Menu

Lancement Mung-bean

0 Comments

APPROPRIATION DU MUNG6BEAN PAR LES COMMERÇANTS

Opération d’information et de formation du Mung-bean par les commerçants

 

Le Mung-bean est une légumineuse d’origine Indo-birmane. Certaines opinions laissent entendre que cette légumineuse serait entrée au pays des hommes intègres il y’a de cela bien longtemps notamment avec les catholiques.

Cependant ce produit aux multiples vertus était méconnu par la majorité des Burkinabé. De ce fait, il y’a de cela 4 ans, une personnalité du pays en l’occurrence le Larlé Naaba Tigré faisait la connaissance de ce produit à travers feu le Docteur Issa DRABO. Ayant compris que cette légumineuse pouvait non seulement nourrir l’homme et le soigner d’où le terme alicament (aliment – médicament) qui lui est attribué, et au regard du contexte nutritionnel et sanitaire national déplorable, S.E le larlé Naaba Tigré décida alors de faire de cette trouvaille son cheval de bataille. Et la publicité étant par essence une pratique utile, le pays des hommes intègre connu officiellement le Mung-bean ou Beng Tigré.

Depuis donc près de 4 ans, le promoteur du Beng Tigré a étudié, a produit et a vulgarisé cette légumineuse ainsi que les techniques nécessaires à sa bonne productivité sur le territoire national.

La cérémonie ce jeudi 4 Octobre 2018 est une séance d’information et de formation pour l’appropriation du Mung-bean et de ses dérivés par les commerçants, réunis au nombre de 500 composés d’hommes et de femmes issus de 108 marchés et yaars de la commune de Ouagadougou.

Ci-contre, une vue partielle des Commerçants.

Sortis massivement, les commerçants ne voulaient pas se faire conter l’évènement. La cérémonie qui a débuté à 11h30 a connu la présence du Ministre de la santé le Professeur Nicolas MEDA, de celui du commerce et de l’artisanat Harouna KABORE, du Maire de la commune de Ouagadougou Armand Béouindé OUEDRAOGO, du Président de la Chambre de commerce et d’industrie Mahamadi SAWADOGO dit Kadhafi, du Président des marchés et yaars de Ouagadougou Seydou ILBOUDO, de S.E le Larlé Naaba Tigré promoteur du Mung-bean et bien d’autres autorités.

Ci-contre, une vue des officiels.

Le Président des marchés et yaars de Ouagadougou fut le premier à prendre la parole. S’exprimant essentiellement dans la langue Mooré avec une voie forte et audible, M. Seydou ILBOUDO a tenu d’abord à remercier la présence de cette illustre assemblée en ce jour et dit prendre la parole au nom des commerçantes et commerçants des marchés et yaars. Il poursuit en disant que s’il y’a un rassemblement de 10, 100 personnes, c’est qu’il y’a un motif et le motif, c’est qu’il y’a un projet de Mung-bean et le Larlé Naaba Tigré les a convié pour montrer le projet aujourd’hui. C’est pourquoi 250 femmes et 250 hommes sont réunis ici ce matin.

Il fait ses bénédictions au Larlé Naaba Tigré et au Maire de la ville de Ouagadougou afin qu’ils puissent travailler à opérationnaliser le PNDES pour faire du Burkina Faso un pays de paix, de santé et de nourriture.

Il dit ensuite une citation de Thomas SANKARA qui dit que : « Si tu ne vas pas arrêter de cultiver, cherche une nouvelle daba » et demande à cet effet de l’aide afin de pouvoir installer les associations dans tous les marchés et yaars.

Avant de quitter le parloir, il lance une demande directe au Président de la chambre de commerce et d’industrie en la personne de M. Mahamadi SAWADOGO en lui disant d’appeler les responsables des marchés et yaars pour un dialogue « corps à corps ».

Ci-contre, le Président des marchés et yaars de Ouagadougou, M. Seydou ILBOUDO pendant son allocution.

Pour une raison de calendrier, le Ministre du commerce a succédé au Président des marchés et yaars au parloir et s’est retiré immédiatement de la cérémonie juste après son intervention. Il est à noter également que le Président de l’assemblée nationale M. Bala SAKANDE qui était annoncé n’a pu faire le déplacement pour une raison de programme.

Au parloir, le Ministre du commerce, à l’aise avec les commerçants dira dans un mélange de la langue française et Mooré que c’est un immense plaisir pour lui de prendre la parole. Après avoir salué toute l’assemblée, il poursuit en disant que le promoteur du Mung-bean qu’est le Larlé Naaba Tigré constitue premièrement un bel exemple dans le domaine de l’entreprenariat. Ensuite il dit que deuxièmement, les actions du promoteur sont significatives et sont en phase avec le PNDES et que c’est sans doute pour cela que le promoteur a été distingué Champion national de la nutrition et de ce fait est un ambassadeur pour notre flambeau nutritionnel.

Il se rappelle du proverbe lancé par le Larlé Naaba Tigré lors de son investiture en tant que champion de la nutrition quand il disant que : « Acheminer un message à travers un voyageur parviendra mieux au destinataire » et salue la noblesse du Larlé Naaba Tigré qui n’est plus à démonter.

Il affirme que le Mung-bean dispose de tous les atouts pour être distribué au niveau des commerçants et que la transformation de cette légumineuse en divers produits de consommation augure de lendemains meilleurs pour le pays.

Il félicite par ailleurs le Larlé Naaba Tigré pour l’installation de la boulangerie et l’obtention du 3è prix lauréat du pain de Mung-bean au Maroc en 2017.

Il promet apporter le soutien nécessaire à Burkinbi-Bara à travers le plan stratégique de son ministère, et conjointement avec le Ministre de la santé, ils offrent sur place 1 tonne de Mung-bean aux commerçants.

Il souhaite une santé de fer à tous avant de quitter le parloir.

Ci-contre, le Ministre du commerce et de l’artisanat, M. Harouna KABORE pendant son allocution.

Le Maire de la ville de Ouagadougou, M. Armand Béouindé a succédé au Ministre du commerce au parloir. Après avoir salué toute l’assistance, il dit que le Larlé Naaba Tigré est un « Tansoba » (Littéralement un guerrier dans la langue Mooré), que c’est un visionnaire inlassable et la preuve est qu’il a prévenu l’ancien Président du Faso sur le danger qui le guettait.

Il affirme que les œuvres du promoteur du Mung-bean dépassent les frontières et que son règne est un règne de « Lohorom-naam ». Il souligne les multiples vertus du Mung-bean et informe le public de la décision prise pour alimenter les cantines scolaires avec cette légumineuse. A cet effet avance-t-il, 240 tonnes seront commandées cette année pour les élèves. Avant de passer le micro, exprime sa joie pour la tenue de la cérémonie du jour et invite les commerçants à adhérer massivement à l’écoulement du Mung-bean.

Ci-contre, le Maire de la commune de Ouagadougou, Armand Béouindé OUEDRAOGO au parloir.

Après l’intervention du Maire de la commune de Ouagadougou, l’artiste aux talents d’or Wendy est monté sur scène pour apporter plus d’ambiance.

Ci-contre en pas de danse, S.E le Larlé Naaba Tigré, le Maire de Ouagadougou à la chanson de l’artiste Wendy (de dos).

Il était 12h quand le Champion national de la nutrition, le promoteur du Mung-bean, S.E le Larlé Naaba Tigré prenait la parole. A cet effet, il a excusé l’absence du Président de l’Assemblée national, adressé ses salutations au Président de la chambre de commerce, au Ministre de la santé, au Maire de la commune et aux distingués invités.

Revenant au sujet du jour, il explique qu’il a découvert le Mung-bean avec le Docteur Issa DRABO qui était en service à Saria dans la localité de Koudougou en 2014.

Tout serait partit en 2014 avec 3kg de Mung-bean qui ont donnée 500 kg en 2015, 5 tonnes en 2016, 150 tonnes en 2017 et actuellement 5326 tonnes sont attendues provenant de toutes les 45 provinces.

Concernant les superficies exploitées, le promoteur du Mung-bean avance le chiffre de 6750 hectares exploité cette année dans l’ensemble avec une demande qui dépasse déjà l’offre en raison de 1000 tonnes de commande pour les Pays-Bas et 100.000 tonnes pour les Etats-Unis d’Amériques.

Le promoteur du Mung-bean se demande pourquoi déployer tant d’effort et répond lui-même en disant qu’il le fait pour 3 raisons :

Premièrement c’est au nom de Dieu tout puissant. Il soutient ses propos par le chapitre 12 verset 9 de Thobi qui dit que : « La charité sauve de la mort et efface le péché » ;

Deuxièmement il doit ses effort au Président du Faso Rock Marc Christian KABORE et enfin, il fait tous ces effort en soutient au Mogho Naaba.

Avant de résumer son intervention dans la langue Mooré, S.E le Larlé Naaba Tigré souhaite la bénédiction de Dieu pour le Burkina Faso afin que la lutte contre le terrorisme soit un succès.

Ci-contre, S.E le Larlé Naaba Tigré pendant son allocution.

La clôture des interventions publiques est intervenue aux environs de 12h50 avec le Ministre en charge de la santé, le Professeur Nicolas MEDA.

D’entrée, celui-ci dira qu’il est également commerçant et explique cela par le fait que tous les jours, les populations sont en train d’acheter des soins. Cependant, il assure qu’il travaille dans l’objectif de diminuer les coûts de soins.

Le Ministre de la santé poursuit en disant qu’il est là pour soutenir le Larlé Naaba Tigré et souhaite que celui-ci soit encore plus international.

Revenant au statut du champion qu’est le Larlé Naaba, il donne les caractéristiques d’un champion en 4 étapes :

Premièrement le champion doit être un exemple dont tous les Burkinabé doivent s’inspirer afin d’enrayer la faim. Il saisit l’occasion pour informer au public que dans le monde, 800 millions de personnes meurt de faim par an.

Deuxièmement, un champion doit être en mesure de mobiliser la communauté autour d’une cause utile.

En troisième point, le champion doit pouvoir porter la voie des autres partout et enfin, un champion c’est quelqu’un qui donne.

Il justifie ensuite son soutien au Larlé naaba Tigré par le fait que les résultats attendus par le Président du Faso de son département sont en phase avec l’action de ce dernier. A cet effet il dit que le premier résultat attendu est que chaque Burkinabé ait droit à la santé d’où la mise en place de la couverture sanitaire universelle, le 2ème résultat consiste en la transition démographique axée sur la capacité des hommes et des femmes capables de produire par eux-mêmes. Le 3è résultat consiste à enrayer la faim au Burkina Faso et de ce fait il demande au Larlé Naaba Tigré de les accompagner à atteindre ce résultat.

Pour le dernier cas, le Ministre de la santé confirme que non seulement le Mung-bean empêche d’avoir faim, mais également empêche certaines maladies de survenir. C’est pour ces raisons qu’il demande aux commerçants d’introduire le Mung-bean dans tous les marchés du pays.

Avant de remercier toute l’assistance, le Ministre de la santé déclare la clôture de cette session d’information et de formation pour l’appropriation du Mung-bean par les commerçants.

Ci-contre, le Ministre de la santé, le Professeur Nicolas MEDA lors de son intervention.

Après l’intervention du Ministre de la santé, S.E le Larlé Naaba Tigré a tenu à préciser que les dons du Mung-bean de la journée sont de 4 tonnes donc 4 000 commerçants doivent bénéficier chacun d’un kilogramme de Mung-bean.

La dernière étape de cette journée était naturellement réservée à la presse. A cet effet, le Ministre de la santé est revenu en substance sur les bienfaits du Mung-bean sur la santé de l’homme.

Ci-contre, le Ministre MEDA face à la presse.

Quant au promoteur du Mung-bean S.E le Larlé Naaba Tigré, il est revenu également sur les bienfaits du Mung-bean sur la santé et est convaincu que le fait que les premiers responsables du gouvernement aient adhérés à la cause produira les effets escomptés à savoir la santé des populations, leur alimentation et l’augmentation de leur revenu.

 

Ci-contre, le promoteur du Mung-bean, S.E le Larlé Naaba Tigré face à la presse.

Le Président des marchés et yaars à son tour se dit être content avec tous les commerçants en ce jour pour cette session d’information et de formation autour du Mung-bean. Il salue par ailleurs le don de 4 tonnes de ce produit au profit des commerçants et promet que les marchés et yaars du pays vont relayer l’information.

 

 

Ci-contre, le Président des marchés et yaars, Seydou ILBOUDO face à la presse.

Avant que le Maire de la commune de Ouagadougou s’adresse à la presse, il a été question de la remise symbolique des lots de Mung-bean et des attestions de formation aux commerçants.

A l’issu de cette étape, le Maire de la commune de Ouagadougou a pour sa part salué l’entrepreneur social qu’est le Larlé Naaba Tigré et salué également le fait que ce dernier soit toujours à la recherche de l’innovation.

Il salue par ailleurs le fait qu’une centaine de marchés et yaars soient là aujourd’hui pour s’approprier l’utilité et les bienfaits du Mung-bean. Il réaffirme enfin que le Mung-bean sera introduit au niveau des cantines scolaires du pays.

La fin de la cérémonie est intervenue aux environs de 13h30.

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *