulier le PCA et le Directeur Général du CHR de Koudougou ainsi que les distingués invités. Il exprime avoir l’honneur qui l’anime de prendre la parole à cette cérémonie et avance que le noble engagement du Larlé Naaba Tigré de doter 45 ambulances à toutes les 45 provinces du pays ne peut laisser personne indifférent d’où son accompagnement. Il promet par la même occasion de continuer à accompagner ce noble objectif pour les autres provinces du Centre-ouest avant de quitter le parloir.

Ci-contre, le Parrain de la cérémonie, M. Emmanuel KABORE pendant son allocution.

Un sketch de sensibilisation en rapport avec la difficile cohabitation entre patients et agents de santé est intervenu pour détendre l’assistance.

Il était 16h15 quand l’initiateur de 45 provinces – 45 ambulances, par ailleurs donateur, S.E le Larlé Naaba Tigré pris la parole à la tribune officielle. Son introduction a consisté à saluer distinctement toutes les autorités présentes et les populations de Koudougou en général.

Il a ensuite fait un rappel concernant son projet de dotation d’ambulance et dira à cet effet que de Tiébélé à Ouagadougou en passant par Fada N’gourma, le projet est une réalité et la cérémonie de ce jour consacre également cette vision. Il poursuit en annonçant que dès le lundi 29 Octobre prochain, les Forces de Défenses et de Sécurité (FDS) et les sapeurs-pompiers auront à leur tour, leurs ambulances. Il annonce que d’ici 3 mois, les 3 autres provinces (Sanguié, Sissili, Ziro) de la région du Centre-ouest auront les leurs. Il salue l’effort du gouvernement dans son engagement d’acquisition de 300 ambulances. Cependant il dit que le besoin en ambulance du pays est énorme et atteint un millier.

Dans ce noble engagement de dotation en ambulance, S.E le Larlé Naaba Tigré dit être motivé par 4 principes.

D’abord le devoir citoyen. Ensuite il est boosté par la philosophie qui dit que « l’homme est le seul être qui trouve son bonheur en se donnant aux autres ». En troisième lieu il partage l’avis d’un Président Américain en la personne de John F. Kennedy qui veut que le citoyen se demande qu’est-ce qu’il fait pour son Etat. Enfin, le Larlé Naaba Tigré est convaincu que tout leader doit être un modèle.

Revenant sur la cérémonie du jour, le donateur informe à l’assemblée que les documents d’assurance de l’ambulance couvre une période d’un an et que des dons en carburant d’une valeur de 150.000 FCFA ont déjà été offert par d’honorables députés et d’un Directeur financier. Il invite du même coup les autres à emboiter ce pas.

Toujours au titre des dons, S.E le Larlé Naaba Tigré annonce la dotation de 100kg de Mung-bean à chacune des 4 formations sanitaires de la région. C’est l’occasion pour lui de revenir sur les vertus nutritionnelles et médicamenteuses de cette légumineuse qui ne cesse de parler d’elle.

Il faut noter à juste titre que l’intervention de S.E le Larlé Naaba Tigré a été ponctuée de proverbes et d’ovation du public.

Avant de remercier toute l’assistance, le donateur a repris l’essentiel de son intervention dans la langue Mooré.

Ci-contre, le donateur, S.E le Larlé Naaba Tigré pendant son intervention publique.

La remise effective de l’ambulance est intervenue juste après l’allocution du donateur. L’image suivante illustre une vue de l’ambulance.

 

Après la remise symbolique des clés de l’ambulance et du Mung-bean, le ministre de la santé, le Professeur Nicolas Meda est passé à la tribune officielle.

Il a tenu d’abord à saluer vivement cette mobilisation et avance que la cérémonie du jour cadre avec l’engagement du Président Rock Marc Christian KABORE dans son programme de 300 ambulances en raison d’une ambulance par commune, mais aussi de renforcer par 2 ambulances les 13 chefs-lieux de région pour les transports d’urgence. Le Ministre saisit l’occasion pour éclaircir en disant que le transport d’urgence consiste à maintenir un malade en vie par apport d’oxygène ou d’intubation pendant son transport.

En outre, les villes de Bobo-dioulasso et Ouagadougou, seront dotées d’ambulances dites « SAMU ». La spécificité des ambulances de type SAMU est que lors d’une attaque cardiaque, si le malade arrive dans cette ambulance 30 minutes après son attaque il peut être sauvé.

Le Ministre informe à l’assistance que lors des décomptes, 570 ambulances ont été dénombrées contre un besoin de mille.

Le Mung-bean s’est également invité à l’intervention du Ministre. A cet effet, il confirme que cette légumineuse est un aliment et un médicament d’où le terme « alicament » qui lui est attribué. C’est d’ailleurs pour cette trouvaille du donateur qui lui a valu la nomination de champion national pour la nutrition dira-t-il. Il saisit l’occasion pour rappeler les 4 qualités que doit incarner un champion à savoir être un modèle social, pouvoir porter haut la voie des autres, avoir des actions visibles sur le terrain et être capable de mobiliser.

Avant de quitter le parloir, il informe le public de la mise en circulation d’une note du Premier Ministre qui favorise la consommation de nos produits locaux.

Le Ministre de la santé, le Professeur Nicolas MEDA lors de son intervention publique.

Comme le veut la tradition, après l’intervention du ministre en charge de la santé, la presse s’est arraché les impressions des autorités.

A cet effet le ministre MEDA se dit être animé par un sentiment de joie de constater que la promesse du Larlé Naaba Tigré de doter 45 ambulances aux 45 provinces du pays se traduit aujourd’hui pour la province du Boulkiemdé. Il remercie le donateur et invite l’ensemble des populations à l’accompagner dans ce noble objectif. Quant aux populations justement, son vœu est que l’ambulance soit la moins utilisée possible et à bon escient.

Ci-contre le Ministre de la santé, le Professeur Nicolas MEDA face à la presse.

Quant au donateur, S.E le Larlé Naaba Tigré, il indique que cette cérémonie rentre dans le cadre de son engagement en 2018 d’aider le gouvernement et salue par la même occasion, la solidarité des forces vives de Koudougou. Son souhait est que l’ambulance soit la moins utilisée.

Quant à la question de savoir pourquoi donner du Mung-bean en plus de l’ambulance, le donateur répond en disant que c’est pour prévenir les maladies.

Ci-contre, le donateur, S.E le Larlé Naaba Tigré face à la presse.

Le Directeur Général du Centre Hospitalier Régional (CHR) de Koudougou quant à lui dit qu’en 2017, l’hôpital a enregistré 89.000 consultation et que cette année, 150 évacuations sont déjà effectuées. Il informe sur la vétusté de la logistique et dit que ce don d’ambulance est un ouf de soulagement pour le CHR car sur 3 ambulance, seulement une était en état de fonctionnement.

 

 

 

 

ci-contre, le Directeur Général du Centre Hospitalier Régional de Koudougou, Souleymane OUBIAN face à la presse.

 

 

 

 

Il était 17h30 quand la mobilisation s’estompait.

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *