Tout homme doit savoir soit parler, donner ou travailler pour être utile à lui-même, à sa communauté et à son pays.

Projet 45 ambulances: Yako

La 16eme ambulance médicalisée de BELWET revient à la province du Passoré

Une ambulance médicalisée et 30 matelas d’hospitalisation pour le centre médical de Yako, deux (2) corbillards pour respectivement les communautés Catholiques et Musulmanes, deux (2) forages d’eau dont l’un au profit du CSPS de Ronssin et l’autre pour le quartier Song-naba, la province du Passoré aura bénéficié en tous des dons d’une valeur de 34 millions de nos francs de la part de BELWET. La cérémonie officielle de remise des dons s’est déroulée ce dimanche 26 Janvier 2020 dans la cité de Naba Yelkouni.

Yako est le chef-lieu de la province du Passoré distant d’une centaine de kilomètre au Nord du pays. C’est dans cette localité et précisément sur la place publique de l’école Yako mixte que la cérémonie s’est déroulée.

Débutée aux environs de 12h00 sous un soleil brûlant avec l’installation des officiels, cette cérémonie a connu la présence du Président de la haute cour de justice de Yako, du Gouverneur de la région du Nord, du Vice-président du Conseil régional du Nord, du Haut-commissaire de la province du Passoré, d’honorables députés, de Préfets, du Chef traditionnel de Yako, du Donateur en la personne du Larlé Naaba Tigré et de Madi CISSE par ailleurs PDG de la « Société Générale Japon ».

C‘est par une animation musicale de la troupe de « Grand Samba » qu’a démarré la cérémonie à l’issue de laquelle le premier Adjoint au Maire de la ville de Yako a pris la parole.

A cet effet, le premier Adjoint au Maire de la ville de Yako a d’abord tenu à saluer et souhaité la bienvenue à tous les officiels en leurs rangs, grades et fonctions respectifs sans oublier les populations de Yako.

Par la suite, l’intervenant fera savoir que c’est avec une profonde émotion et une joie immense qu’ils accueillent cette cérémonie qui revêt pour eux une très grande importance. Il justifie son assertion en laissant entendre qu’il s’agit de la remise officielle d’une ambulance et de 30 matelas d’hospitalisation au profit de leur centre médical. A cela s’ajoute selon lui de deux (2) véhicules corbillards qui seront remis aux communautés Musulmanes et Catholiques.

Le premier Adjoint au Maire de la ville de Yako trouve que c’est légitime de manifester leur joie à l’endroit de ces gestes car selon lui ce type de matériels a été sollicité plusieurs fois par eux auprès de certains partenaires. C’est l’occasion pour lui de dire que dorénavant, le temps des transports des corps à motocyclettes, tricycles, taxis et véhicules particuliers est révolu.

Poursuivant, l’orateur exprime sa gratitude à l’endroit des généreux donateurs et souhaite que ce geste suscite d’autres actions de la part des filles et des fils pour l’édification de leur cité et a invité les bénéficiaires à une bonne utilisation ainsi qu’un bon entretien des dons qui seront mis à leur disposition.

C’est l’occasion pour lui de laisser entendre que le conseil municipal ne ménagera aucun effort pour accompagner les bénéficiaires en cas de besoin avant d’informer le public qu’ils sont en réflexion sur un nouveau site de cimetière pour éviter les enterrements à domicile et sur des terrains inappropriés.

C’est sur ces mots que le premier Adjoint au Maire de la ville de Yako, réitérant encore une fois la reconnaissance du conseil municipal à l’endroit des dons, a souhaité un bon séjour aux invités avant de quitter le parloir.

Ci-contre, le premier adjoint au Maire de la ville de Yako pendant son allocution.

C’est à l’issue de l’intervention du premier adjoint au Maire de Yako que le Naba Djiguemdé de Yako a pris la parole. A la tribune officielle, le dima de Yako, aussi bref que précis a d’abord salué l’ensemble des participants avant de saluer à sa juste valeur le matériel mis à la disposition des populations. C’est à l’issue de cela qu’il a souhaité une bonne cérémonie à tous et que chacun regagne son foyer dans la paix.

Ci-contre le Dima de Yako pendant son allocution.

Une pause musicale traditionnelle assurée par une troupe de Gourcy a émerveillé le public à l’issue de l’intervention officielle du Chef traditionnel de Yako.

Le donateur en la personne de S.E le Larlé Naaba Tigré est monté au parloir après la prestation musicale. A cet effet et comme à l’accoutumée, il a nommément cité et saluer toutes présences avant de laisser entendre que c’est avec une grande joie qu’il se tient devant cette assemblée ce matin à Yako.

« L’impossible est possible à celui qui craint Dieu » a ensuite laisser entendre le donateur suivi d’acclamation. Il justifie son assertion en expliquant que le 3 Janvier 2018 et en présence de l’ex Ministre de la santé le Professeur Nicolas MEDA, il a pris la décision de doter toutes les 45 provinces en ambulance, ce qui a suscité des inquiétudes chez certaines personnes mais à ce jour dit-il, il est à 1/3 de réalisation.

Il poursuit en disant que s’il pose ses actes, c’est parce qu’il sait que le besoin d’ambulances, de corbillards, d’eau, de moulin, de routes, de lycées et collèges, etc. est bien réel et n’incombe pas uniquement aux autorités en charge des institutions publiques mais est un besoin qui interpelle tous les citoyens.

Revenant à l’objet du jour, S.E le Larlé Naaba Tigré laisse entendre qu’aujourd’hui ils ont de la chance car un de leur vaillant fils a décidé d’offrir une ambulance à la province du Passoré à travers le programme 45 ambulances qu’il a initié. Ce don d’ambulance du vaillant fils en la personne de M. Madi CISSE constitue ainsi la 3eme ambulance de sa part dira l’orateur suivi d’acclamations.

En résumé, S.E le Larlé Naaba Tigré laisse entendre qu’en plus de l’ambulance et des deux (2) corbillards, M. Madi CISSE a trouvé également 30 matelas d’hospitalisation et un forage d’eau au profit du CSPS (Centre de Santé et de Promotion Social) de Ronsin, un autre au profit du quartier Song-naba, suivi d’acclamations.

Toutes ces réalisations, selon l’orateur s’élève à 34 millions de francs CFA, toutes choses qui mérite le qualificatif de vaillant fils qui pense à ses origines.

C’est l’occasion pour S.E le Larlé Naaba Tigré de dire que Mme le Ministre de la santé actuel, empêchée pour son agenda a délégué deux (2) techniciens pour assister à l’évènement. C’est dans cette lancée que l’orateur avance que le Ministre de la cohésion sociale en la personne de Siméon SAWADOGO l’a également chargé de transmettre ses salutations à l’ensemble des populations du Passoré.

C’est sur ces mots que le Larlé Naaba Tigré a bouclé son intervention dans la langue française avant de reprendre l’intégralité de son message dans la langue Mooré.

Ci-contre l’initiateur du programme 45 ambulances au micro et à sa gauche le donateur M. Madi CISSE

Une troupe musicale est intervenue à l’issue de l’intervention de S.E le Larlé Naaba Tigré avant celle du Gouverneur de la région du Nord.

A cet effet, il salué le premier Vice-président du conseil régional, représentant le Président du conseil régional du Nord, les représentants des corps constitués de la région du Nord, Sa majesté le Naba Djiguemdé de Yako, sa majesté le Larlé Naba Tigré donateur du jour ainsi que toutes les éminentes personnalités et populations de Yako.

Il a tenu ensuite à rappeler que le Patron de cette cérémonie est le Ministre d’Etat en charge de la cohésion sociale de la personne de M. Siméon SAWADOGO, empêché mais qui les ait désigné de le représenter.

A cet effet, le Gouverneur du Nord avance qu’au nom du Ministre de la cohésion sociale et en son nom propre, souhaite la bienvenue au Président de la haute cour de justice avec son épouse, à Sa majesté le Larlé Naaba Tigré donateur du jour et à toutes les éminentes personnes présentes. Il poursuit en disant que leur présence s’inscrit dans le cadre du témoignage de la donation de l’ambulance, de 2 corbillards et de literie au CMA et au CSPS de Ronsin.

C’est l’occasion pour l’orateur de saluer la générosité et l’exemplarité du donateur en la personne du Larlé Naaba Tigré qu’il dit être bien connu dans la région du Nord.

Il rappelle par la suite que la province du Yatenga a antérieurement bénéficiée de 2 ambulances dont il a été témoin. Aujourd’hui poursuit-il, c’est la province du Passoré qui est bénéficiaire d’une ambulance, de 2 corbillards et de 30 lits d’hospitalisation.

Dans sa lancée, l’orateur rassure que les corbillards seront bien utilisés car la donation a été faite à l’endroit des hommes de Dieu. En ce qui concerne l’ambulance, le Gouverneur rassure également en disant qu’ils vont suivre sa gestion.

Le Gouverneur laisse entendre que les promesses de bonne gestion et de bonne utilisabilité des dons sont prises comme engagement ferme de leur part en tant que tutelle de la mairie, suivi d’ovations.

L’occasion lui ait donné par la suite de souhaiter à tous en ce mois de Janvier au nom de la population du Nord, ses vœux santé, de paix et de sécurité retrouvée pour la région du Nord et tout le Burkina Faso.

L’orateur rappelle par la suite qu’il a 4 provinces dans sa région à savoir le Zondoma, le Lorum, le Yatenga et le Passoré. Les deux (2) dernières ayant été bénéficiaires, dit-il, les 2 autres attendent naturellement leur part, ce qui a valu des ovations.

C’est sur ces mots que la Gouverneur de la région du Nord a souhaité que dieu bénisse sa région, la province du Passoré ainsi que l’ensemble du Burkina Faso.

Ci-contre le Gouverneur de la région du Nord, M. Justin SOME lors de son intervention.

Après l’allocution du Gouverneur de la région du Nord, l’artiste musicien Océan est monté sur scène pour distraire l’assemblée avant la prise de parole du Président de la haute cour de justice de Yako.

Prenant la parole, celui-ci a d’abord rendu hommage au Gouverneur, l’ensemble de ses collaborateurs, le Chef de Yako, le Larlé Naaba ainsi que M. Madi CISSE.

Par la suite il laisse entendre qu’il est d’abord honoré d’avoir été désigné pour présider cette cérémonie. Il se dit également content dans un second temps car un des fils de la localité en la personne d’El Hadj Madi CISSE a eu une pensée pour ses origines.

Le Président de la haute cour de justice avance que ses prédécesseurs ont déjà tout dit. Cependant il a demandé que le public ovationne les donateurs avant de prôner l’entente, la cohésion et la solidarité de toutes et de tous.

Il saisit l’occasion pour saluer et remercier le Professeur Moussa DAFF du Sénégal pour son aide lors de la dédicace du livre du Larlé Naaba, remercier le comité d’organisation, les officiels ainsi que les populations.

Pour clore, l’intervenant dit qu’ils ont désormais des ambulances et des corbillards avant de faire savoir que ça s’entretient.

C’est sur ces mots que le Président de la haute cour de justice a quitté le parloir.

Au micro, le Président de la haute cour de justice de Yako, M. Bèbrigda Mathieu OUEDRAOGO lors de son intervention.

A l’issue de l’intervention de M. Bèbrigda Mathieu OUEDRAOGO, Président de la cérémonie, une collecte de fonds a permis de mobiliser sur place la somme de 700 000 FCFA pour les besoin de carburant des véhicules.

C’est après cette étape qu’est intervenue une séance de remise de cadeaux suivi de la réception officielle des dons.

Le point de presse est intervenu à la suite de la remise des dons. A cet effet le Président de la cérémonie face à la question des dons a laissé entendre que le besoin du matériel offert était bien réel et trouve qu’aujourd’hui c’est bon qu’au niveau de la province du Passoré ils puissent bénéficier de ces dons.

Le Président de la cérémonie, M. Bèbrigda Mathieu OUEDRAOGO lors du point de presse.

Après l’interview du Président de la cérémonie, S.E le Larlé Naaba Tigré, consacrant au rituel de la presse a laissé entendre qu’il est un citoyen qui a un statut particulier ayant compris que tout responsable quel que soit son niveau ou sa nature a besoin de soutien et de solidarité. C’est ainsi, selon lui que le Président du Faso a besoin de soutien et de solidarité des filles et fils du pays. C’est dans cette foi, poursuit-il qu’il a un partenaire du nom de M. Madi CISSE, qui a bien voulu l’accompagner pour qu’ils puissent doter sa province natale d’une ambulance, de deux (2) corbillards, des matelas et deux (2) forages.

Voilà selon l’interviewé, les raisons qui les ont conduit en ces lieux. C’est l’occasion pour lui de lancer une invite à tous les citoyens du pays à œuvrer tous dans la solidarité.

A la question du bilan du programme des 45 ambulances qui date de 2 ans, l’initiateur répond en disant qu’il est comblé à ce jour même s’il n’est pas encore satisfait. Il fait savoir qu’il est actuellement au 1/3 de réalisation et cela grâce à des amis à l’image de M. Madi CISSE.

Il saisit l’occasion pour dire aux gens de ne pas croire que ces dons viennent de sa propre poche mais plutôt que cela dérive de la solidarité qui est une valeur sûre de leurs ancêtres, de leurs parents et des africains.

Ci-contre, l’initiateur du programme 45 ambulances pendant son interview.

Le donateur en la personne d’El Hadj Madi CISSE a bouclé avec le point de presse. A cet effet et face à la question des dons du jour, dans la langue Mooré, il a fait savoir que dans sa localité, lorsque quelqu’un décédait, le corps était transporté soit à moto, au tricycle ou en taxi. Une situation qu’il trouvait embarrassante et c’est ce qui explique un peu ces dons au profit des ressortissants de Yako.

Ci-contre, le donateur, El Hadj Madi CISSE lors de son interview.

C’est sur ces entre-faits que prenait fin cette cérémonie de remise d’une ambulance médicalisée, de 30 matelas d’hospitalisation pour le centre médical de Yako, deux (2) corbillards pour respectivement les communautés Catholiques et Musulmanes, deux (2) forages d’eau dont l’un au profit du CSPS de Ronssin et l’autre pour le quartier Song-naba de yako ce dimanche 26 Janvier 2020 dans la cité de Naba Yelkouni.

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas publiée. Required fields are marked *