Menu

Mission kossodo2

0 Comments

USINE DE KOSSODO

Visite guidée de l’usine de BELWET et don de vivres

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le palais royal sis au quartier Larlé a connu ce jour jeudi 30 Août 2018 une forte mobilisation dès 7 heures du matin. Après les rites coutumiers marquant la sortie du Larlé Naaba intervenue à 8h30, cette mobilisation s’est ébranlée en direction de la zone industrielle à Kossodo où est justement située l’usine de BELWET. Revue des installations de l’usine de transformation de BELWET et don de vivres aux nécessiteux ont ponctué cette cérémonie.

Sous la présence effective du Ministre des carrières et des mines, monsieur Oumarou IDANI, la revue des installations de l’usine de BELWET avait pour objectif de présenter à une délégation américaine venue s’enquérir des activités de BELWET.

Durant 45 minutes, le ministre des carrières et mines ainsi que la délégation américaine composée de trois femmes représentant la fondation Bill & Melinda Gates et la Global Finance Facility ont pu toucher du doigt les réalisations de BELWET.

Cette visite guidée assurée par S.E le Larlé Naaba Tigré lui-même visiblement très à l’aise et maîtrisant son domaine a commencé par les installations de transformation des granuleuses à l’image du Balanitès où les visiteurs ont pu constater les impressionnantes mécanisations en place par leur envergure et par leur capacité de traitement quantitatif à l’ordre de 20 à 44 tonnes par jour.

 

 

Ci-contre, une vue interne dans

la première unité de transformation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, une vue externe dans

la même unité de transformation

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et une vue des matières premières

et des produits dérivés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La seconde phase de cette visite guidée s’est déroulée dans les installations de transformation des produits à base de Jatropha. A ce niveau, les visiteurs ont été également émerveillés par la dimension des installations mécaniques ainsi que leur capacité de production. Il faut souligner à juste titre que le biodiesel à base de Jatropha était au cœur de cette visite. A cet effet, S.E le Larlé Naaba Tigré informe les visiteurs que la capacité actuelle de production de ce combustible est de 1440 litres par jour et que tout engin automobile compatible diesel peut en faire usage sans aucun inconvénient.

 

 

 

Ici dans l’unité de production du biodiesel où S.E le Larlé Naaba Tigré

dans ses mains un échantillon de ce biodiesel.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les unités de savonnerie, d’engrais à base de Jatropha, d’aliment pour bétail, du pain Tigré à base de Mung-bean ont tour à tour été touché du doigt en témoigne les images suivantes.

 

 

Une vue de la production de l’unité de savonnerie

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue de l’engrais à base de Jatropha

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ici, un sac contenant la production d’aliment pour bétail

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Et naturellement une production du pain

Tigré à base de Mung-bean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au sortir de cette visite guidée, il faut noter l’importance des réalisations en terme de bâtiment, d’équipement, du personnel, de la logistique et naturellement des produits dérivés.

A titre d’information, les matières de base phares sont le Balanitès et le Jatropha et les produits dérivés sont constitués des huiles comestibles et esthétiques, des savons de toilette et de lessive, du bio carburant, des engrais, d’aliment pour bétail, du pain bio, etc.

Ci-dessous, un aperçu justement des produits dérivés:

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il était 10h30 quand la visite guidée a pris fin et le cap est mis sur le lieu public aménagé à cet effet pour la célébration officielle de la cérémonie dans l’enceinte de l’usine où attendait une forte mobilisation.

 

 

 

 

 

 

 

L’arrivée des officiels sur le lieu de la cérémonie

 

 

 

 

 

 

Pour des raisons de calendrier, S.E le Larlé Naaba Tigré a immédiatement pris la parole et expliqué à l’assemblée que la raison de cette cérémonie est d’une part présenter les activités de BELWET à la délégation américaine et d’autre part distribuer des vivres à des personnes en situation difficile surtout en cette période de soudure.

Pour ce dernier cas, le Champion National de la Nutrition a fait un état de l’association BELWET créée en 2003 et jusqu’à ce jour, l’association à travers son volet micro-finance viens en aide à plus de 56.000 femmes et qu’en 2015, 119 tonnes de céréale ont été distribué à tous les arrondissements du Kadiogo. Il informe à l’assemblé qu’en ce jour 30 Août 2018, 200 femmes des 12 arrondissements du Kadiogo recevront également des vivres composés du Maïs, du riz et du Mung-bean.

Le Champion National de la Nutrition saisi l’occasion pour rappeler au public que dans sa promesse de doter 45 ambulances à toutes les 45 provinces du pays d’ici 5 ans, la province de Tiébélé et du Kadiogo à travers l’hôpital Yalgado Ouedraogo ont reçu respectivement les leurs le 3 Janvier et le 12 Février de cette année. Il y a les provinces de Boulkiemdé, de Fada et du Yatenga qui sont en attente.

Il termine ses propos en saluant le Ministre en charge des carrières et mines, la délégation américaine, le Neem Naaba, les autorités présentes ainsi que toute l’assemblée.

 

 

S.E le Larlé Naaba Tigré lors

de son adresse à l’assemblée.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue des officiels

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Une vue de la mobilisation…

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après le mot introductif de S.E le Larlé Naaba Tigré, l’acte symbolique matérialisant le don de vivres à la couche vulnérable est intervenu.

 

 

 

 

 

 

 

Une remise symbolique de Mung-bean

à des femmes avec enfant en difficulté

par le Ministre des carrières et mines

 

 

 

 

 

 

 

Une remise symbolique de vivres

aux femmes nécessiteuses par le

Champion national de la nutrition

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après la séance symbolique de remise de vivres aux personnes vulnérables est intervenue le moment réservé à la presse.

A cet effet, S.E le Larlé Naaba Tigré affirme que c’est une chance pour lui de recevoir une délégation venue des Etats-Unis d’Amérique pour s’imprégner de ses activités. Concernant son message particulier, il souhaite que les fondations Bill & Melinda Gates et la Global Finance Facility accompagne le gouvernement Burkinabé d’une part et l’accompagne également d’autre part afin qu’ils puissent ensemble lutter efficacement contre la faim et la malnutrition.

 

 

S.E le Larlé Naaba Tigré face à la presse

 

 

 

 

 

 

 

Quant à la délégation américaine, représentée par Shelby WILSON, elle dit dans un français anglo-saxon être impressionnée par les réalisations et les actions initiées par le Larlé Naaba et soutient en substance que leur ambition est que chaque femme, chaque enfant ait le droit à la nourriture et à la santé. A cet effet elle annonce qu’un dossier d’investissement est en cours d’élaboration et son souhait est que ces nouveaux financements soient utilisés à des fins d’amélioration du capital humain, de la santé et de l’alimentation.

 

 

La représentante de la délégation américaine

Shelby WILSON face à la presse

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après cette étape, les officiels se sont retirés pour faire place à la distribution effective des vivres.

 

 

Une vue des vivres composés du

maïs, du riz et du Mung-bean

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le constat qui ressort est qu’en effet les femmes sont reparties chacune avec un lot de vivre en témoigne ces images :

Ci-dessus, les bénéficiaires en train d’embarquer dans les cars avec leurs vivres

Il était 12h45 quand les lieux se vidaient.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *