Menu

L’avenue Larlé Naaba Ambga

0 Comments

L’AVENUE LARLE NAABA AMBGA

l’Avenue Larlé Naaba Ambga réhabilitée

 

La route qui va du rond-point du 2 Octobre à l’échangeur du Nord était jadis un calvaire non seulement pour les riverains mais aussi pour toute personne voulant emprunter cette route. C’est désormais un mauvais souvenir puisque la route a été réhabilitée aux normes standards à la grande satisfaction des populations.


Organisée par le Ministère des Infrastructures, cette cérémonie officielle d’inauguration de l’avenue du Larlé Naaba Ambga s’est déroulée ce jeudi 27 Septembre 2018 à 11h sur ladite avenue.

En rappelle, cette route d’une valeur de 1 377 213 695 F CFA a été réalisée par l’entreprise GLOBEX CONSTRUCTION S.A.R.L ET couvre l’avenue Larlé Naaba Ambga, l’avenue Kadiogo et la rue capitaine Niandé OUEDRAOGO sur une distance totale de 3km. Cette cérémonie est placée sous le haut patronage du premier Ministre Paul Kaba Thiéba, qui fera effectivement son arrivée sur les lieux aux environs de 11h15.

 

 

 

 

 

 

Ici l’arrivée du premier Ministre.

Le début de la cérémonie marquant l’inauguration de cette avenue est intervenu juste après que le premier Ministre se soit installé dans la tribune officielle.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici une vue des officiels…

Une vue des officiels…

 

 

 

 

 

Une vue des chefs coutumiers…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et des populations.

Le premier à prendre la parole face au public fut un riverain du nom de Samuel NANA. Celui-ci dans la langue Mooré salue très chaleureusement la réhabilitation de cette route et de surcroit par son baptême au nom du Larlé Naaba Ambga. Il soutient que cette route sera bénéfique non seulement aux commerçant de Larlé Yaar, aux riverains, à toute la population de l’arrondissement 2.

Son vœu est que cette route soit une route de mariage, de paix, de santé et de baptême. Il achève ses propos en s’excusant de n’avoir pas dit assez ou d’en avoir dit de trop.

 

 

 

 

 

Ci-contre, le riverain M. Samuel NANA lors de son allocution.

 

Deux artistes de chez nous sont intervenus à la suite de l’allocution du riverain pour détendre l’atmosphère. Il s’agit de Océane avec son morceau phare « On cèdera pas au terrorisme » et de Wendy qui prône la paix.

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre l’artiste Océane en prestation.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, l’artiste Wendy devant S.E le Larlé Naaba Tigré.

Le petit fils du Larlé Naaba Ambga, en l’occurrence le Larlé Naaba Tigré est ensuite passé à la tribune officielle.

A cet effet il a tenu à saluer la présence du premier Ministre, du Président de l’assemblée Nationale, du Gouverneur de la région du Centre, du Maire de Ouagadougou, du Ministre d’Etat auprès de la présidence, du Ministre des Infrastructures, du Président du Conseil Régional (PCR) du Centre, d’honorables députés, du Kamsaoghin Naaba, des populations de Ouagadougou, des populations de l’arrondissement 2.

Après cela il a demandé une minute de silence en mémoire de nos Forces de Défenses et de Sécurités qui sont tombées depuis les attaques terroristes.

Par la suite, il dira qu’il se remet d’un palu « Dingue » et qu’il lui sera difficile d’exprimer avec exactitude les sentiments qui l’animent. Il dit qu’avec l’inauguration de cette avenue au nom du Larlé Naaba Ambga, ce n’est pas une famille, un quartier ni une ville qui est honoré mais tout un pays qui est honoré avec l’ensemble des chefs coutumiers. Il informe par ailleurs au public de la reconnaissance du Mogho Naaba pour recevoir cet honneur.

Arraché au monde depuis le 30 Juillet 1982 à l’âge de 75 ans, le Larlé Naaba Ambga fut l’un des tribunaux coutumiers du pays et a participé à la reconstitution de la Haute-volta. C’était un visionnaire, un progressiste et cette distinction faite à lui prouve qu’il n’a pas été inutile dira le Larlé Naaba Tigré.

Il dit remercier toute la nation Burkinabé en particulier la Mairie de Ouagadougou. Il dit également merci au Ministre des Infrastructure M. Eric BOUGOUMA qu’il qualifie de bulldozer D8. Ses remerciements vont aussi à l’entreprise Globex qui s’est chargé des travaux.

Il invite tous ceux qui aiment le Burkina à apporter leur soutien au gouvernement et c’est dans cet élan qu’il a annoncé à la tribune le don d’un tricycle assainisseur BELWET ainsi qu’une convention de dix (10) femmes pour s’occuper de l’entretien de l’avenue.

S.E le Larlé Naaba Tigré laisse entendre l’adage qui dit que « Si le cheval du chef tombe sur le champ de bataille, ce n’est pas la honte du chef, mais à toute la communauté ».

La signature de la convention, le don du tricycle assainisseur ainsi que la remise de cadeaux aux officiels sont intervenus juste après l’allocution du Larlé Naaba Tigré.

 

 

S.E le Larlé Naaba Tigré pendant son discours officiel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre la signature de convention avec le Maire de Ouagadougou…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et la remise du tricycle assainisseur.

Après ce fut le tour du Maire de la ville de Ouagadougou de passer au parloir. Celui-ci d’entrée de jeu a laissé entendre que pour le respect des coutumiers, de lui permettre d’introduire dans la langue Mooré.

Par la suite, il dira qu’il est heureux de prendre la parole à cette cérémonie d’inauguration de l’avenue dédiée au baobab le Larlé Naaba Ambga.

Il avance qu’avec cette rue et celle de Wemba Poko, le PNDES dans son objectif de construire des routes à taille humaine est en marche. Il dit que tout le conseil municipal est heureux de rendre cet hommage mérité au Larlé Naaba Ambga et assure que la digne descendance porte haut le flambeau. Allusion faite au Larlé Naaba Tigré qui dit-il est un digne continuateur de ces œuvres, un entrepreneur social et un grand homme politique avisé.

Il invite enfin les riverains à prendre bien soin de la route avant de quitter le parloir.

 

Le Maire de la ville de Ouagadougou, Armand Beouindé OUEDRAOGO au parloir.

Le Ministre des Infrastructures alias Bulldozer D8 a succédé au Maire de la commune de Ouagadougou au parloir.

Avec une voie forte et convaincante, il a tenu d’abord à saluer monsieur le premier Ministre, monsieur le Président de l’Assemblée nationale et monsieur Simon COMPAORE, Ministre d’Etat auprès de la présidence. Il a laissé entendre que cette avenue participe des efforts du gouvernement à rendre les routes de Ouagadougou digne de ce nom. Avec une distance de 3km, cette route rentre par ailleurs dans le vaste programme de réhabilitation des routes sur une distance totale de 71 km et qui concerne les quartiers Karpala, Toudoubwéogo, bonheur-ville, l’avenue Oumarou Kanazoé, Komsilga, Markoussi et autres…Il avance que la route est un bien commun par excellence et il saisit l’occasion pour féliciter l’entreprise Globex, saluer la chefferie coutumière du Burkina Faso qui dit-il est un exemple pour notre pays, saluer le Larlé Naaba Tigré qui est également un exemple à suivre.

Il annonce par ailleurs l’inauguration dans les jours qui suivent de l’échangeur du Nord. Avant de quitter le parloir, le Ministre a demandé la bénédiction de Dieu pour toutes nos autorités et coutumiers.

 

Le Ministre des Infrastructures, Eric BOUGOUMA au parloir.

Après l’allocution du Ministre des Infrastructures, la présentation technique du projet de l’avenue est intervenue. Immédiatement après cette présentation, la coupure du ruban marquant officiellement l’ouverture de la route par le premier Ministre a eu lieu.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, la coupure du ruban par le premier Ministre.

Après la coupure symbolique du ruban, le premier Ministre a confié à la presse par rapport à une question sécuritaire que malgré le terrorisme qui frappe notre pays, nous devons être unis et solidaires pour sauver les valeurs qui nous sont chères à savoir la liberté et la démocratie. Il ajoute que le Burkina doit être uni comme un seul homme pour assurer la sécurité des personnes et des biens. Pour confirmer notre détermination, il dit qu’il faudra que le terrorisme marche sur les cadavres des 21 millions de Burkinabé.

Revenant sur la cérémonie du jour, le premier ministre répond que c’est un grand évènement qui nous réunis ce matin et que le Larlé Naaba Ambga est une grande personnalité historique à travers notamment ses contes et histoires les mardi soir. C’est pour cette raison que par cette avenue, il célèbre sa mémoire.

 

 

 

 

 

Le premier Ministre, Paul Kaba Thiéba face à la presse.

Le Maire de la ville de Ouagadougou quant à lui a laissé entendre brièvement que la route était dans un état d’endommagement avancé et que sa réhabilitation va soulager les riverains, les commerçants de larlé yaar ainsi que la ville de Ouagadougou. Il a tenu ensuite à préciser les limites de l’avenue qui va du rond-point du 2 Octobre à l’échangeur du Nord.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Maire de la commune de Ouagadougou, Armand Beouindé OUEDRAOGO face à la presse.

A son tour, face à la presse le Larlé Naaba Tigré reconnait que ce jour est un jour de respect et de bienfaisance. Il remercie le Maire de Ouagadougou pour l’inauguration de cette route qui est devenue praticable et constitue en même temps une marque de respect pour son grand-père.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

S.E le Larlé Naaba Tigré face à la presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La fin de la cérémonie marquant l’inauguration de l’avenue du Larlé Naaba Ambga est intervenue aux environs de 13h45.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *