Menu

Lancement campagne agricole 2018-2019

0 Comments

LANCEMENT DE LA CAMPAGNE AGRICOLE 2018-2019

BELWET lance la campagne agricole 2018-2019 à Kaya

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La région du Centre-nord est une des régions du Burkina dont la pluviométrie n’est pas régulière. Conséquences, les populations ont des difficultés d’ordre céréalier surtout pendant les périodes de soudure occasionnant de ce fait la famine et la pauvreté.

Justement l’un des objectifs majeur de l’association BELWET étant la lutte contre la faim et la pauvreté, l’occasion était à saisir en cette cérémonie annuelle de remise de semences améliorées aux agriculteurs de la province du Sanematenga, organisée par l’ONG-APIL (Action pour la Promotion des Initiatives Locales) ce mercredi 6 Juin 2018.

Ce mercredi 6 Juin 2018 depuis le palais royal de Son Excellence le Larlé Naaba Tigré où le départ a eu lieu aux environs de 8h, le ciel est resté couvert par les nuages durant toute la matinée et ce jusqu’à Kaya.

Rappelons au passage que les barrages n° 2, et 3 à Ouagadougou (quartier Tanghin) sont bien remplis, preuve que la saison des pluies est bien installée.

La délégation conduite par S.E le Larlé Naaba Tigré, Président de l’association BELWET, champion national de la nutrition, est arrivée au siège de l’Action pour la Promotion des Initiatives Locales (ONG-APIL) aux environs de 10h25.

 

Ci-contre, l’arrivée de S.E le Larlé Naaba (bonnet rouge)

au siège de l’ONG-APIL. A sa gauche, le Coordonnateur Général de l’ONG.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Il s’en ai suivi immédiatement un tête-à-tête avec les responsables de l’organisation non gouvernementale dans leurs locaux, en attendant l’arrivée de Madame la Gouverneure de la région du Centre-nord à 10h45.

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, l’arrivée des officiels : le Coordonnateur Général de l’ONG-APIL,

entouré à sa gauche par S.E le Larlé Naaba Tigré (bonnet rouge)

et à sa droite par Mme la Gouverneure.

 

 

 

La cérémonie marquant la remise de semences améliorées aux agriculteurs de la région du Centre-nord ainsi que le lancement de la campagne agricole 2018-2019 a débuté à 10h55 par l’allocution du 2ème Adjoint au Maire de la ville de Kaya représentant le Maire. Celui-ci a salué les autorités administratives, coutumières ainsi que toutes les personnes présentes et a salué à sa juste valeur cette initiative qui rentre dans le cadre du développement.

 

 

 

Ci-contre, une vue du présidium.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le 2ème Adjoint au Maire de Kaya (Micro)

lors de son allocution.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Après ce fut le tour du porte-parole des producteurs de Kaya de prendre la parole. S’exprimant spécialement en langue Mooré, il a d’abord salué l’assistance et remercier l’ONG-APIL pour ses actions en faveur des populations. Il s’est ensuite attardé sur la sensibilisation à l’endroit de ses confrères agriculteurs. A cet effet il dira que les semences qu’ils vont recevoir ne sont ni à revendre, ni pour la consommation mais plutôt pour semer tout en mettant en garde ceux qui n’obéiraient pas aux instructions données.

 

Le porte-parole des producteurs,

Moïse SAWADOGO au micro.

 

 

 

 

 

 

Le Coordonnateur Général de l’ONG-APIL a emboité le pas de ses prédécesseurs en saluant toutes les autorités et personnes présentes. Il a ensuite donné des informations sur l’institution qu’il coordonne en indiquant qu’elle a vu le jour en 1998 et injecte annuellement 750 millions de nos francs pour le développement de l’agriculture, de l’élevage et des compétences locales et qu’à ce jour, 184 villages sont couverts par l’ONG-APIL. Pour le volet élevage, 1000 familles ont bénéficié chacune de 3 ovins (2 femelles et un male).

Il continue en disant que l’initiative de remise de semences améliorées aux agriculteurs date de 2018 et cela pour répondre à la nécessité de trouver une réponse appropriée face au changement du climat. Ce fut également l’occasion pour le Coordonnateur de l’ONG-APIL de saluer le partenariat de taille avec S.E le Larlé Naaba Tigré à travers l’association BELWET qui, à l’occasion lance sa campagne agricole 2018-2019 par l’introduction de la culture du Mung-bean. Il a salué l’appui de S.E le Larlé Naaba Tigré avec les semences du Mung-bean, qui par son caractère résilient constitue une culture très avantageuse pour nos agriculteurs. Il a donné l’assurance que les 1000 bénéficiaires des semences feront l’objet de suivi afin d’atteindre les résultats escomptés.

 

Le Coordonnateur Général de l’ONG-APIL,

Monsieur Abdoulaye OUEDRAOGO.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Son Excellence le Larlé Naaba Tigré, succédant au Coordonnateur Général prit la parole face à l’auditoire.

 

 

 

 

 

 

 

Ci-contre, une vue de l’auditoire.

 

 

 

 

 

 

Saluant tour à tour, les autorités administratives, coutumières, les vaillants producteurs et toutes les personnes présentes, le Président de BELWET a admiré le courage du Coordonnateur de l’ONG-APIL et a salué à sa juste valeur toutes les actions entreprises par cette structure au profit des agriculteurs.

Pour le lancement de sa campagne agricole 2018-2019, le président de BEWET dira que l’ONG-APIL a acquis 1 tonne de semences de Mung-bean au profit de 1000 paysans. Ce fut une occasion pour S.E le Larlé Naaba Tigré de revenir sur le mode d’emploi de cette légumineuse. A cet effet il soutient qu’il faut respecter les distances des semis qui sont de 80cm entre les lignes et 40cm entre les poquets.

Concernant l’usage de l’engrais, il explique que pour l’engrais de type NPK, l’engrais à base de Jatropha et celui à base de déchets des bœufs, il faut respectivement 100 kg, 200 kg et 300 kg à l’hectare.

A en croire son Excellence le Larlé Naaba, toutes les 13 régions du pays ont adhéré à la culture du Mung-bean, en témoigne la présence des représentants des différentes régions à cette cérémonie à Kaya. Etait aussi présent un représentant du Niger de la filière Mung-bean.

Son Excellence a souligné enfin les avantages alimentaires, sanitaires et économiques de cette légumineuse et a rassuré les producteurs qu’il n’y aura pas de regret pour tous ceux qui vont s’adonner à cette culture.

 

Ci-dessus, le Président de BELWET

face à l’auditoire.

 

 

 

 

 

 

La Présidente de la présente cérémonie, Madame la Gouverneure de la région du Centre-nord, prit ensuite la parole. Après avoir salué toute l’assemblée, elle a souligné l’importance de cette cérémonie de distribution de semences améliorées aux paysans. Elle a ensuite exhorté les bénéficiaires à utiliser rationnellement les semences à travers les différentes méthodes de cultures que sont le Zaï, les cordons pierreux et les demi-lignes.

Elle souhaite enfin qu’à la fin de cette saison agricole, que la tendance soit inversée car Madame la Gouverneure affirme que de par le passé, le gouvernement s’approvisionnait en céréales dans les zones dites de grenier du pays pour venir combler le déficit dans la région du Centre-nord.

 

Mme la Gouverneure de la région du Centre-nord (micro)

s’adressant à l’assemblée.

 

 

 

 

 

 

Le discours de la Gouverneure du Centre-nord a marqué la fin des interventions officielles aux environs de 12h.

La seconde étape de la cérémonie a consisté à la remise symbolique des semences améliorées aux agriculteurs.

 

 

Ci-contre la remise symbolique des semences.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Les semences sont composées de mil, de soja, de haricot, de niébé et Mung-bean (qualifié de culture innovante de l’année).

 

 

Ci-contre, une vue des semences améliorées.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La troisième étape était l’occasion pour les journalistes d’arracher quelques mots des responsables.

 

Mme la Gouverneure du Centre-nord,

Nandy SOME, face à la presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Président le BELWET, S.E le Larlé Naaba Tigré

se consacrant à la presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Monsieur Abdoulaye OUEDRAOGO,

Coordonnateur de l’ONG-APIL face à la presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Nigérien présent à cette cérémonie, El Hadj Issa Beydou Kaka,

Directeur des Etablissements Niger Confort face à la presse.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Le Directeur des Etablissements Niger Confort a laissé entendre que le Mung-bean constitue une solution à court, moyen et long terme face à la faim et à la pauvreté. Son ambition est de mettre en place un réseau de vulgarisation et de distribution des produits à base de Mung-bean ainsi que ses bienfaits. Il assure avoir obtenu auprès du Ministère Nigérien de la santé, l’agrément qui va lui permettre de mener à bien ses projets.

Côté bénéficiaire des semences, l’association crie de cœur pour le soutien des orphelins, veuves et personnes démunies de Kaya a bénéficié des semences de Mung-bean au profit de dix (10) femmes.

La Présidente de l’association, Prisca Roseline OUEDRAOGO a laissé entendre que son association œuvre dans la scolarisation des enfants, mais aussi dans l’alimentaire, le vestimentaire et le sanitaire. Les semences de Mung-bean reçues vont les permettre de produire afin d’accomplir leur mission sur le plan alimentaire. Elle remercie enfin tous les partenaires qui sont à la base des dons.

 

La Présidente de l’association crie de cœur

de Kaya posant devant les semences.

 

 

 

 

 

 

Cette cérémonie était aussi une occasion pour l’association Belem Wend Tiga (BELWET) de faire une exposition sur ses produits à base de ressources locales.

 

 

 

 

Ci-contre, une vue des produits BELWET en exposition.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

La cérémonie de lancement de la campagne agricole 2018-2019 et de la remise des semences améliorées qui s’est tenue ce jour mercredi 6 Juin 2018 au siège de l’ONG-APIL à Kaya a pris fin aux environs de 13h après q’un rafraîchissement ai été offert à l’ensemble des invités.

 

 

 

 

 

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *