Menu

Mission Nayala

0 Comments

VISITE D’AMITIÉ ET DE TRAVAIL DANS LA BOUCLE DU MOUHOUN

 

 

L’association BELWET introduit la culture du MUNG-BEAN dans le Nayala

 

Dix-sept heures (17 h) chrono, c’est le temps mis par le Président de l’association Belem Wend Tiga (BELWET) et sa suite pour parcourir 450 Km en aller-retour dans la province du Nayala pour une visite d’amitié et de travail ce samedi 5 Mai 2018.

Pour rappel la province du Nayala est située dans la région de la boucle du Mouhoun. La province comprend six (6) départements dont : Gassan, Gossina, Kougny, Yaba, Toma et Yé. C’est précisément dans les localités de Toma et de Yé que la visite d’amitié et de travail s’est effectuée.

Accompagné d’une importante délégation, l’étape de Toma s’est illustrée par une visite aux responsables coutumiers et au palais royal (Sanabolo en langue Samo) de Toma.

Le Président de BELWET dans ses propos a souligné le lien de fraternité et d’amitié qui le lie au peuple Samo sans oublier éventuellement la parenté à plaisanterie qui unie les deux (2) peuples. Il dit être venu pour une visite d’amitié mais aussi de travail.

 

Dans le cadre de l’amitié comme il fallait s’y attendre, la parenté a plaisanterie entre Samo et Mossi n’a pas manqué au rendez-vous. Il était également question de cadeau où les responsables coutumiers ont offert au président de BELWET des masques, symbole de la localité.


Le Président de BELWET (au milieu en bonnet rouge) tenant dans ses mains les masques comme cadeau que les autorités coutumières lui ont offert.

 

 

 

 

 

Dans le cadre du travail, il a consisté à la présentation du MUNG-BEAN (Beng-tigré) sous ses aspects alimentaire, thérapeutique et économique, ainsi qu’un projet de formation des agriculteurs à la fabrication de l’engrais bio en 14 jours.

En effet, le Président de BELWET a laissé entendre que la culture du Mung-bean constitue une réponse face à la sous-alimentation de nos populations dans la mesure où 1 Kg de graine de Mung-bean produit entre 300 à 600 Kg et nourrit 8 personnes dans les bonnes conditions d’utilisation.

Sur le plan de l’amélioration des conditions de vie économique des populations, son Excellence le larlé Naaba Tigré a rassuré les populations d’une part sur les soucis d’écoulement des productions en se faisant preneur et d’autre part sur le taux de rentabilité du Mung-bean à l’hectare qui peut atteindre 300 mille franc CFA.

A cela s’ajoute les vertus thérapeutiques du Mung-bean. A ce propos le Président de BELWET a laissé entendre que la consommation régulière du Mung-bean réduit considérablement les risques d’avoir le cancer, le diabète et les AVC (Accident vasculaire Cérébral).

Les responsables coutumier de Toma ont témoigné leur reconnaissance et leur adhésion au projet de culture du Mung-bean dès cette saison car ils sont convaincu que le Larlé naaba Tigré (le Président de BELWET) reste leur fils digne et que par conséquent il ne serait pas venu leur apporter cette nouvelle culture si elle n’était pas rentable.

L’étape de toma a été aussi marqué par les rythmes et danses traditionnelles. Les Samo ont à cet effet démontré leur talent en matière de danse à en juger par les images suivantes.

 

 

Les pas de danse Samo servie au Président de BELWET et à sa délégation.

 

 

 

 

 

 

 

Il était midi (12h) quand la forte délégation qui accompagnait le Président de BELWET quittait Toma pour Kissan, une localité voisine.

L’amitié, la fraternité et le travail ont également marqué l’étape de Kissan. Sortie nombreux pour accueillir la délégation conduite par le président de BELWET, la population de Kissan n’a pas voulu se faire raconter l’évènement.

 

Arrivée du Président de BELWET avec sa délégation à Kissan.

 

 

 

 

 

En effet la population de Kissan était très mobilisée pour venir écouter le message que son Excellence le Larlé Naaba Tigré est venu apporter.

Après les messages d’amitié et de fraternité, le travail basé sur l’agriculture était à l’ordre du jour. La pratique de la culture du Mung-bean et la production d’engrais bio en 14 jours ont été essentiellement abordé. A ce sujet une promesse de formation de la population pour la fabrication d’engrais bio a été faite. ‘’Il faut arrêter l’utilisation des engrais chimiques qui dégrade nos sols et pollue notre environnement’’ dira en substance le président de BEWET à la population. Le Président a ensuite présenté le Mung-bean à la population et les a invité à l’introduire dans leur habitude agricole car le Mung-bean regorge des avantages économiques, sanitaires et alimentaires.

C’est avec enthousiasme et adhésion que la population de Kissan à accueillie le message du Président. Elle a ensuite promis également de pratiquer la culture de ce céréale-légumineux cette saison.

La cérémonie s’est achevée aux environs de 13h45 par une séance de remise de cadeaux.

La dernière et la plus importante étape est sans conteste celle de Yé. En rappel, Yé est l’un des six (6) départements que compte la province du Nayala. Fort d’une population de 48 000 habitants, Yé compte au total 11 villages. C’est sans doute le Surnom de ‘’grenier du Nayala’’ qui a motivé le choix de cette localité pour la célébration solennelle.

C’est en présence du Chef de canton de Yé, du Maire, du préfet, des chefs de village, des responsables coutumiers ainsi que les fils et filles de ce département que le Président de BELWET ainsi que sa forte délégation se sont retrouvé à la place publique aux environs de 14h45.

 

Une vue des officiels et des populations sortie massivement pour la circonstance.

 

 

 

 

 

Au menu de cette visite d’amitié et de travail, les allocutions du Chef de canton, du Maire, de la coordonnatrice des femmes. Tour à tour, chacun a souhaité la bienvenue au Larlé Naaba ainsi que sa délégation. En outre, les intervenants ont manifesté leur préoccupation sur les infrastructures routières, sanitaires et de retenue d’eau.

Prenant la parole, le Président de BELWET a mis l’accent sur les liens d’amitié qui les lie depuis longtemps à Yé et a remercié le public d’avoir massivement fait le déplacement.

Ce fut également l’occasion pour le Président de faire une présentation du Mung-bean à la population et une invite à elle de s’approprier cette nouvelle culture qui est très prometteuse.

 

La séance de présentation du Mung-bean aux autorités et à la population de Yé.

 

 

 

 

Après l’allocution du Président, les autorités ont tour à tour exprimé leur opinion sur l’introduction de la culture du Mung-bean.

 

Le Maire de la commune de Yé, monsieur Adama ZINA a reconnu la pertinence de l’introduction de la culture du Mung-bean dans le grenier du Nayala.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Quant au chef de canton de Yé, celui-ci a déclaré jusqu’alors ne pas connaitre le Mung-bean, mais promet que dès à présent il va veiller à ce que les cultivateurs l’intègre dans leur culture.

 

 

 

 

 

 

 

 

Revenant sur les préoccupations des populations de Yé, le Président de BELWET a promis une enveloppe de un million de francs CFA aux femmes d’ici la fin de ce mois, l’implantation d’un four à pain de Mung-bean ainsi qu’une ambulance d’ici la fin de cette année.

Les pas de danse traditionnelle, la danse des masques et la remise de cadeaux ont ponctué la cérémonie jusqu’à sa clôture aux environs de 18h.

 

Les femmes en démonstration de danse traditionnelle

 

 

 

 

 

 

La danse des masques.

 

 

 

 

 

En attendant le samedi 12 Mai 2018 dans le Sourou où aura lieu la 1ere foire régionale du Mung-bean, le Président de l’association Belem Wend Tiga (BELWET) et sa suite ont mis le cap sur ouagadougou aux environs de 19h.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *