Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Covid-19: Campagne Nutritive

BELWET apporte une assistance alimentaire à 3350 personnes vulnérables des 12 arrondissements de Ouagadougou

C’est dans un contexte sécuritaire et sanitaire difficiles que l’association BELWET une fois de plus laisse parler son cœur. En effet l’association à travers son Président a pris l’initiative d’apporter une assistance alimentaire à 3350 personnes jugées vulnérables par les services de l’action sociale des 12 arrondissements de la ville de Ouagadougou. Ainsi du 1er Mai au 1er Août 2020 inclus et 3 fois par semaine, ces personnes recevront des kits alimentaires de qualité à l’image de la cérémonie de lancement de cette campagne nutritive ce jour 2 mai 2020 au palais du Président de BELWET sis à Larlé.

C’est en partenariat avec la structure ‘’S.O.S Resto’’ que l’association BELWET entend mener cette campagne nutritive au profit des personnes vulnérables affectées par la pandémie dite de ‘’Coronavirus‘’ dans les 12 arrondissements de la ville de Ouagadougou. Prévue pour se dérouler le Lundi, Mercredi et Samedi de chaque semaine jusqu’au 1er Août inclus, le lancement de cette campagne a connu la présence de monsieur le Gouverneur de la région du Centre, du Maire de l’arrondissement 2, du Secrétaire Général du Ministère de la santé ainsi que d’autres personnalités en cet après midi de 2 mai 2020 à la résidence coutumière du Président de BELWET sise à Larlé.

Propagation du virus à Corona oblige, le nombre de participants était réduit au strict minimum, la distance d’un mètre, le port de masque ainsi que l’utilisation du gel hydro-alcoolique étaient respectés.

Après que tous les officiels se soient installés à 16h30, la première étape de cette cérémonie était réservée aux déclarations solennelles et le Maire de l’arrondissement 2 fut la première personnalité à passer à cet exercice. A cet effet et dans la langue Mooré, il a d’abord présenté ses hommages au Larlé Naaba Tigré, au Gouverneur de la région du Centre, au Secrétaire Général du Ministère de la santé ainsi que tous les officiels et populations présentes.

Il se dit content de la cérémonie de ce soir car le Larlé Naaba Tigré et ses partenaires ont encore trouvé de l’aide au profit des populations et cela conformément aux recommandations du Président du Faso qui exhorte les uns et les autres à l’assistance mutuelle en cette période difficile pour alléger les souffrances.

Revenant à l’objet du jour, il laisse entendre que la cérémonie de ce soir revêt une grande importance en ce sens que durant 3 mois, le Larlé Naaba Tigré et ses partenaires donneront à manger à plus de 3000 personnes.

Le Maire de l’arrondissement 2 achève ses propos par des bénédictions au Larlé Naaba et à ses partenaires, aux populations qui ont fait le déplacement avant de quitter le parloir.

Le Maire de l’arrondissement 2 de Ouagadougou, Me Pierre YANOGO à la tribune officielle

A l’issue de l’intervention publique du Maire de l’arrondissement 2, ce fut le tour de S.E le Larlé Naaba Tigré de consacrer à cet exercice. A cet effet et comme à son accoutumé, il a d’abord salué le Gouverneur du Centre, le Secrétaire Général du ministère de la santé, M. Abdallah Moussa Mohamed représentant le Parrain, le Maire de l’arrondissement 2, le Président de l’Association des Parents d’élève (APE) du Burkina, le Président de l’association du secteur informel, toutes autorités et populations présentes ainsi que les distingués Journalistes.

L’orateur poursuit en laissant entendre qu’il lui a été donné ce soir une fois encore et en partenariat avec un jeune Étudiant de l’université de Ouagadougou du nom de BELEM Salifou de voir comment témoigner leur solidarité à l’endroit des personnes vulnérables en ces moments difficiles de COVID-19.

Dans sa lancée, le Président de BELWET avance qu’avant l’avènement de cette pandémie, il y avait des frères, des sœurs et des mamans qui avaient de la peine à manger. Avec cette pandémie, il est encore plus difficile parce que leurs enfants, leurs maris ne peuvent plus aller à la quête des moyens de subsistance.

C’est à l’issue de cela que l’orateur rappel au public que cette campagne nutritive se place sous le signe de la : ‘’Redevabilité sociétale‘’ car selon lui, un Chef traditionnel de son rang est une autorité qui doit penser aux personnes dont il a la charge. Étant une autorité, il a certainement la confiance d’un certain nombre d’hommes et de femmes de son pays et pour cela il doit savoir partager.

C’est dans cet esprit de redevabilité qu’il a initié cette campagne de nutrition au profit des 12 arrondissements de Ouagadougou, où tous les Maires concernés sans appartenance politique ni religieuse ont reçu des correspondances à effet de recommander 50 personnes vulnérables de leurs services d’action sociale.

Par la suite, le Président de BELWET informe au public qu’il y a également le fait que son association dispose d’associations partenaires dans les 12 arrondissements de Ouagadougou et à ce titre, ils ont pu identifier 2750 personnes qui vont s’ajouter aux 600 autres personnes ce qui fera un total de 3350 personnes vulnérables qui recevront des kits alimentaires tous les lundis, mercredis et samedis et cela durant 40 jours, ce qui a valu des ovations de la part du public.

Pour rassurer de l’effectivité de cette campagne nutritive, le Président de BELWET laisse entendre qu’un homme de son rang ne doit pas mentir et que cette campagne ne doit pas se prendre comme des mots mais un engagement qui sera suivi afin de produire les résultats escomptés.

Concernant les plats qui seront distribués, le Président de BELWET avance que chaque bénéficiaire recevra soit du riz, du Mung-bean ou du couscous bien préparés et un technicien du ministère de la santé témoignera de la qualité des plats.

Durant donc les 40 jours, S.E le Larlé Naaba Tigré laisse entendre qu’au total ce sont 11 tonnes de riz, 7 tonnes de Mung-bean, 4 tonnes de couscous, 2 tonnes de pâtes alimentaires, 7 tonnes de poissons secs qui seront utilisés.

Il précise également que les condiments sont composés de 125 sacs d’oignons, 70 sacs d’aubergines, 250 bidons d’huile ainsi qu’une importante quantité d’assaisonnement pour que tous ceux qui vont manger soient satisfaits, ce qui a valu des ovations.

C’est sur ces mots que le Président de BELWET invite tous ceux qui ont la possibilité de partager de le faire avant de quitter le parloir sous des ovations.

Le Président de BELWET pendant son allocution

Une pause musicale assurée par un violoncelliste de talent est intervenue pour détendre l’atmosphère avant la suite des travaux.

A la reprise, le représentant du Parrain est monté au parloir. A cet effet, l’orateur à salué toutes les autorités présentes ainsi que les populations avant de dire qu’il aimerait exprimer brièvement sa gratitude à l’assistance. Il se dit très honoré de la confiance portée à l’association ABH (Association pour la Bienveillance Humanitaire) en faisant d’elle Parrain de cette cérémonie. A cet effet poursuit-il, ils soutiennent cette belle initiative de S.O.S Resto et ils soutiendront toujours tout acte de charité au profit des populations Burkinabè.

Il rasure enfin le public que son association travaille sans relâche selon ses moyens le regard tourné vers les objectifs pour l’amélioration des conditions de vie des populations.

C’est sur ces mots que le représentant du Parrain à quitté le parloir sous des ovations.

Le Représentant du Parrain, M. Abdallah Moussa Mohamed lors de son allocution

La représentante des bénéficiaires a succédé au représentant du parrain au parloir. A cet effet et dans la langue Mooré, l’oratrice a d’abord dit son bonsoir au Larlé Naaba Tigré et ses partenaires avant de laisser entendre qu’elle prend la parole au nom de ses collègues femmes et sœurs pour témoigner leur reconnaissance au Larlé Naaba Tigré et ses partenaires pour tous ces bienfaits.

C’est l’occasion pour elle avant de passer le micro, de souhaiter ses vœux de longévité au Larlé Naaba, la paix et la santé pour le pays.

La Représentante des bénéficiaires, Mme Odile KABORE lors de son intervention

Le violoncelliste de talent est intervenu après l’allocution de la représentante des bénéficiaires avant la prise de parole du Gouverneur de la région du Centre.

Prenant la parole, le Gouverneur du Centre a d’abord salué le Maire de l’arrondissement 2, le Secrétaire général du ministère de la santé, S.E le Larlé Naaba Tigré, le Parrain ainsi que toutes les sensibilités présentes.

Par la suite, il dit saluer cette initiative de solidarité avant de laisser entendre que chaque fois qu’il vient dans ce palais, il est très édifié. C’est pour cette raison qu’il tient a saluer une fois de plus le Larlé Naaba Tigré et l’ensemble de ses partenaires qui le soutiennent chaque jour pour des activités allant dans le sens de l’amélioration des conditions de vie des populations de la région du centre et du Burkina Faso tout entier.

C’est dans cette lancée que le Gouverneur du Centre laisse entendre qu’il prenait le Larlé Naaba Tigré comme un bienfaiteur devant l’éternel, ce qui est loin d’être faux au regard des actions que l’intéressé pose, les efforts qu’il fournit pour le bien-être des populations, vous comprendrez que c’est une mission de Dieu qu’il est en train d’accomplir.

Etant une mission de Dieu poursuit le Gouverneur, quel que soit les difficultés qu’il va croiser sur son chemin, Dieu va toujours le soutenir, il va toujours frayer le chemin, lui donner toujours les moyens de s’en sortir, ce qui a valu des ovations.

Pour conclure, le Gouverneur du Centre remercie le Larlé Naaba Tigré au nom du Président du Faso et au nom de l’ensemble du gouvernement qu’il représente dans cette région pour ses actions de bien être au profit des veuves, des orphelins, des vielles personnes et des enfants.

Le Gouverneur de la région du Centre, M. Sibiri de Issa OUEDRAOGO pendant son allocution

La remise symbolique des kits alimentaires est intervenue juste après l’allocution du Gouverneur de la région du Centre.

Le point de presse fut la dernière étape du lancement de cette campagne nutritive. A cet effet et à la question des sentiments qui l’animent ce soir, le Gouverneur répond qu’il est animé par un sentiment de fierté car c’est une cérémonie très riche et il est venu encourager l’initiateur et lui faire savoir combien le Président du Faso et l’ensemble du gouvernement est prêt à l’accompagner dans ses actions de bienfaisance à l’endroit des populations de la région du Centre et du Burkina Faso.

A l’image de cette action qui consiste à nourrir 3350 personnes durant 3 mois, le gouverneur trouve que c’est une action qui mérite d’être saluée et encourager et c’est le sens de sa présence en ces lieux ce soir.

Le Gouverneur de la région du Centre lors du point de presse

A sa suite, ce fut le tour de S.E le Larlé Naaba de sacrifier à ce rituel. A cet effet et à la question du jour, l’interviewé laisse entendre qu’il n’est un secret pour personne qu’en ces temps-ci et sur le plan mondial, les populations sont en difficulté et les personnes vulnérables le sont d’avantage.

Ceux qui ont la chance d’avoir la confiance de leur frère de l’intérieur comme de l’extérieur doivent voler activement au secours des personnes vulnérables et c’est la raison pour laquelle il a décidé avec S.O.S Resto de donner à manger 40 fois dont trois fois dans la semaine à savoir le lundi, le mercredi et le samedi à 3350 personnes issues des 12 arrondissements de la ville de Ouagadougou.

Il rappel que ce geste est un engagement social qui dure depuis son avènement au trône car comme le stipule son nom de règne « Tigré », il doit veiller à ce qu’il y ait l’abondance au bénéfice des personnes sans distinction d’appartenance politique ni religieuse ni d’aucune sensibilité.

A la question de pourquoi placer cette campagne sous le signe de la redevabilité sociale, le Larlé Naaba répond en disant qu’en tant que Larlé Naaba, il est un privilégié au niveau de la tradition et dans le domaine de la modernité, il reste un entrepreneur social, qui emploie un grand nombre de personne mais qui a aussi la confiance de partenaires locaux et étrangers. De ce qui précède, il a le devoir de partager ce qu’il possède comme biens car cela traduit la volonté de Dieu, des autorités traditionnelles et politiques.

S.E le Larlé Naaba Tigré lors du point de presse

C’est le point de presse de l’initiateur de cette campagne nutritive au profit des personnes vulnérables des 12 arrondissements qui marqua également la fin de la cérémonie de lancement aux environs de 18h00.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *